Conjuring 2 : Le cas Enfield

réalisé par James Wan

avec Patrick Wilson, Vera Farmiga, Frances O’Connor, Madison Wolfe, Franka Potente, Simon McBurney, Maria Doyle Kennedy…

Film d’épouvante-horreur américain. 2h13. 2016.

titre original : The Conjuring 2 : The Enfield Poltergeist

sortie française : 29 juin 2016

interdit aux moins de 12 ans

347673.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle histoire vraie issue des dossiers d’Ed et Lorraine Warren : l’une de leurs enquêtes les plus traumatisantes.
Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

Conjuring 2 : Le cas Enfield : Photo Madison Wolfe

J’avais déjà beaucoup aimé Conjuring : Les Dossiers Warren par la même équipe (James Wan à la réalisation, le couple Patrick Wilson-Vera Farmiga devant la caméra), c’est pour cette raison que j’ai voulu aller découvrir cette suite très rapidement, même si j’avais peur qu’elle ne soit pas à la hauteur du premier opus (et je précise que je n’ai pas encore vu entre-temps le – visiblement – désastreux spin-off Annabelle de John R. Leonetti). En dehors de la horde d’ados déchaînés dans la salle qui ont foutu un incroyable bordel (donc j’en profite : allez vous faire foutre !), j’ai étonnamment aimé cette suite qui elle aussi s’inspirerait bien d’une histoire vraie (ce qui bien mis en avant – même si les ados dans la salle ont mis une plombe à capter l’info – donc en plus ils ne savent pas lire, passons). En effet, entre 1977 et 1979, la famille Harper (qui vit donc à Enfield en Angleterre), aurait été harcelée et menacée par un fantôme. Ce fait divers avait déjà été au coeur d’un téléfilm en 2015, The Enfield Haunting, avec Timothy Spall. On aurait pu croire que le changement de lieu (le premier film se déroulait entièrement aux Etats-Unis, cette suite une bonne partie en Angleterre) était superficiel. En réalité, il ne fait que confirmer la volonté de proposer un film différent (ce qui est déjà bien en soi – même s’il s’agit d’un film commercial) tout en gardant certaines structures déjà présentes dans le premier. Il y a un bon compromis trouvé pour faire une bonne transition entre les deux films sans donner une impression de répétition. Je dirais d’ailleurs que cette suite ne devrait pas perturber ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de découvrir le premier opus. En fait, il reprend bien la structure du premier film dans le sens où durant une première partie, on nous présente parallèlement le travail des Warren et la famille en détresse attaquée par les fantômes, puis dans la seconde partie, il y a une rencontre entre la famille et les Warren (jusqu’à la solution finale). Mais pourtant on a clairement pas l’impression de voir la même chose. Peut-être parce qu’on passe de la campagne éloignée du monde (dans le premier opus) à un environnement plus urbain. Ces deux films font tous les deux peur (en tout cas en ce qui me concerne) mais grâce à l’environnement, je dirais que cette peur en question s’exprime différemment. C’est plus ça qu’il faut retenir que le changement de pays. En tout cas, l’ambiance très années 70s (dans les costumes, décors ou même choix musicaux) fonctionne toujours autant. Ca permet de rendre hommage au cinéma d’horreur de cette époque mais en n’essayant pas à tout prix de faire du copier-coller.

Conjuring 2 : Le Cas Enfield : Photo Vera Farmiga

Certes, on retrouve pas mal de jumpscares mais je trouve qu’ils sont très efficaces, c’est déjà pas si mal (surtout quand on voit l’état du cinéma d’horreur actuellement). Au-delà de la peur que j’ai ressentie, je trouve qu’on trouve mine de rien une certaine inventivité qui fait plaisir à constater, surtout de la part d’un film de studio. Certaines scènes sont vraiment intenses grâce à des idées bien exécutées. Evidemment, toutes les scènes avec la vieille madame démon sont flippantes (notamment celle avec le tableau, très bien faite). Il y a aussi cette scène dans laquelle le couple Warren et autres intervenants se retournent pour pouvoir faire parler le démon dans la petite fille : on voit, dans le flou et en arrière-plan, le changement de personnage. C’est ça qui est effrayant : on ne voit pas clairement ce qui se passe et en même temps le peu qu’on voit permet au spectateur d’aller puiser dans une certaine imaginaire et surtout de s’attendre à ce qu’il ne veut pas voir. Justement cette question sur la perception est très bien traitée dans le film, notamment autour de ce qu’on voit et ce qu’on croit (voir). A noter la présence de détails, notamment en ce qui concerne une des « révélations » permettant de résoudre l’intrigue. On sent toujours l’investissement et la patte personnelle de James Wan. La mise en scène est toujours aussi soignée et précise. Il y a aussi un grand soin accordé aux décors et aux costumes, qui contribuent aussi à l’atmosphère angoissante très présente. L’ensemble est également très prenant. La preuve : avant d’aller au cinéma, je n’avais pas pris le soin de regarder la durée. J’ai été surprise d’apprendre en sortant de la salle qu’il durait 2h13. Je n’ai pas senti de longueurs. Certes, pourtant, le film prend le temps d’exposer l’histoire mais je ne me suis pas ennuyée car le montage, très équilibré pour présenter les deux parties, est très efficace, et surtout encore une fois, il y a une ambiance présente du début jusqu’à la fin. Le casting est également à la hauteur. Comme dans le premier opus, Patrick Wilson et Vera Farmiga sont très bons. Encore une fois le couple qu’ils forment fonctionne et reste attachant. Tous les seconds rôles sont également très bons, notamment en tête Madison Wolfe, bluffante en gamine possédée à la limite de la schizophrénie par moments. Elle m’a parfois rappelée à l’époque la petite Regan (Linda Blair) dans L’Exorciste sans toutefois chercher à l’imiter.

Conjuring 2 : Le Cas Enfield : Photo Benjamin Haigh, Lauren Esposito, Maria Doyle Kennedy, Patrick Mcauley

Publicités

37 réflexions au sujet de « Conjuring 2 : Le cas Enfield »

  1. Ouuuh, j’ai hâte de le voir, le premier m’avait mis une grosse claque. A l’époque, j’avais enchaîné celui-ci, le premier Sinister (avec un espèce de croque-mitaine qui ressemble au méchant de Ghost of Mars) et le premier Insidious. Les trois m’avaient bien fait flipper ma race et m’avaient redonné foi dans le genre du film d’horreur (avec des fantômes chelous dedans).

    J’ai regardé la série avec Timothy Spall la semaine dernière (seulement trois épisodes, ça s’enchaîne vite) et si elle réussit à installer une jolie petite tension, les scènes entre Maurice Grosse et Janet sont trop bardées d’émotion et de sentimentalisme pour que cela ne plombe pas l’ambiance et casse le rythme… C’est dommage!

    Hâte de voir le film en tout cas 😉

    J'aime

  2. Je me doutais bien que tu irais voir cette suite… Je t’avoue que je suis ressortie plutôt mitigée du premier, alors voir le 2ème en DVD pourquoi pas, mais pas au ciné 😦
    (Ahhh, les ados au ciné, on en parle ?) 😉

    J'aime

  3. Bon il y a de plus en plus de films d’horreur sur ce blog, ça me convient parfaitement. J’avais plutôt bien aimé le premier film. Cette chronique encourage à découvrir cette suite, tout aussi réussie visiblement

    J'aime

  4. J’ai également vu le film, pour lequel j’ai couru au cinéma le jour de sa sortie. Le premier que j’avais déjà trouvé bon, celui-ci met la barre au dessus !

    J'aime

  5. Avec mon chéri, nous avons jamais réussi à finir le 1er tellement on flippait #teamchochotte haha. A voir le 2 du coup.. 🙂

    D’ailleurs c’est très drôle de lire ta critique aujourd’hui car hier soir avec des copains, on discutait justement des Conjuring et on disait qu’actuellement cela fait partie des films en haut du panier 🙂

    J'aime

  6. Nous en avons déjà discuté, tu sais donc que nos avis sont sur la même longueur d’onde hahaha.
    Vraiment très très très bon ce film!

    J'aime

  7. @ Sweet Judas :
    Je n’ai toujours pas vu Sinister mais il paraît effectivement qu’il fait peur ! Et moi aussi j’aime bien Insidious !
    Oooh quelqu’un qui a enfin vu la série avec Spall ! Ohh ça va, ça a l’air tout court, c’est déjà ça !

    J'aime

  8. @ Yuko :
    Je comprends ! Après, si ça se trouve, tu préféreras le 2e (beaucoup ont d’ailleurs préféré cette suite, donc rien n’est impossible).
    Raaaah HORRIBLES !! Heureusement, mon cinéma m’en envoyé une place gratuite…

    J'aime

  9. @ Popcorn & Gibberish :
    Ahahah carrément ??? Oooh !! J’ai peur que ce 2 te fasse encore plus flipper !! 😀
    Actuellement effectivement, face à un cinéma d’horreur peu inspiré, Conjuring fait partie des meilleurs films d’horreur actuels ! 😀

    J'aime

  10. Étant donné que j’avais vraiment aimé le premier, je me suis précipité à la première séance de cette suite, le jour de sa sortie (ça tombait bien, c’était également la fête du cinéma). Niveau adolescent, j’ai eut visiblement plus de chance que toi, il n’y en avait pas beaucoup dans la salle et ceux qui s’y trouvait ont été discrets. Concernant ce second opus, il est tout bonnement excellent. La mise en scène est parfaite et le scénario, interrogeant constamment sur la frontière entre supercherie et vrai phénomène, est très ingénieux. Au passage, j’ai lu qu’il y aurais un spin off concernant la fameuse nonne fantôme; Espéreront qu’il soit plus réussi que celui d’ Annabelle. En tout cas, j’ai hâte de retrouver James Wan en 2018 avec Aquaman.

    J'aime

  11. Je partage ton avis ! Annabelle est tout à fait dispensable, il est d’une nullité… quand je pense qu’un second opus va sortir… J’espère qu’on aura un autre cas Warren au ciné, aussi bons que les deux premiers. (Les chroniques de Claire).

    J'aime

  12. @ Titi :
    Pétard je suis jalouuuuse là ! 😀 J’aurais tellement rêvé être dans une salle calme !
    Je ne savais pas pour le projet de spin off, hélas, je ne suis pas étonnée…

    J'aime

  13. J’avais trouvé le premier sympa. La suite, je la verrais à la télévision en revanche car je n’en peux vraiment plus de ses blaireaux qui pollue systématiquement nos séances d’horreur en salles (même aux séances du matin on arrive à en trouver maintenant…)

    J'aime

  14. Je rejoins vos avis concernant un troisième épisode sur les Warren, moi aussi, je suis pour, par contre, faut que ce soit toujours James Wan à la réalisation, parce qu’autant le bonhomme est incontestablement doué derrière une caméra, autant quand il se contente de produire, c’est plus discutable (genre Annabelle ou Dans Le Noir, qui doit sortir en septembre, il me semble, et ne s’annonce pas franchement excitant).

    J'aime

  15. @ tinakiller
    Eh, oui, on aurais pu y aller ensemble, d’autant que j’étais seul et que ça m’aurais fait plaisir d’avoir de la compagnie (en toute amitié, bien sur).

    J'aime

  16. Une sequelle de qualité et réalisée efficacement. James Wan ne fait pas deux fois la même chose, utilise moins de jump scares et de musique, privilégiant une vision de l’au delà angoissante. D’autant que cela joue bien.

    J'aime

  17. Bon, alors je l’ai finalement vu aujourd’hui et, comment te dire… ? C’était pas loin d’être nul. Et c’était long. Vraiment très long. Oké, Valak fait peur mais c’est quoi ce plan de « Jacadi retourne en Enfer ! » rien qu’en prononçant son nom ? Niveau bâclage, ça se pose quand même un peu là. Je lui ai largement préféré le premier, plus sombre, plus angoissant, mieux ficelé, enfin je sais pas trop mais je me suis pas ennuyée devant au moins. Là, je me suis endormie plusieurs fois et j’avais pas l’impression d’avoir raté des masses de trucs à mon réveil. Bref, déçue quoi.

    J'aime

  18. Je suis pas une killeuse de films, je tombe que sur des daubes infâââââmes en ce moment, c’est pas d’ma faute 🙂 Ahah, ptêtre pas dormi non, mais ça n’aurait pas rendu le film plus intéressant non plus ! ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s