[Dvdtrafic] Midnight Sun

Réalisé par Scott Speer

avec Bella Thorne & Patrick Schwarzenegger

En DVD, Blu-Ray et VOD depuis le 16 octobre (TF1 Studio)

Quelques liens pour aller consulter le site et la page Facebook de TF1 Studio.

Merci à Cinétrafic pour cette nouvelle opération « DvdTrafic ». Je vous invite à aller voir sur leur site tous les films à l’affiche en 2018 ainsi que les films récents avec des ados pour héros.

Synopsis : Katie Price est une adolescente de 17 ans atteinte de la maladie du Xeroderma Pigmentosum. Il s’agit d’une « Enfant de la Lune », c’est-à-dire que la lumière du jour pourrait la tuer. Une nuit, sortie chanter et jouer de la guitare à la gare, elle rencontre Charlie Reed, un de ses voisins. Peut-elle vivre une histoire d’amour comme toutes les filles de son âge ?

Remake du film japonais Taiyo no Uta, Midnight Sun est un énième drame pour ados qui a rencontré un cuisant échec au box-office l’été dernier. Les producteurs ont certainement cru pouvoir surfer sur le succès de Nos Etoiles Contraires, mais les histoires d’amour entre deux jeunes brisés par la maladie ne séduisent pas toujours.

Midnight Sun est selon moi un mauvais film même s’il n’est pas pire qu’un autre dans sa catégorie. Il reprend inévitablement quelques tics bien énervants du drame pour ados :

Des ados beaux gosses

Midnight Sun (et ses films copains) s’adressant à un jeune public, les personnages principaux sont logiquement des adolescents. Et ils sont beaux. Lisses. Instagrammables. Il faut savoir vendre du rêve en toutes circonstances, même lorsque son personnage principal est atteinte d’une grave maladie. C’était déjà le cas dans Nos Etoiles Contraires ou même dans Everything Everything (je cite ce film en particulier que j’avais chroniqué pour CineSeriesMag, même s’il ne s’agit pas des mêmes maladies, leurs contraintes semblent parfois proches sur certains points) : les héros ont beau être malades, ils sont rarement affichés sous leur pire jour. Dans Midnight Sun, en dehors de la fin qui expose Bella Thorne avec une bouche peinte en blanc pour montrer son état de fatigue, l’actrice-chanteuse est plutôt pimpante. C’est même inquiétant de se dire dans un premier temps « tiens les acteurs sont mims » plutôt que « ils jouent pas mal ». Hélas, Thorne et Schwarzy jr livrent une faible interprétation (même s’ils ne sont pas pires que d’autres mauvais acteurs qui percent à Hollywood).

Copyright SquareOne/Universum

Du sous Roméo et Juliette

Les mélos sont faits pour nous faire chialer. Surtout quand il y a potentiellement un adolescent qui risque de mourir. Enfin, on essaie de vous faire pleurer quitte à vous placer un couteau sous la gorge. Presque l’impression d’entendre systématiquement quelqu’un de la prod’ me crier « PLEURE MAINTENANT ». C’est ce qui m’avait déjà insupporté durant la séance de Nos Etoiles Contraires (je ne déteste pourtant pas ce film) où je me sentais cruellement seule à ne pas verser une larme. Je parle beaucoup des films récents mais je peux même me référer à Love Story (là aussi, une histoire d’amour qui tourne en tragédie suite à la maladie de l’héroïne) qui avait produit chez moi ce même effet de rejet. Midnight Sun n’échappe pas à la règle mais sans pour autant montrer qu’il s’agit d’une tragédie : les décors donnent envie de se prendre quelques jours de vacances, la bande-originale se veut cool même si elle sort les violons dans la dernière partie du film. De plus, dans Midnight Sun, , la tragédie aurait pu être évitée. En effet, l’héroïne parvient à ne pas révéler sa maladie à son amoureux pendant le ¾ du film et fait tout pour le fréquenter la nuit. Même Robert Pattinson dans Twilight n’a pas gardé son secret autant de temps. Cela dit, au moins, Midnight Sun a un mini-mérite, celui d’aller au bout de sa promesse (le fameux Everything Everything était pour moi bien pire dans le sens où la fin sort de nulle part).

Du Nrj dans tes oreilles

Vous allez me dire, il n’y a pas que les films destinés à un jeune public qui sont victimes de ce phénomène (et ça m’agace fortement). Trop de films en général sont gâchés par cette poudre aux yeux (enfin plutôt aux oreilles). Cela dit, ce choix reste plus répandu dans les films pour ados (mélos ou non d’ailleurs). Les bandes-originales sont de plus en plus des playlists qui n’apportent pas grand-chose aux scènes, juste là pour combler les scènes, qui souffrent déjà d’une absence de mise en scène (Scott Speer était réalisateurs de clips… il aurait dû en rester là) et d’un scénario accumulant les clichés et facilités. Par ailleurs, cela n’est pas un hasard de voir Bella Thorne tenir le rôle principal. L’ancienne égérie Disney est également chanteuse, elle a alors droit à quelques scènes où elle interprète quelques titres, une sorte de soupe pop qu’on aura vite oublié une fois le morceau terminé. L’actrice parvient tout de même à rater ses scènes en playback, c’est fort.

Paramount Pictures France

 

Tellement dommage de voir encore une romance pour un jeune public plutôt ratée même s’il n’est pas non plus si désagréable que ça – j’ai pas voulu me jeter d’un pont durant mon visionnage (et si ça se trouve, les ados fleur-bleue y trouveront leur compte !).

Publicités

3 réflexions sur “[Dvdtrafic] Midnight Sun

  1. Elle me fait rire ta contradiction finale. Tu descends un film en flèche et… « plutôt ratée même s’il n’est pas non plus si désagréable que ça ».
    Tous tes paragraphes précédents me font penser qu’il est con comme la lune ce film. Triste expression d’ailleurs. Elle est si jolie la lune !
    En tout cas je nai pas envie de voir ses 2 enduves pleurer.
    Et oui souvent au cinéma les personnages très malades n’ont pas l’air d’aller si mal.

    Aimé par 1 personne

  2. Le film ne m’a jamais donné envie (je ne suis pas vraiment fan de Bella Thorne) et en lisant ta critique, ça confirme encore plus les soupçons que j’avais. Rien de nouveau et d’orignal dans le genre, c’est dommage !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s