The Walking Dead Challenge

Pour commencer notre charmant été sur le blog, je réponds au 30 Days Challenge The Walking Dead (que j’ai notamment pu voir chez Tequi et Céline). Pour pouvoir être plus rapide, je réponds aux 30 « jours » / points au sein de ce même billet.

C’est parti mes amis les zombies ! (avec beaucoup de spoilers !).

Photo

1) Pourquoi as-tu commencé la série ? J’ai commencé à la suivre dès la diffusion de la première saison sur AMC. J’étais une grosse fan de films de zombies, que ce soit en regardant des Romero (La Nuit des Morts-Vivants, Zombie, Le Jour des Morts-Vivants), certains de ses remakes (L’Armée des Morts) ou encore des films bien plus modernes et humoristiques (Shaun of the Dead, Zombieland, Black Sheep) ou encore moins sanglants (World War Z). Quand j’ai appris l’existence d’une série de zombie co-créée par Frank Darabont, j’ai sauté de joie, je savais que c’était fait pour moi !

2) Ce que tu aimes le plus. C’est très difficile de répondre à cette question car il n’y a pas nécessairement un truc en particulier. Paradoxalement, même si certains éléments se sont parfois transformés en défauts, je me suis attachée aux personnages, j’ai envie de connaître leur sort, de savoir où ils vont aller, comment ils vont survivre, garder leur humanité ou non. J’aime aussi l’ambiance : on finit par admettre que la présence de zombies fait partie de leur quotidien mais en même temps on est toujours sur nos gardes.

3) Ce que tu aimes le moins. On a l’impression que cette série ne parviendra jamais à avoir une véritable fin. Je ne sais pas si les scénaristes ont prévu une saison finale mais je crois qu’il serait temps d’y penser. Je trouve ça aussi dommage de voir l’hypothèse d’une éventuelle solution pour mettre fin au virus visiblement éliminée. Ca donne encore plus cette mauvaise impression d’avancer sans voir le bout du tunnel. C’est parfois désagréable.

4) Ton épisode préféré. C’est difficile de répondre car mine de rien il y a eu beaucoup d’épisodes forts ! Je dirais tout de même que l’épisode 8 de la saison 4 « Too Far Gone », qui marque la fin de la prison et la mort de Hershel (j’adorais ce personnage et sa mort est très violente) ainsi que celle du Gouverneur (il en était temps). J’étais vraiment sous le choc !

5) Ton personnage principal masculin préféré. Sans hésiter, Daryl Dixon (Norman Reedus). Il était discret dans la première saison, on sentait le potentiel de son personnage mais on n’aurait jamais cru qu’il deviendrait un personnage aussi emblématique au point de bouffer tout cru Rick. Daryl n’existait pourtant pas dans la BD d’origine. Et finalement c’est pratiquement le personnage préféré des fans de la série (sans vouloir parler à la place des autres mais je ne pense pas me tromper). Peut-être justement parce qu’il n’y a plus cette manie avec lui de comparer systématiquement avec la BD. En tout cas il s’agit d’un personnage charismatique qui aligne certes peu de mots mais qui sait botter des culs avec son arbalète, réfléchir (plus que Rick qui part en couilles) mais n’est pas juste cette figure en question, c’est aussi un personnage très sensible, qui a vécu beaucoup de choses (notamment avec son frère) qui expliquent pourquoi il est ce qu’il est.

Photo Jon Bernthal

6) Ton personnage principal féminin préféré. Carol (Melissa McBride). Je n’aurais également jamais pensé qu’elle prendrait autant de place dans la série. Carol était une femme battue, qui a vécu le pire en tant qu’épouse mais aussi en tant que mère (le sort de Sophia a beaucoup marqué de téléspectateurs – moi en premier). On la croyait affaiblie par tant de souffrances et finalement elle va se relever pour pouvoir devenir une femme forte, déterminée, capable de prendre des décisions difficiles, contestables et parfois immorales, même si, comme on le voit à la fin de la dernière saison, elle est à bout.

7) Ton personnage secondaire masculin préféré. J’ai beaucoup galéré pour répondre à cette question car on voit de moins en moins la frontière entre les personnages principaux et secondaires. Je vais choisir Eugene car c’est un personnage pas héroïque, contrairement aux autres personnages qui ont plus l’allure de survivants. C’est le gros loser du coin. Tout le monde dit « ouuuais non mais il sert à rien ce gars ». En même temps, j’aurais tendance à me comporter plus comme lui que comme un Rick en cas d’attaque de zombies…

8) Ton personnage secondaire féminin préféré. Sans dire que je l’adore des masses (là encore je rencontre le même problème qu’à la question précédente), je trouve Tara sympathique et assez dégourdie, elle a quelques moments à elle assez touchants, notamment avec le couple qu’elle formait avec la sympathique Denise.

9) Ton guest préféré. Dans la dernière saison, j’ai beaucoup aimé l’épisode très fort consacré à Morgan dans son passé. Il rencontre Eastmann (incarné par le toujours excellent John Caroll Lynch). Grâce à ce dernier, Morgan refuse désormais de tuer les humains. Ce guest permet donc de comprendre pourquoi Morgan agit de la sorte et surtout permet d’établir un véritable débat sur la vengeance voire même la peine de mort…

10) Le personnage que tu aimes le moins. Incontestablement, Lori (interprétée par la toujours pénible Sarah Wayne Callies). Pas loin, Sasha (Sonequa Martin-Green) me gave un peu aussi, elle tire toujours la gueule… Certes, vivre avec des zombies n’est pas hyper marrant mais il y a des limites au bout d’un moment… Enfin j’ai aussi du mal avec Rosita (Christian Serratos) que je trouve assez vulgaire.

Photo David Morrissey, Laurie Holden

11) Le personnage sur lequel tu as changé d’avis. Je dirais Carl. Pour moi, avant, c’était juste avant LE fils de Rick. Du genre « petit mec, tu sers à rien, mise à part de nous emmerder ». Mais au fil des saisons, il n’a plus ce statut infantilisant, il devient peu à peu un petit homme qui prend confiance en lui, qui sait combattre les zombies et finalement il est souvent courageux.

12) Le personnage le plus drôle. Là encore je vais de nouveau citer Eugene. C’est un peu le boulet de service qui semble n’avoir rien à faire dans ce milieu hostile mais finalement ses maladresses apportent un peu de fraîcheur face à tant d’horreur. Et il est même drôle (malgré lui) quand il agit intelligemment (du genre « je te bouffe les couilles pour attaquer »).

13) Le personnage le plus touchant. Je dirais plutôt « les personnages les plus touchants ». Je pense là au couple Maggie-Glenn qui croit encore à la vie, à un futur possible alors que tous vivent dans le chaos. Cela dit, Carol est aussi un personnage très touchant.

14) Le personnage qui ne sert à rien. Je n’aime pas forcément tous les personnages mais là je sèche. Je trouve qu’ils parviennent tous à exister malgré les défauts des uns et des autres.

15) Le personnage qu’on ne voit pas assez. Ces derniers temps, j’ai trouvé Michonne délaissée ! Que foutent les scénaristes ? On veut voir du Michonne en train de trancher des zombies ! Après je pense qu’il faudrait aussi développer davantage le rôle d’Aaron qui a du potentiel.

Photo Norman Reedus

16) Le personnage qui n’aurait pas dû mourir/partir. Hershel. Je sais pourtant qu’il n’aurait pas dû rester deux saisons (les scénaristes voulaient le faire partir avant mais face aux fans qui aimaient ce personnage, ils lui ont donné sa chance pendant pas mal d’épisodes) Mais il apportait quelque chose de bon à la série et aux autres personnages. Beth aussi n’aurait pas dû. Je trouve qu’on la fait partir sans exploiter tout le potentiel de son personnage. Pour moi, c’est du gâchis.

17) Le personnage qu’on ne regrette pas. Lori bien sûr ! Elle cassait les pieds à tout le monde… Après, elle ne méritait pas de mourir d’une manière aussi atroce (et marquante), je l’admets !

18) Ton couple préféré. Il n’en existe pas des tonnes alors je ne vais pas disserter et répondre tout de suite : Glenn & Maggie of course.

19) Ton couple détesté. Rosita et Abraham. Je trouve ce couple juste inintéressant (et en plus, j’aime pas Rosita…).

20) Les personnages que tu aurais aimé voir ensemble. Beaucoup ont répondu Daryl et Beth mais personnellement je préférerais voir plutôt de voir Daryl avec Carol. Il y a un truc qui fonctionne entre ces deux-là. Après on n’arrive pas encore à bien à savoir, même à l’heure actuelle, le fonctionnement de leur relation.

Photo Lauren Cohan

21) La plus grande garce (ou salaud). Avant c’était Le Gouverneur. Maintenant, ça va être Negan.

22) Le personnage que tu aimerais être. Euuuh mais sérieusement, vous pensez vraiment que j’aimerais être à leur place ?

23) Ce qui restera culte. Le premier épisode qui permet vraiment de poser toutes les bases, que ce soit avec la petite fille zombie, Rick qui sort de l’hôpital ou encore sur son cheval sur une autoroute déserte. Je pense aussi à Daryl et son arbalète, c’est presque devenu une image représentative de la série !

24) Votre acteur/actrice préféré. David Morrissey (qui incarnait le Gouverneur) parce qu’il a LE truc.

25) La mort qui vous a le plus ému. Celle d’Andrea même si je n’étais pas non plus une fan acharnée de ce personnage (sans la détester non plus). Elle comprend que son heure est venue et doit faire un choix difficile pour mettre un terme à ce qu’elle risque de devenir.

Photo Andrew Lincoln, Lennie James

26) La scène la plus marquante. Ca rejoint pas mal ce que j’ai dit sur ce qui est culte. Je rajouterai aussi certains décès, notamment ceux de Shane ou de Sophia.

27) La scène la plus drôle. Soyons honnêtes : il n’y en a pas des tonnes. C’est The Walking Dead, pas Friends les gars. Je vais revenir sur Eugene et son « je mange tes boules » qui m’avait bien fait marrer très récemment !

28) La scène la plus romantique. Hum… Là comme ça je n’en ai pas. Je dirais plus généralement que le couple Maggie et Glenn est romantique et offre par conséquent probablement des scènes romantiques. Mais bon, ça reste relatif…

29) La scène la plus flippante / choquante. Clairement, celle avec la gamine qui bouffe sa soeur (et elle sera tuée par Carol).

30) Ce que vous diriez à quelqu’un pour le convaincre de regarder The Walking Dead. Je la conseille évidemment à toutes les personnes qui aiment les films et séries de zombies (ça va de soi). Pour les spectateurs (et je pense même davantage à des spectatrices vu mon entourage et ce que j’ai lu sur de nombreux blogs), certes, on ne va pas se mentir : ça fait parfois peur, il y a du sang, des morceaux de corps partout. Il ne faut pas mettre ce programme entre de mauvaises mains même s’il est ultra populaire. Cela dit, le but de cette série (même si ça peut frustrer certains spectateurs) n’est pas de voir du zigouillage de zombies. Et d’ailleurs, même si ça en fait partie, dans les bons films de zombies, l’intérêt n’est pas juste de voir du sang. Il s’agit toujours d’une observation de notre société. Ici, le constat est le suivant : les hommes sont plus dangereux que les zombies. Cette série a beau avoir des défauts (les saisons 4 et 5 sont notamment en dessous), on sent qu’il y a tout de même derrière un propos.

Photo Andrew Lincoln, Josh McDermitt, Michael Cudlitz, Sonequa Martin-Green

 

Publicités

38 réflexions au sujet de « The Walking Dead Challenge »

  1. Aaah, je manifeste mon désaccord tout de suite : la saison 5 était une des meilleures pour moi, après des saison 3 et 4 qui tournaient carrément en rond à un moment donné (en fait, c’est à parti de là qu’on est débarrassé de Lori et d’Andrea donc il y a peut-être un lien de cause à effet, je sais pas trop)(j’en ai déjà parlé dans mon dernière article, mais ahah, JE LES SUPPORTE PAS DU TOUT).

    L’épisode centré sur Beth et Daryl qui errent seuls dans la forêt, après que la prison ait été ravagée, c’est juste un concentré d’émotion (et Daryl qui pleure tout seul sur la route, on en parle ou pas ?)… Je trouve leur relation touchante, je sais pas si j’en aurais forcément fait un couple, mais il y a un lien indéniable entre eux : Beth, c’est un peu la petite flamme d’espoir dans l’obscurité pour Daryl (et pour le reste du groupe aussi, d’ailleurs). Alors, autant dire que là, il perd carrément foi en l’humanité (d’où le fait que ce soit le plus méfiant de tous lorsqu’ils arrivent à Alexandria tout en ayant envie de se « lier » à cette communauté).

    Concernant Carol, je ne crois pas à la solidité de sa relation avec Daryl. Pour moi, et même si j’adore la complexité à la fois de leur relation et plus simplement de ce personnage, elle joue un rôle de « badass-girl » depuis trop longtemps et c’est en train de la bouffer de l’intérieur (culpabilité de n’avoir pas pu sauver sa propre fille qui accroît encore le truc, pendant qu’elle continue à massacrer des gens biens vivants qui espèrent tous simplement rester en vie, toussa).

    Sur la saison 6, Michonne est clairement en mode veilleuse et c’est dommage, parce qu’une fortes dynamiques du groupe émane directement de sa relation avec Rick (bon par contre, là aussi, WTF sur leur couple, on nous le pond comme un cheveu sur la soupe, genre tous les signes étaient là depuis le début)(heu lol mais non).

    Pour ce qui est de Carl Grimes, je pense qu’il est en train d’amorcer sa phase de psycjopathe sanguinaire… Ce qui va en faire le pendant de Negan. Sauf que ce sera du pétage de plombs volontaire et maîtrisée. J’AI HÂTE§

    Et puis ben Glenn&Maggie ❤

    P.S. : Le couple Rosita et Eugene ? Il me semble qu'ils se fréquentent gentiment dans la BD, mais dans la série, tu confonds pas avec Abraham-le-roux ?

    J'aime

  2. C’est vrai que Lori était agaçante… Mais elle ne méritait tout de même pas cette fin 🙂 Sinon, joli Tag, c’est sympa de connaitre ton ressenti face à la série. Comme tu le dis, j’aimerais bien savoir comment les scénaristes ont prévu de la finir (s’ils ont prévu de la finir déjà). La dernière saison commençait un peu à m’énerver…

    J'aime

  3. @ Sweet Judas :
    Sérieux ? J’ai trouvé la saison 5 franchement chiante en dehors de quelques épisodes qui sauvent pas mal le tout. Par contre j’aime beaucoup la saison 3 !
    J’ai rien contre Beth justement, ni contre sa relation avec Daryl (oui c’était mimi) mais son personnage était pour moi pas assez développé. Du coup sa mort ne m’a pas autant touchée.
    Yes ! Je ne l’ai pas encore souligné car je pense qu’il n’est pas encore devenu un psychopathe (même si c’est certain, on sent qu’il peut basculer du côté obscur) mais Carl va devenir encore plus intéressant vu que dans les comics il serait ami ami avec Negan.
    Non mais sérieux, la relation Michonne-Rick c’est bizarre quoi… Apres ça peut être intéressant mais c’est la manière dont c’est balancé quoi…
    Merciiii, je me suis embrouillée, c’est bien Rosita-Abraham, j’ai corrigé !! 😀

    Aimé par 1 personne

  4. @ Yuko :
    C’est vraiment le seul épisode où je me suis « oooh peuchèèère Lori ».
    Surtout que je suis contre les séries qui s’éternisent ! Là je sens qu’on est parti pour 12 saisons de blabla et de « nous les humains on se tue, on en trouve d’autres, on se re-tue ».

    J'aime

  5. Tiens cadeau ! 😉

    1. J’en avais entendu beaucoup de bien mais ne supportant pas le gore/horrifique, je pensais que ce n’était pas pour moi. Et puis un jour j’ai joué au jeu de plateau avec des amis et je ne comprenais rien parce que je ne connaissais pas l’histoire, du coup ça m’a décidé à essayer. Et finalement j’ai survécu !
    2. Ce que j’aime dans The Walking Dead c’est l’expérience de pensée : imaginons un genre de retour à la nature où l’homme perd ses repères, comment les survivants s’organisent-ils ? Donc tout l’aspect sociologique (qui dirige ? répartition des rôles hommes-femmes ?) et philosophique (éthique en particulier).
    3. Un peu comme toi Tina, je trouve que ça commence sérieusement à tourner en rond, et j’ai l’impression que les créateurs cherchent à rallonger au maximum parce que ça rapporte de l’argent. L’arrivée de Negan m’exaspère car j’ai l’impression que c’est un Gouverneur bis. Perso je n’avais pas envie de voir un nouveau méchant mais plutôt une reconstruction de la société !
    4. Je pense que c’est Cherokee Rose (saison 2 épisode 4) car il contient ma scène préférée… Si je dis « I’ll have sex with you », j’imagine que tout le monde la reconnaît. ^^
    5. Glenn. Je l’ai apprécié dès le début, quand il sauve la mise à Rick, mais c’est surtout sur la durée que je le trouve intéressant. J’aime le fait qu’il évolue pour passer de personnage secondaire à principal, qu’il prenne peu à peu conscience de sa valeur et du rôle qu’il peut jouer, et aussi qu’il soit si bienveillant et n’aime pas tuer.
    6. Maggie. On ne va pas se mentir, les relations amoureuses sont souvent ce qui me fait regarder une série. Et là, le couple Maggie-Glenn me tient depuis la saison 2 ! J’aime la force de caractère de Maggie qui survit après avoir perdu toute sa famille au compte-goutte, et qui est quand même prête à devenir mère, je trouve que ça révèle une foi sans faille dans la vie qui me plaît beaucoup. Et puis bon, c’est la plus jolie !
    7. C’est un peu compliqué car je ne me suis attachée qu’aux personnages des premières saisons. Je suis restée assez hermétique aux Alexandriens par exemple. Mais dans la dernière saison, j’ai adoré l’épisode où Rick et Daryl rencontrent Jesus, donc je dirais Jesus car je pense qu’il peut devenir super intéressant.
    8. Alors là je sèche !
    9. Comme toi Tina, le fromager avec sa chèvre ! J’ai adoré cet épisode, qui marquait une pause dans l’action et apportait une réflexion bienvenue à ce moment de la série.
    10. Sans hésiter, Carl. Je n’ai jamais pu le supporter depuis le tout début de la série et ça ne va pas en s’arrangeant. Je n’en reviens pas qu’il soit toujours là alors que tant de personnages plus intéressants sont morts. Je le trouve agaçant, désobéissant, suffisant, égoïste…j’ai l’impression que ce gamin a mauvais fond.
    11. Changé d’avis peut-être pas, mais évolué oui. Disons que durant la saison 1 j’aimais beaucoup Rick et que par la suite il m’a pas mal déçue. Et je n’ai pas du tout aimé son attitude dans la saison 6. C’est son orgueil qui est selon moi la cause de la fin de saison et de la mort d’un de ses compagnons.
    12. Eugene est sans doute celui qui a le plus de répliques marrantes. Mais par moments, Abraham m’a bien fait rire aussi (quand il tente d’attraper le bazooka du mort sur le toit, entre autres). Et Jesus, lorsque Rick et Daryl le poursuivent !
    13. Je pense que c’est Carol pour moi. Son passé de femme battue, le fait qu’elle ait perdu sa fille unique, la confrontation avec la petite Lizzie… Je trouve que c’est le personnage le plus profond, en fait, et son interprète Melissa McBride est exceptionnelle dans ce rôle.
    14. Judith. Sérieusement, qui peut croire qu’un bébé aurait survécu aussi longtemps dans ce monde ? Elle n’apporte que des complications, et quand les scénaristes ne savent pas quoi en faire, ils la zappent pendant un grand moment. Donc il aurait mieux valu qu’elle n’existe pas (ou qu’elle ne survive pas).
    15. La saison 6 est vraiment déséquilibrée de ce point de vue, je trouve. Certains passent à l’as pendant plusieurs épisodes. Je suis d’accord avec toi Tina au sujet de Michonne, et je trouve même que depuis qu’elle est avec Rick elle devient totalement fade et que ça ne respecte pas le caractère du personnage. Sinon Aaron aussi, et Jesus ! À peine arrivé on ne le montre presque plus alors qu’il a un super potentiel !
    16. Pff, en fait j’aimerais bien que personne ne meure, je crois (sauf le Gouverneur haha !). Je pense que Dale apportait beaucoup, j’ai vraiment regretté son décès, même si Hershel l’a un peu remplacé après.
    17. Le Gouverneur ! Et Shane, aussi.
    18. Maggie et Glenn ! C’est simple, j’ai décrété que si l’un des deux meurt, j’arrête de suivre la série.
    19. Rick et Michonne. Je ne trouve pas du tout logique qu’ils se mettent ensemble, surtout à ce moment-là de la série, et je trouve que depuis les deux personnages perdent de leur consistance et de leur vraisemblance psychologique. Donc ça m’a beaucoup énervée, et c’est une des raisons qui pourraient me faire lâcher la série.
    20. Comme tout le monde je pense, Carol et Daryl. On ne désespère pas !
    21. Negan, d’avance.
    22. Je pense que je serais morte dans le premier quart d’heure de l’épidémie, vu mon instinct de survie. Mais sinon d’après les tests « quel personnage êtes-vous ? », il paraît que je serais plutôt Glenn, et ça m’irait très bien.
    23. Tellement de choses ! La porte « don’t open, dead inside », la demi-zombie avec le vélo, Rick arrivant à Atlanta à cheval, Michonne qui crève l’œil du Gouverneur, la mort d’Hershel…
    24. Objectivement, celle dont je trouve le jeu le plus intéressant est sans doute Melissa McBride. Subjectivement, je préfère Lauren Cohan.
    25. Celle de Lori. Non pas tellement sa mort en elle-même mais la scène où Rick comprend qu’elle est morte. J’ai pleuré comme une madeleine avec lui.
    26. Peut-être quand Sophia sort en zombie de la grange, ou alors quand Nicholas se tue, laissant Glenn à la merci des zombies… Mais le season premiere de la saison 7 pourrait être bien placé aussi !
    27. Je dirais ma scène préférée, celle de la pharmacie. La tête de Glenn qui essaye de se justifier avec sa boîte de capotes ! XD
    28. Romantique je ne sais pas, mais dans l’idée, j’aime beaucoup le moment où Hershel donne sa bénédiction à Glenn pour épouser Maggie.
    29. Le moment qui m’a le plus fait flipper, c’est quand le Gouverneur traque Andrea en sifflant. Il ne se passe rien et pourtant j’étais trop stressée à l’idée qu’il allait la tuer !
    30. Y a-t-il encore des gens qui ne sont pas convaincus, vu le nombre de fans ? ^^ Déjà, n’ayez pas peur que ce soit trop horrible, si moi qui ne supporte pas les films d’horreur j’ai vu toutes les saisons, c’est que ça va. Et sinon, il y en a pour tous les goûts, vu le nombre de personnages, vous vous attacherez forcément à certains !

    J'aime

  6. J’avoue que j’aurais bien du mal à répondre à toutes ces questions. J’ai toujours du mal à me dire qui est ton favori ou inversement. Mais une excellente série en tout cas. Je viens de commencer la 6e saison

    J'aime

  7. 1- Parce que je connaissais le comic-book, que j’adorais le comic-book (j’ai arrêté de le lire au tome 8 ou 9) et que Frank Darabont était le showrunner.
    2- Le pilote
    3- Le reste. La série n’atteint jamais la violence et encore moins le réalisme de la BD. Que Robert Kirkman veuille aller ailleurs est une chose qu’il fasse n’importe quoi avec son univers en est une autre. Je pose toujours cette question test à ceux qui regardent la série et généralement ne vont pas plus loin: comment va la main droite de Rick? Si vous me dites bien, alors vous n’avez jamais lu la BD. 😉

    J'aime

  8. Bon bah tu sais déjà qu’on a quelques réponses en commun…et quelques désaccords aussi (surtout à propos de Carol apparemment) 😉
    Arf!! J’ai tellement hâte de découvrir la prochaine saison!!

    J'aime

  9. @ Lilylit :
    Wooow ça c’est de la réponse !! 😀

    3. Le truc, c’est que c’est un peu comme pour Game of thrones (même si cette dernière trouve une solution finale) : c’est qu’ils sont coincés avec le texte de base (malgré les libertés prises).

    7. Comme toi c’est de plus en plus de m’attacher à de nouveaux personnages, je préfère les « anciens ».

    10. Ahaha c’est sûr Carl va devenir un gros psychopathe mais c’est ça qui est intéressant justement, c’est qu’il passe par différents stades !

    11. Effectivement, Rick devient un gros con, il faut dire les choses ! En fait il a le potentiel d’être lui-même un Gouverneur…

    12. Ahaha c’est vrai que cette scène d’Abraham est drôle !! 😀
    .
    14. D’ailleurs, elle est pas morte Judith dans les comics ??

    18. A ce point ??

    19. Je me demande où leur histoire va aller, moi aussi j’ai encore du mal à m’y faire.

    30. Bien dit ! 😀

    J'aime

  10. @ Borat :
    Je te trouve encore une fois très dur car je trouve que ce n’est pas si mal de s’éloigner (comme pour Game of thrones). Après encore une fois je pense qu’en BD on peut peut-être aussi se permettre plus de violence que sur écran. Et puis même si Rick va bien physiquement, je trouve qu’il y a tout de même un certain degré de violence. Des meurtres de gamins à la télé, on n’en voit pas tant que ça. Carl a enfin perdu un oeil. La scène d’apocalypse en mi-saison 6 était très dure. Et le cliffhanger récent est également quelque chose. C’est pas si mal.

    J'aime

  11. J’ai eu du mal au début au point que j’ai arrêté au troisième épisode malgré le fait que j’aimais bien le comics de ce que j’en avais lu (les 12 ou 13 premiers). J’ai retenté le coup et je me suis fait les six saisons il y a quelques semaines et en fait, j’aime vraiment bien. Hâte de voir la prochaine saison qui je l’espère, sera aussi jouissive que ce que Negan nous laisse supposer ^^

    J'aime

  12. @ Vladdy :
    C’est drôle car j’ai accroché dès la première saison. Après la seconde saison est un peu molle, je le reconnais.
    Raaah j’espère que la 7e saison ne va pas nous décevoir !!

    J'aime

  13. Non car tout est tout mignonet à côtè on perd toute la noirceur. Rick devient progressivement un salaud voire une machine à tuer. Je ne crois pas que cela soit le cas dans la série.
    Sur la violence c’est indéfendable. On n’est paw sur une chaîne network. Qu’Amc veut faire des restrictions budgètaires c’est leur choix. Mais sur la violence en gènéral ils peuvent faire ce qu’ils veulent c’est le cable. Et les mecs emploient KNB donc pas les derniers couillons venus en terme de maquillages. Les mecs peuvent se le permettre d’autant que c’est une des séries les plus vues dans le monde. Pendant ce temps Rick a encore sa main sa violence aussi en tête…

    J'aime

  14. @ Borat :
    Que tu défendes le comics, ok, mais je trouve que tu exagères, surtout que tu as arrêté de regarder la série. Le fait que Rick ait encore sa main ne signifie pas que la série n’est pas violente. Une série violente signifierait alors qu’elle est meilleure ? Je comprends pas trop ton raisonnement. Et non, je ne suis pas d’accord, la réception publique d’un film/série et BD reste pour moi tr_s différente ! Et ce n’est pas une question de câble et de restriction !

    J'aime

  15. En soi si car le découpage de sa main le rend furieusement psychopathe. Il n’est plus le même homme après. Idem avec le gouverneur auquel on donnerait des raisons à sa psychopathie. Dans la bd c’est un merveilleux sadique doublé d’un violeur. Je ne crois pas qu’on a atteint un tel sommet dans la série. Par violent je parle aussi des thèmes et de l’évolution des persos. Au vue de ce que je lis partout la série c’est les bisounours.
    Pourtant le cable n’est pas les networks. Dans les thèmes et le graphique ils peuvent aller très loin.

    J'aime

  16. @ Borat :
    Et alors encore une fois ?
    Je ne trouve pas ce soit aussi Bisounours. Et surtout ce n’est peut-être pas exactement le même point de vue engagé.
    Mais ce n’est pas une question de câble encore une fois mais visiblement tu ne comprends pas ce que je veux dire, je ne vais pas insister.

    J'aime

  17. Non malheureusement… Non je ne comprends pas vraiment où tu veux en venir. Quand tu vois une série du câble tu te dis que les mecs veulent aller bien plus loin que montrer deux bouts de bidoche. Il faut aussi jouer sur la psychologie des personnages et ne pas les modifier au point qu’ils n’ont plus aucun background. C’est à mon avis ce qui se passe sur cette série.

    J'aime

  18. @ Borat :
    Je te parle ici plus de la question de la réception. Pour moi, l’impact qu’a l’écran (film ou série) reste différent de la BD. Il y a des violences qui restent plus difficiles à véhiculer sur un écran que dans une BD.
    La psychologie, justement, je trouve qu’il y en a dans cette série malgré les quelques défauts qu’elle peut avoir !

    J'aime

  19. Quand tu vois Game of thrones ou Banshee, pas l’impression qu’il est difficile de représenter certaines violences à la télévision ricaine. Même si je ne l’ai pas vu non plus, on pourrait aussi citer Oz, qui vraisemblablement va très loin. Ce qui est dans la BD est à mon humble avis faisable à la tv, surtout ce que j’ai évoqué. Je pense que les personnages sont bien plus travaillés psychologiquement dans la bd, notamment dans ce qu’ils deviennent au fur et à mesure du conflit. Je ne comprends pas comment Robert Kirkman a pu autant se fourvoyer en adaptant sa propre bd…

    J'aime

  20. @ Borat :
    Je pense surtout que ce n’était pas la priorité de faire la violence pour la violence dans The Walking Dead. Je ne défends pas tout mais justement, c’est ça qui me gonfle dans GoT : oui c’est violent, mais (et pourtant j’aime cette série, c’est pas méchant comme remarque) c’est souvent hyper gratuit, notamment en ce qui concerne la sexualisation. Il y a un moment où on a juste envie de dire « stop ». J’en reviens toujours à cette remarque : la violence ne rend pas forcément une oeuvre meilleure.

    J'aime

  21. Le truc n’est pas de faire du gore pour le gore mais de faire comme la bd, à savoir jouer sur de la violence psychologique. Comme je le disais; quand Rick se fait couper la main par le Gouverneur, il devient psychopathe et prêt à buter n’importe qui sur son chemin. Je ne crois pas qu’on est à ce stade dans la série. Idem je pense que Michonne est bien plus violente dans la bd car elle se fait abusée sexuellement par le gouverneur. Cette violence psychologique sert à montrer à quel point des personnages en apparence positifs au tout début sont en fait tout autant des raclures que ceux qu’ils affrontent. Finalement l’ennemi n’est pas le zombie mais l’Homme et notamment la barbarie qu’il a au fond de lui même et qui ne cherche qu’à se dévoiler. Ce que ne fait surement pas la série de ce que je lis partout.

    J'aime

  22. @ Borat :
    Justement c’est sur ce point que je n’arrive pas à être d’accord avec toi et que je te trouve dur avec cette série étant donné que tu ne la suis plus. Tu pourras lire les commentaires ici ou ailleurs. Beaucoup de gens n’ont jamais lu les BD et pourront pourtant tous te dire que cette série est justement sur l’homme dangereux et non le zombie etc… (bref ce que tu as dit en fin de commentaire). Il n’y a pas besoin de voir de la sur-violence pour comprendre le fond et encore une fois je reviens à ce que j’avais dit sur mon billet sur les adaptations.

    J'aime

  23. Je ne la suis plus mais Twitter me rabat les oreilles avec, donc en soi je suis au courant de quasiment tout. Comme la mort de Glen qui n’en est pas une ou ce final hilarant où l’on joue à la roulette russe. En même temps pas dur pour dire que c’est l’homme l’ennemi, c’est le but de la bd et de la série, donc sur ce point rien d’étonnant. En revanche je parle bel et bien de noirceur humaine qui atteint des sommets dans la bd. Et là ce n’est pas une question de qui va prendre la batte dans la tronche. Ce n’est encore une fois pas non plus une question de gore ou de sauvagerie pour rien, juste de violence psychologique et ce qui est impliqué. Pas besoin de montrer un viol de manière gratuite. Il suffit juste d’entendre des cris derrière une porte pour que ça marche. Une question de dosage en fin de compte.

    J'aime

  24. @ Borat :
    Certes mais suivre la série sur Twitter et non en vrai n’excuse pas tout mon cher :p Tu juges encore une fois une partie de la série sans l’avoir vu, c’est un fait 😮
    Après que tu n’aimes pas la série ne me dérange pas, tu le sais bien. Mais là où je ne suis pas d’accord – d’où ce débat – c’est que justement tu dis que la série ne représenterait pas cette violence psychologique qui touche les hommes alors que la bd si. Or, tu pourras le constater ici ou ailleurs, beaucoup de gens ne lisant pas du tout les comics ont bel et bien ressenti ce message !

    J'aime

  25. ça me donne pourtant bel et bien une idée de la chose et ça ne me donne aucunement envie de regarder, d’autant que la saison 1 fut l’une des mes grosses déceptions de sérievore au même titre qu’un Lost. Je ne vois pas l’intérêt de suivre une série qui n’a déjà aucun intérêt dans sa première saison aussi courte soit-elle. Elle montre déjà les limites de la chose.
    Pour moi et au vue de ce que je lis on n’est pas du tout au degré de la bande-dessinée. Ils le ressentent surtout car ils ne connaissent pas la BD. Ils ne seraient probablement pas du même avis s’ils lisaient désolé de le dire.

    J'aime

  26. @ Borat :
    Le truc de la saison 1 c’est qu’elle est effectivement trop courte. Mais depuis on est passé à 12 épisodes puis 16 par saison !
    Mais alors, en quoi ça te gêne qu’on ne lise pas la bd, c’est quand même diiingue ça ! :p

    J'aime

  27. Et pas bonne surtout. Quand je vois rien que la présence de Shane sur la saison 2 ça m’énerve! Parce que au niveau de la fidélité on en est très loin et c’est bien cela le problème depuis le départ de notre discussion. Cette série se torche de la bd pour ne rien retenir.

    J'aime

  28. @ Borat :
    Moi je trouve pas, je trouve qu’on entre dans le vif du sujet.
    Mais justement, la vraie question de notre conversation est : est-ce que s’éloigner de la bd signifie que son adaptation est naze ? Ne doit-on pas accepter qu’il s’agit d’une réécriture ? Qu’ils puissent même exister deux mondes parallèles à partir d’une même histoire ?
    Surtout que ceux qui ont écrit la bd ne sont pas toujours satisfaits de ce qu’ils ont fait à l’origine selon les dernières nouvelles. Dernier exemple : Kirkman a tué Abraham dans la bd mais a récemment déclaré que cela l’avait toujours dérangé de l’avoir sacrifié. Il n’est toujours pas mort dans la série et apparemment ne devrait pas l’être parce qu’il a envie de voir le potentiel de ce personnage dans la série avec Negan alors que ce n’était pas le cas dans la bd.

    J'aime

  29. Oui, car elle ne reprend absolument rien de la noirceur de la BD. Tout simplement et en plus pour faire n’importe quoi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s