Drop Dead Fred

réalisé par Ate de Jong

avec Rik Mayall, Phoebe Cates, Carrie Fisher, Marsha Mason, Tim Matheson, Bridget Fonda, Ashley Peldon, Ron Eldard…

Comédie américaine. 1h43. 1991.

Movie Challenge 2016 : Un film recommandé par quelqu’un

Amandine de Dis-moi média a consacré une rétro à Rik Mayall notamment avec l’article « Hommage à l’artiste généreux et génie comique ».

images

Durant son enfance, Elizabeth avait un ami imaginaire surnommé Drop Dead Fred qu’elle était seule à pouvoir voir et qui l’incitait à commettre des bêtises. Sa mère, exaspérée, lui confisqua la boîte à musique dans laquelle Fred s’était dissimulé. Devenue adulte, Elizabeth perd en une seule journée son argent, sa voiture, son fiancé et son travail. Obligée de retourner vivre chez sa mère avec laquelle elle est en froid, Elizabeth retrouve dans un placard la boîte à musique. La nuit venue, la boîte se met à fonctionner toute seule, et Drop Dead Fred refait son apparition !

drop

Je ne connaissais pas du tout l’existence de ce film jusqu’à ce que ma copine blogueuse Amandine (qui a fait une excellente rétro sur Rik Mayall, je ne peux que vous inviter à la découvrir – sous la fiche de présentation – même si vous ne connaissez pas du tout cet acteur-humoriste) m’en parle et me demande même d’y jeter un oeil. Je ne connaissais pas alors sa mauvaise réputation à sa sortie (Mayall s’en est également pris plein la gueule). Ne rien savoir sur le film m’a certainement aidée à l’apprécier. En tout cas il ne méritait pas un tel cassage. Je ne crie pas au chef-d’oeuvre mais ça m’a surprise d’avoir bien aimé. Pourtant, pour tout vous avouer, les premières minutes ne m’ont pas spécialement rassurée. Je trouvais l’image assez vieillie (et je n’avais pas encore vu certains effets spéciaux) et j’avais peur d’être confrontée à une histoire très niaise, dépassée pour moi (parce que hélas, au cinéma, films pour enfants signifie souvent films pour crétins, comme si les gosses étaient demeurés). Certes Drop Dead Fred a effectivement mal vieilli, notamment visuellement, on ne va pas se mentir. La mise en scène n’est pas non plus ce que j’ai vu de mieux (après j’ai aussi vu pire, je relativise), on évite également pas certains clichés. Sans être pour les remakes, je comprends le projet qui avait été mis en place (avec Russell Brand) pour dépoussiérer même si ça ne s’est pas fait visiblement. C’est aussi clairement un film adressé à un jeune public. Le risque avec ce genre de films est donc de se sentir un peu à l’écart. Cela n’a pas été le cas. Ca m’a fait plaisir de me sentir comme une grande enfant. Le film, qui passe très vite car il est assez bien rythmé, est enfantin mais je ne l’ai pas trouvé pour autant abrutissant, en tout cas cela n’est pas paru chez moi comme quelque chose de négatif, ça fait partie de son concept. En réalité, cela m’a surprise de constater un film plus adulte qu’il en a l’air. Et finalement plus profond qu’il en a l’air. Drop Dead Fred aborde alors le thème de la solitude (c’est-à-dire le fait de se mettre alors avec quelqu’un non pour des raisons sentimentales mais juste pour éviter d’être seule) et dans un autre sens celui de l’émancipation féminine. On est donc bien loin de quelque chose de « crétin » en apparence.

dropi

Je ne connaissais pas du tout Rik Mayall avant les articles d’Amandine. Comme vous le verrez sur son blog, il a fait beaucoup de télé (et les séries en question ont eu du mal à trouver leur place en France, il faut donc savoir chercher !). On aurait pu le voir davantage au cinéma, notamment dans les Harry Potter dans lequel il incarnait Peeves mais hélas ses scènes ont été coupées (ce qui est dommage vu que le personnage est très amusant dans les bouquins, je suis sûre que Mayall collait bien en plus). En tout cas, si vous le ne connaissez pas et que vous souhaitez comme moi mieux connaître le « personnage » (oui parce que, en ce qui le concerne, on peut pratiquement parler de personnage) avant de s’attaquer à ses rôles marquants à la télé, n’hésitez pas alors à regarder le film rien que pour lui. Le bonhomme (hélas plus de ce monde puis 2014) ne méritait pas ces critiques dures à l’époque. Le personnage est certes caricatural rien que par son apparence, Mayall (c’est un peu sa « marque » de fabrique) en joue clairement en grossissant les traits de cet ami imaginaire espiègle. Après, je dirais que ce n’est pas uniquement de la caricature (en tout cas pas son interprétation négative), mais plutôt un esprit cartoonesque qui apparaît dans son interprétation, à l’image de tout le film d’ailleurs (après on y adhère ou non). Mais son interprétation ne peut pas se limiter à ça. Mayall parvient à montrer les différentes facettes du Fred du titre. Finalement, Fred est certes malin, parfois « vache », mais c’est aussi un personnage très attachant voire même étonnamment touchant, notamment en ce qui concerne son lien avec Elizabeth. Enfin, en ce qui concerne l’interprétation de Phoebe Cates (souvenez-vous, madame Kevin Kline dans la ville), j’étais au début sceptique pour tout vous avouer. Il faut dire qu’elle n’est pas nécessairement aidée par son personnage, un peu neuneu (il ne faut pas oublier qu’elle a un côté très gamin même avant de revoir Fred alors qu’elle est censée avoir pratiquement 30 piges). Mais petit à petit, je me suis attachée à elle et la présence de Cates n’y est pas totalement étrangère (même si encore une fois, je ne prétends pas.

dropp

Publicités

22 réflexions au sujet de « Drop Dead Fred »

  1. \\\\\o///// Merciiiiiii !!!!! En + ça tombe pile pour le Movie Challenge quel talent ! Qu’est-ce que ça me fait plaisir, ton analyse du personnage et son interprétation sont parfaites. Fred est un rôle logique pour Mayall qui a lui-même créer des sitcoms et des personnages très cartoonesques, Bottom par exemple. D’accord aussi sur l’étonnante profondeur. On arrive à s’y retrouver en tant qu’adulte et grand enfant et on espère secrètement rencontrer son Fred. C’est vrai qu’au début t’as peur de ne pas y croire, elle toute douce et son mari archétype du businessman sans coeur puis tu finis par la comprendre et s’attacher à elle. Tu fais bien de préciser que Rik était un personnage, créé par pudeur et pour protéger l’homme, pas étonnant que le film, écrit pour lui, soit du sur-mesure. C’est un plaisir de lire du bien de Rik sur un blog formidable ❤ Je vais rajouter le lien dans mon hommage (merci pour les compliments ^^).

    J'aime

  2. @ Amandine :
    A la base, j’aurais quand même écrite la critique parce qu’on avait diiiit que ça pourrait être chouette de collaborer mais là quand j’ai vu l’occasion de le caler au Movie Challenge, j’ai fait une danse de la joie! 😀
    Je suis en tout cas contente que ma chronique te fasse plaisir !!! 😀 Tu es trooop zentille ❤

    Aimé par 1 personne

  3. 😀 Rahhh oui je SAIS. J’avais envie d’attendre pour Matt, niveau ciné c’est pas ça, m’enfin on peut pas non plus attendre 10 ans XD. Surtout ton analyse si juste m’a fait très plaisir ! ❤

    J'aime

  4. Je me demande par fois si Amandine n’est pas une des blogueuse les plus influentes de la toile. A cause d’elle, me voilà ferrée comme pas permis à du Steve Coogan, elle t’a entraîné dans le Mayalisme, mais jusqu’où ira-t-elle pour convertir l’ensemble de la blogosphère à la BBC?

    En tous cas, tu m’as bien donné envie de découvrir ce film, que je rajoute immédiatement sur ma liste de films à voir, parce que malgré tes réticences, tu le vends quand même bien…

    Aimé par 2 people

  5. @ Girlie Cinéphilie :
    Mais carrément, t’as vu comme elle nous trouve plein de trucs hyper addictifs à regarder ??? :p
    Et puis avec elle on a une vraie coupine fan de séries et culture britannique ! ;D

    Aimé par 1 personne

  6. ❤ ❤ Et dire que j'étais à 2 doigts de me reconvertir avec un blog cuisine spécialiste des bollocks bowls. Finalement je resterai la tueuse de votre vie sociale, la vendue de la British Comedy et je n'utiliserai jamais mon influence à des fins malfaisantes ! Chère Girlie prépare toi à accueillir Rik dans ta vie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s