Bilan – septembre 2016

Cinéma

Les films de 2016 (ciné, dvd, vod, e-cinema)

Toni Edrmann (Maren Ade, 2016) 2/4

Cézanne et moi (Danièle Thompson, 2016) 1/4

Where to invade next (Michael Moore, 2016) 3/4

Amies malgré lui (Susanna Fogel, 2016) 2/4

Eddie the Eagle (Dexter Fletcher, 2016) 2/4

097151-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx toni 004621-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Rattrapages

Les Suffragettes (Sarah Gavron, 2015) 3/4

Moulin Rouge ! (Baz Luhrmann, 2001) 4/4

Tendres passions (James L. Brooks, 1983) 3/4

States of Grace (Destin Daniel Cretton, 2013) 4/4

Harvie Krumpet (Adam Elliot, 2003) 3/4

Les Indestructibles (Brad Bird, 2004) 2/4

Bad Teacher (Jake Kasdan, 2011) 2/4

moulinrougeaffiche 124941-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx termsof

Télévision

American Horror Story : Coven (saison 3, 2013) 3/4

Bored to Death (saison 3, 2011) 3/4
My Hero (saison 1, 2000) 3/4
30 Rock (saison 4, 2009) 4/4
21042006_20130922151404593-jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx 30rock bored

Lectures

The Snapper (Roddy Doyle, 1990) 3/4

Riquet à la houppe (Amélie Nothomb, 2016) 3/4

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé (J.K. Rowling, 2005) 4/4


Je participe aussi au Club de lecture de Dounia Joy

bannic3a8reclublecture


Movie Challenge 2016 :

Je songe déjà à l’an prochain : j’aimerais continuer le Movie Challenge mais avec quelques nouvelles catégories. J’ai des idées mais n’hésitez pas à donner vos suggestions jusqu’à fin décembre !

Bon sinon, j’en suis où ?

– un film français : Les Enfants du Paradis de Marcel Carné (1945)

– un film adapté d’un livre : Tale of Tales de Matteo Garrone (2015).

– un film ayant lieu dans un endroit que j’ai toujours rêvé de visiter : C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée (2005).

– un film tourné/sorti cette année : Carol de Todd Haynes (2016)

– un film tourné/sorti l’année de ma naissance (soit 1993) : La Liste de Schindler de Steven Spielberg (1993)

– un film tourné par un réalisateur de moins de 30 ans

– un film dont le titre contient un numéro : Les Sept Samouraïs d’Akira Kurosawa (1954).

– un film ayant de mauvaises critiques : Toi, moi… et Duprée de Anthony et Joe Russo (2006).

– une comédie : Les Muppets, le retour de James Bobin (2011).

– un film réalisé par une femme : Surveillance de Jennifer Lynch (2008).

– un film dont le héros n’est pas humain

– un film qui a une suite : Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force de J. J. Abrams

– un film que j’ai vu quand j’étais (plus) jeune : Little Miss Sunshine de Jonathan Dayton et Valerie Faris (2006).

– un film se déroulant dans le futur

– un court-métrage : Harvey Krumpet d’Adam Elliot (2003).

– un film se déroulant à l’étranger : Transsiberian de Brad Anderson (2008).

– un film qui n’est pas en anglais ni en français : Mustang de Deniz Gamze Ergüven (2015).

– un film se passant au lycée : Elle est trop bien de Robert Iscove (1999).

– un film dont le titre comporte une couleur : Blue Ruin de Jeremy Saulnier (2013).

– un film qui m’a fait pleurer : States of Grace de Destin Daniel Cretton (2013).

– un film que j’ai vu plus de deux fois : Walk Hard – The Dewey Cox Story de Jake Kasdan (2007).

– un film d’un réalisateur que j’adore : Kes de Ken Loach (1969).

– un film avec une actrice que j’adore : Diamants sur canapé de Blake Edwards (1961).

– un film avec un acteur que j’adore : Avanti de Billy Wilder (1972).

– un film ayant obtenu un Oscar : Tendres Passions de James L. Brooks (1983).

– un film d’horreur : The Wig de Won Shin-yeon (2005).

– un film commencé que je n’ai jamais terminé

– un dessin animé : Les Indestructibles de Brad Bird (2004).

– un biopic historique

– un film LGBT : Une journée particulière de Ettore Scola (1977).

– un film que je veux voir depuis des années sans en avoir l’occasion : Music Box de Costa-Gavras (1989).

– un film recommandé par quelqu’un : Drop Dead Fred de Ate de Jong (1991).

– un film en noir et blanc

– un film basé sur des faits réels : Bowling de Marie-Castille Mention-Schaar (2012)

– une comédie musicale : Moulin Rouge ! de Baz Luhrmann (2001).

– un film qui m’a fait pleurer de rire : Les Flingueuses de Paul Feig (2013).

– un film de guerre

– un film adapté d’un roman graphique ou d’un comic : Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn (2014).

– un film avec un mariage : Bachelorette de Leslye Headland (2012).

– un film d’un réalisateur asiatique

– un film que ma mère adore

Publicités

53 réflexions au sujet de « Bilan – septembre 2016 »

  1. En parlant de ‘State of Graces’ je te recommande en rattrapage, ‘State of Grace’ sans s de Phil Joanou avec S. Penn, G.Oldman, Ed Harris, Robin Wright & Turturro …..
    Big film 😉

    J'aime

  2. Trop contente que tu aies aimé States of Grace !! Sinon, dans les films récents, c’est le Moore qui a eu ta préférence à ce que je vois. Toni Edrmann m’interpelle mais pas au point de franchir le pas au ciné… J’attendrai le DVD 😉

    J'aime

  3. Tendres passions de James L. Brooks, tu me fais faire un fameux plongeon dans le temps dis donc ! Contente qu’il tienne toujours autant la route malgré le temps qui passe. States of Grace de Destin Daniel Cretton ? Je suis totalement passée à côté, il ne me dit rien du tout ce film. Je le note sans faute, d’autant que tu es enthousiaste 🙂

    J'aime

  4. Les Indestructibles 2/4 alors que c’est un des meilleurs films Pixar, je dois avouer que j’ai un couteau dans le dos. 😦 Sinon ce mois-ci, j’ai vu: Lorenzo de Mike Gabriel, The little match girl, One by one, The shallows, plusieurs courts-métrages Disney (de L’équipe de polo où Laurel et Hardy rencontre Mickey et Donald à La fête de Pluto), le remake de Peter et Elliott le dragon (c’est tellement mieux que sa purge d’original), Le cavalier électrique (avec la course poursuite la plus délirante vu depuis Fury Road!), Votez McKay (avec son moment Michel Legrand et parfait en ses heures présidentielles), Into the woods (insupportable), The wild (aussi mais moins long), Party central, Riley’s first date, Nerve, Les proies, Tuez Charley Verrick, War dogs, Road trip, Accepted, Blood father, Will Hunting (j’ai enfin vu ce putain de film!), Ring (lui aussi!), Butterfly murders, Histoires de cannibales, La légende de Zu (un film difficile à cerner, qui fait souvent avec ce qu’il a mais avec une ambition visuelle totalement dingue à l’image de son aîné), Kubo and the two strings, Batman le film (putain ce qu’on a ri entre amis) et le remake des Sept mercenaires. En sachant que j’ai enfin revu Hard boiled de John Woo et punaise quel plaisir.
    J’ai commencé la saison 3 d’X Files (il faut que je m’y remette dans les prochains jours), la saison 20 de South park (encore à fond sur les présidentielles et c’est à mourir de rire) et la saison 4 de Agents of shield (il y a le RIDER!) et j’ai vu Stranger things.

    J'aime

  5. J’ai cru que tu parlais du State of Grave avec Gary 😦
    Si t’as pas encore écrit ton billet sur Eddie The Eagle une petite anecdote (bon je sais plus où je l’ai lu) si je me souviens bien (c’est agaçant je sais) Steve était le 1er choix pour Eddie et le principal intéressé ne voulait pas d’un guignol pour l’incarner. Chose qui m’étonne quand on voit la jeunesse du second choix. Mais je me souviens bien de l’avoir lu, faudrait que tu vérifie XD Je sers à rien XD
    My hero avec Ardal ? Belle note c’est encourageant.
    Coven à 3/4 Hummm c’est pas un peu trop ?

    J'aime

  6. Oh oui « States of Grace » ! C’était mon film préféré de 2014, je suis ravie qu’il t’ait plu autant qu’à moi ! J’ai hâte de lire ta chronique ! Je comptais voir « Eddie the Eagle » parce que j’avais trouvé Taron Egerton très frais dans « Kingsman », mais je vois que tu es mitigée.

    J'aime

  7. @ Yuko :
    Ooouuais ! Je reparlerai de States of Grace sur le blog de toute façon ! 🙂
    Effectivement oui même si j’ai eu un petit mois de septembre au ciné ! (je suis censée rattraper bientôt le nouveau Dolan par exemple).

    J'aime

  8. @ Sentinelle :
    Je parlerai bientôt de Tendres passions (j’écris le billet) mais j’ai été agréablement surprise !
    Ca ne te dit vraiment rien ? Pas sorti en Belgique ?

    J'aime

  9. @ Borat :
    Je sais mais en dehors de la catégorie « film de l’année », je choisis (volontairement) que des films non sortis en 2016 ! :p
    Je reparlerai mieux des Indestructibles, mais j’ai été très déçue et pour moi au contraire, un des moins Pixar, je suis assez étonnée par son succès. Mais bon pour me rassurer, je me dis que je ne dois pas être copine avec Brad Bird ! 😀
    Je n’ai jamais vu Peter & Elliot ni version originale ni remake, ça ne m’a jamais botté en fait !
    Mais qu’est-ce qui t’a pris de regarder Into the woods ?? 😮 Ca a l’air horrible !! 😮
    Au début je n’aimais pas Will Hunting mais avec le temps je l’apprécie !

    J'aime

  10. @ Amandine :
    Ah non je ne connais pas du tout State of Grave !!
    Oooh je ne connaissais pas du tout cette anecdote pour Eddie the Eagle (non pas encore écrit le billet) ! Mais il était pas un peu vieux pour faire Eddie ? Ou alors c’était à une certaine époque ?
    Pour une première saison, je trouve ça plus que correcte. Certes y a un truc un peu ringard qui fait peur mais j’ai été étonnée, ça m’a bien fait marrer ! Après on verra comment se déroulent les autres saisons.
    Oooh j’ai quand même un avis positif sur Coven, je dis juste qu’elle a ses défauts. 2/4 ça me paraissait bas par rapport à mes critères et goûts. 😮

    J'aime

  11. @ Lilylit :
    Je parlerai de States of Grace mais je suis fan de ton enthousiaste !! 😀
    Moi aussi Taron Egerton m’a plu dans Kingsman, le film se laisse regarder mais ça ne m’a pas plus emballée que ça, je comprends pas trop ses très bonnes critiques. Disons que j’ai trouvé ça quelconque !

    J'aime

  12. Alors je te conseille de miser sur Tsui Hark et John Woo.
    Le film réadapte Watchmen et les Fantastic Four à sa manière, tout en créant sa propre mythologie. Ensuite le film réussit à avoir un charme à la 007 bien aidé par la superbe musique jazzy de Michael Giacchino. Autre chose que le pitoyable Brave.
    Alors va voir le remake. Le film empreint d’Americana, abordant mieux son concept et pas de chansons pourries. Tout l’inverse de l’original entre ridicule et mièvreries pénibles.
    Comme je l’évoquais le mois dernier, je me fais un petit cycle disney et il se trouve que j’avais ce truc dans mes fichiers à cause de l’autre connasse. Je l’ai dl à nouveau car la qualité était horrible et pas de sous titres pour les chansons. Quitte à voir de la merde autant la voir correctement, d’autant que quasiment tout le film est chanté. Mais alors quelle purge et surtout il y a tout ce que je déteste dans les musicals: quand ça chante pour rien ou pour dire des trucs banals que les acteurs peuvent dire sans chanter. Surtout que les chansons sont inintéressantes alors que les acteurs chantent corrects. Ensuite les personnages sont eux aussi inintéressants: Chris Pine ne pense qu’à baiser, le chaperon rouge est traité en deux temps trois mouvements… puis je me demande quel est l’intérêt pour Disney d’adapter deux fois Cendrillon en live en moins d’un an. Pareil pour d’autres contes qu’ils ont déjà adapter comme Raiponce ou Jack et le haricot magique (même si ils comptent le réadapter dans les prochaines années).
    Je crois que c’est ce que j’ai vu de mieux de Gus Van Sant et en sachant que le film doit beaucoup à Jason Bourne et Batman. 😉

    J'aime

  13. Après vérification, je te confirme que le film States of Grace de Destin Daniel Cretton n’est jamais passé sur nos grands écrans, voilà pourquoi je n’en avais pas entendu parler. Rattrapage DVD donc…

    J'aime

  14. Des films dont tu parles, je n’ai vu que ceux-là :

    Toni Edrmann (Maren Ade, 2016) 2/4 => pareil

    Eddie the Eagle (Dexter Fletcher, 2016) 2/4 => j’avais bien aimé moi !

    States of Grace (Destin Daniel Cretton, 2013) 4/4 => FIlm coup de coeur 2013, tout comme toi, je mettrais 4 !!

    J'aime

  15. Je viens d’avoir un choc : 2/4 aux Indestructibles et 4/4 à Moulin Rouge, ce machin sirupeux avec Nicole Kidman en mode « j’ai décidé de flinguer ma carrière » ? J’en tombe de ma chaise, mais, comme quoi, les gouts et les couleurs.

    J'aime

  16. J’me suis trompée je parlais bien de State of Grace 😀 pardon !
    http://www.radiotimes.com/news/2016-02-02/eddie-the-eagle-didnt-want-steve-coogan-playing-him-the-script-was-too-alan-partridge
    J’suis quand même étonnée de son jugement, si y’a bien un truc que Steve ne ferait pas c’est ça, mais Alan lui colle à la peau…
    Toute façon même vingtenaire ce Eddie faisait déjà très vieux et sur les images Taron fait beaucoup plus jeune que lui.
    Ringard comment ? Il se joue toujours aussi bien ?

    J'aime

  17. Les suffragettes c’est celui avec Meryl Streep ? si c’est celui ci, j’avais bien envie de le voir 🙂 mais j’avais complètement oublié qu’il existait… des fois je me dis que je devrais faire des listes pour ça aussi ^^

    J'aime

  18. @ Borat :
    J’ai vu quelques films de Tsui Hark et John Woo alors pourquoi pas ! Mais j’avoue que j’aimerais plus découvrir un film coréen vu que j’adooore ce cinéma !
    Ce n’est pas pour ça que tu me feras aimer Les Indestructibles ! :p
    Décidément, beaucoup de gens aiment le remake, comme quoi certains sont utiles !
    Tu sais, parfois j’ai des trucs dans mon PC que je finis par supprimer quand je sens que c’est trop pourri ! : celui-là en fait partie ! 😀
    Personnellement mon Gus Van Sant préféré reste Elephant ! 🙂

    J'aime

  19. @ Auroreinparis :
    Attention j’ai pas détesté Eddie the Eagle mais je m’attendais à autre chose, j’ai trouvé ça un peu… banal. Mais bon ça reste pas mal ! 😀

    J'aime

  20. @ Titi :
    Je vais tenter de parler sans trop vous faire attendre des Indestructibles mais franchement oui grosse déception. Mais comme je le disais à Borat, je crois que je ne suis pas trop copine avec ce que propose Brad Bird. Quant à Moulin Rouge, ça passe ou ça casse, il n’a pas de demi-mesure !

    J'aime

  21. @ Amandine :
    Oooh merciiii pour ton lien !! C’est beaucoup plus clair là !
    Je comprends mieux la réaction du bonhomme du coup !
    Oui Ardal est trèèès bien dans la série. Ringard, c’est étrange à décrire mais rien que visuellement, le générique, et tout ça, ça me fait penser à des séries du genre Ma Sorcière bien-aimée !

    Aimé par 1 personne

  22. Tu as vu quoi de ces réalisateurs. Je te conseille de découvrir les premiers films de Tsui Hark. Je les ai trouvé à la médiathèque où je bossais, je me suis régalais comme un petit fou. Le meilleur du lot est certainement L’enfer des armes mais il faut le voir en director’s cut, l’autre version étant complètement différente jusqu’à en perdre du sens. Pour la Corée je pense à Bedevilled ou des films de Kim Jee Woon.
    Utile je ne sais pas mais intéressant oui. Le ton et l’histoire différents permettent de ne pas faire la même chose que l’original et puis punaise que c’est bon de ne pas réentendre une seule des chansons pourries de l’original. Là pour le coup je suis content que ce film raye de la carte la daube de 77.
    En général j’essaye de les voir avant de les virer et puis comme je te disais, je suis en plein cycle disney donc c’était le bon moment. Mais putain quelle horreur. Je ne supporte pas les musicals où les mecs chantent pour parler. Cela n’a rien d’intéressant et en plus cela renforce souvent la nullité des paroles. Puis il y a ce moment où ils s’engueulent en chantant, ce qui donne une cacophonie affreuse pour les oreilles.
    Pas vu Elephant mais je pense que Polytechnique de Denis Villeneuve avec un sujet similaire est plus intéressant (enfin de ce que j’en ai vu).

    J'aime

  23. @ Borat :
    Pour Tsui Hark j’ai vu Detective Dee, Seven Swords et Time & Tide, pour John Woo finalement ses films ricains. J’ai bien envie de me faire Le Syndicat du crime en regardant là sa filmo !
    Alors là après il faut que je vois s’ils sont à la médiathèque ! Mais je trouverais un moyen pour trouver un film asiatique, je ne m’en fais pas 🙂
    Il me manque plus que les deux premiers films de Kim Jee Woon à découvrir, en dehors de ça j’adore ce qu’il fait ! 😀 Par contre je ne connais pas du tout Bedevilled !
    Mais en regardant ce film, ça ne t’a pas rappelé… elle ? Perso j’ai du mal à regarder des films ou lire des livres liés à des gens que je n’aime pas, que j’ai rayés de ma vie !
    Après ça, ce que tu reproches, c’est très Broadway. Mais le truc, c’est que Broadway, c’est pas du cinéma.
    Je ne comprends sincèrement pas comment tu peux comparer deux films que tu n’as pas vu finalement ^^ .
    Elephant est pour moi un grand film. Il me provoque toujours une vraie émotion.

    J'aime

  24. Pas vu Seven swords encore mais je l’ai en DVD. Oula pour John Woo il va falloir voir au moins ses derniers films HK et plus particulièrement The killer et Hard boiled. De vrais classiques à l’état pur. En tous cas j’ai trouvé beaucoup d’éditions HK à ma médiathèque, ça m’a permis de combler mes blancs sur Tsui Hark principalement.
    Bedevilled est le grand prix de Gerardmer en 2011 , il a été titré Blood island lors de sa sortie DTV en France. Assez violent et radical, mais un film de vengeance génial. C’est lesquels? Perso je n’ai pas vu ses films avant I saw the devil mais celui-là quelle plaque.
    Non bien au contraire. Sinon je détesterais Sixteen candles et cela me ferait bien chier! 😀
    Ce sont deux films qui ont la même thématique: à savoir une histoire vraie où un étudiant/lycéen a fait une tuerie dans une université/ un lycée. En soi les deux films sont assez liés même si l’un est aux USA, l’autre au Canada. Après Polytechnique j’ai vu quelques passages et c’était terrible.

    J'aime

  25. @ Borat :
    J’avoue que Seven Swords ne m’a pas plus marquée que ça mais je pense que tu devrais bien aimer ! 😀 Oooh on ne m’engueule pas ohohoh ! :p
    Non même avec cette description, je ne connais vraiment pas ce film coréen de nom
    Je n’ai pas vu The Quiet Family et Foul Kings, le reste tout vu (et adoré, je ne peux que te conseiller ceux que tu as ratés !).
    Tu as bien de la chance ! Perso même les choses que j’aime me font parfois du mal quand je pense à des gens ou même des moments durs de ma vie !
    Ca je suis d’accord mais limite tu émets un jugement sans avoir vu ! :p

    J'aime

  26. Il y a des chances que ce soit parce que tu ne connais pas trop. Comme je le disais je te conseille ses premiers qui sont en partie en costumes. Butterfly murders avec des clans retranchés dans un fort subissant les assauts de… papillons tueurs. Histoires de cannibales se focalise sur un inspecteur cherchant un voleur et se retrouvent tout deux dans un village rempli de cannibales! Zu est un film de fantasy médiéval. Un film très ambitieux car le premier a utilisé de gros effets-spéciaux à HK. Sa suite Legend of Zu est assez particulière et encore moins linéaire, certains cgi ont pris un sacré coup de vieux mais Tsui Hark a une ambition absolument folle. Puis il y a les Il était une fois en Chine, une époque où Jet Li pétait sérieusement la classe.
    ça ne me dit rien du tout. Après je connais ses films depuis au moins 2 soeurs (pas vu son remake donc tout va bien) mais vu qu’à partir d’I saw the devil que j’ai vu finalement dans ses deux versions malgré moi (la version internationale en dvd et la version coréenne en streaming lorsqu’il est sorti en France au cinéma). Hâte de voir son nouveau qui a l’air assez politique. Et d’ailleurs en parlant de Corée, vivement Mademoiselle de Park Chan Wook!
    Après pas tellement je n’ai rien vu Elephant, mais le traitement a l’air plus particulier dans Polytechnique tourné en noir et blanc. Ce qui renforce la dureté du film à mon avis du peu que j’ai vu.

    J'aime

  27. @ Borat :
    Huuum ca a l’air spé Butterfly murders… 😮
    Pas vu le remake de 2 soeurs, ça me fait peur, surtout que j’aime énormément ce film qu’il faut, selon moi, regarder au moins deux fois. J’aime également beaucoup I saw the devil même si ce n’est pas mon préféré de son réa. Mon chouchou, c’est A bittersweet life ! 😀 Moi aussi j’attends son prochain film !
    Ooooh yeaaah Mademoiselle, j’ai trop hâaaate !!! 😀
    Oooh mais y a de la technique dans Elephant ! :p

    J'aime

  28. Encore une fois je suis sûre que si Steve avait vu ce scénar il aurait refusé. Après ils avaient peut-être écrit un biopic avec une touche comique du coup la touche Partridge est plus un adjectif. M’enfin ça m’étonne qu’ils aient remanié complétement le scénario, quand tu entends souvent les plaintes des auteurs sur les pressions qu’ils reçoivent à aller plus vite.
    Ahahahah bordel ça fait peur ! Bon là j’en ai encore commencé une, mais promis un jour j’y jetterai un oeil !

    J'aime

  29. Pas tellement en fait, car les papillons ne tuent pas pour rien. Il y a une raison à leur utilisation, mais je ne t’en dis pas plus sinon il n’y a plus de suspense. 😉
    Je me souviens à l’époque de la sortie du remake et je m’étais dis « ça me dit quelque chose cette histoire ». Il n’a pas fallu longtemps pour voir qu’il s’agissait d’un remake de Deux soeurs. Etant vierge de tout, je verrais le Kim Jee Woon en priorité. Pas vu non plus A bittersweet life, mais je me souviens quand Ciné Live en avait parler à l’époque.

    J'aime

  30. @ Borat :
    Hummm… j’ai désormais une autre image des papillons ! 😮
    Maintenant (quand je le peux), même si ça peut être un sacrilège de faire ça, étrangement je privilégie les remakes. Pourquoi ? Pour être moins déçue. Quand on a adoré un film, automatiquement, on ne peut que le comparer dans les moindres détails, même dans les poils du cul (ok je sors). Même si le remake (discours général) a des qualités (même les plus minimes), en général on n’a pas envie de les voir, ou on les voit moins (ou alors il faut que ce soit un putain de chef-d’oeuvre, soyons honnête, c’est rare). Alors que si tu regardes le remake en premier, sans crier au chef-d’oeuvre ou quoi que ce soit, justement tu n’auras rien pour comparer, tu pourras vraiment te concentrer sur LE film. C’est pas une mauvaise chose en soi quand on a l’occasion de le faire. Et ça ne t’empêchera pas d’apprécier encore plus la version originale évidemment ! 😀

    J'aime

  31. C’est pour cela que je préfère te garder le suspense. Tu m’en remercieras si tu le trouve un jour. 😉
    Pas moi car je sais que quand je découvre l’original après, ça va souvent être défavorable au remake. Je l’ai remarqué plus d’une fois. Après il y a des exceptions, comme La colline a des yeux d’Aja qui va dans des thématiques différentes du film de Wes Craven, idem pour La dernière maison sur la gauche où le remake est clairement complémentaire (la seconde partie du film de Craven était beaucoup trop courte). Tu n’es pas sans savoir que j’ai toujours préféré The departed à Infernal affairs, qui est un très bon film. Peut être parce que je l’ai vu en premier, mais surtout parce que je préfère le contexte américain. Puis comme certains remakes sont des copiers collers certains twists sont identiques et donc tu n’as plus de surprise en voyant cela dans l’original. Je l’ai remarqué récemment en voyant Ring d’Hideo Nakata alors que je connais Le cercle depuis longtemps. ça m’a fait chier d’avoir vu le remake bien avant car c’est exactement le même final. Les intrus je pense que c’est pareil que Deux soeurs donc ça ne m’intéresse pas, à moins de faire la comparaison.

    J'aime

  32. @ Borat :
    Je ne l’oublierai pas, c’est sûr !! 😀
    Après on a chacun nos trucs et habitudes ! Finalement c’est pareil pour les gens qui ont du mal à regarder des films après avoir lu les bouquins alors que personnellement ça ne me dérange pas du tout pour différentes raisons ! 🙂
    Perso je n’arrive toujours pas à départager The departed et Infernal Affairs. En fait, je les trouve vraiment complémentaires !
    Honnêtement, j’ai vu la version japonaise de Ring après la version US et ça ne m’a pas gênée. En fait j’estime que si un film est vraiment bon, on passe au-dessus des révélations.
    J’ai pas vu Les Intrus, je ne pourrais pas dire !

    Aimé par 1 personne

  33. ça ça dépend encore. Je n’ai pas forcément cette expérience sur les romans, en revanche je l’ai globalement sur les bd. Si le film n’est pas totalement fidèle ou essaye d’imposer de nouvelles idées cohérentes pourquoi pas? C’est ce qu’a fait Snowpiercer avec Le transperceneige en prenant quelques idées des deux histoires pour en créer une nouvelle. Ce que je n’accepte pas en revanche sur Wolverine et Wanted c’est qu’ils utilisent une trame narratif ou un point de départ pour faire n’importe quoi avec. Wolverine reprend le principe de Wolverine Origins avec le jeune John qui découvre ses pouvoirs le jour où son père meurt et chassé par sa mère. Après cela les scénaristes improvisent n’importe quoi comme une filiation entre Sabrebooth et lui alors que le premier a une haine totale envers John. Pour Wanted, le film n’utilise que les premières pages. Sinon ça n’a rien à voir avec le comic book. Les acteurs ne ressemblent pas aux personnages (volontairement ressemblants de personnalités comme Eminem ou Halle Berry), ce ne sont pas des méchants mais des tueurs et le concept est que les méchants règnent sur Terre après avoir dégommé ou tué tous les super-héros. On n’est pas dans le film tout pourri de Timur Beckmanbetov.
    Sauf qu’au niveau du scénario c’est quasiment identique. C’est juste une autre manière de mettre en scène, de nouveaux acteurs et quelques trucs en plus. Mais sinon c’est le même déroulement et là en effet ça me gêne un peu plus. Après le remake est pas mal mais pas meilleur que l’original. Jamais osé en revanche voir le remake de Dark Water où là je n’ai vu que l’original. Jamais vu l’intérêt.

    J'aime

  34. @ Borat :
    Je ne peux pas dire pour Wolverine et Wanted mais par contre, j’ai préféré Snowpiercer film aux bds (je parle pas du 1 que j’ai aimé mais des deux autres volumes qui m’ont déçue). Après d’après ce que tu dis, n’est-ce pas tout simplement une réécriture ?
    Ouais mais ça m’a empêchée de regarder la version de Ring. Mais encore une fois, j’ai vraiment pris cette habitude, c’est comme si mon cerveau effaçait pendant ma vision du film ce que je connais déjà de l’histoire. Après on sait que les ricains font des remakes juste parce qu’ils ne veulent pas lire des sous-titres, c’est un peu moche.
    J’ai vu il y a quelques années un morceau du remake de Dark Water mais j’ai tout oublié et encore une fois ça m’a pas gênée lorsque j’ai découvert la première version. Mais j’ai pas trop envie de m’y intéresser de nouveau, j’ai effectivement peur que ce soit juste de la traduction pour les Américains.

    J'aime

  35. J’ai préféré les bd qui vont bien plus loin à mon sens dans la violence morale. Pas vraiment car c’est un contexte assez différent. La plupart des wagons où ils vont sont originaux par rapport à la bd, les personnages sont totalement différents aussi. Je le vois davantage comme un tome 4.
    Visiblement Dark Water de Walter Salles serait particulièrement inutile au même titre que Les intrus. Pas étonnant finalement.

    J'aime

  36. @ Borat :
    Encore une fois, on est toujours dans ce schéma : remake pour américains feignants. C’est méchant mais c’est un fait. Et ça fait du mal aux bons remakes.

    J'aime

  37. Ah oui pour les remakes de films étrangers c’est clairement de la fainéantise et les producteurs le savent car ils en jouent. Puis il y a les producteurs qui croient que les jeunes ne regardent pas les classiques, donc ils prennent le premier film dit culte qui leur vient à l’idée. Là en ce moment c’est Suspiria chez Sony avec Chloé Moretz. ça donne vachement envie…

    J'aime

  38. @ Borat :
    Après malheureusement c’est vrai que les jeunes – en général – ne regardent plus de classiques. Sinon les producteurs n’exploiteraient pas autant les classiques.

    J'aime

  39. Sauf que ce type de choses n’arrivent finalement que peu de fois, mais c’est aussi un problème de génération. Autrefois, les jeunes avant notre génération regardaient beaucoup les originaux remakés depuis grâce aux vidéoclubs. Aujourd’hui c’est un peu plus open bar avec le net. Mais il faut dans ce cas conseiller. C’est aussi pour cela que je vais vers les originaux plutôt que les remakes, parce que finalement ces derniers ne m’intéressent pas ou rarement. Quand Aja refait La colline a des yeux, le plot initial est quasiment le même. Sauf qu’il y rajoute des thématiques, l’a tourné ailleurs, mise sur les freaks. Ce qui en fait finalement un film différent de celui de Wes Craven. En revanche, il y a un truc que je ne supporte pas dans les remakes depuis au moins le début 2000: vouloir à tout prix faire des films sombres et quand je parle de sombre, je parle de la photo. C’est le problème d’Evil dead, le problème de Massacre à la tronçonneuse de Nispel. Alors que ces deux là sont issus de films qui sont horrifiques mais qui ont aussi un côté ironique. Là où justement leurs remakes s’enfoncent dans du pur craspec dégueulasse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s