Sisters

réalisé par Jason Moore

avec Amy Poehler, Tina Fey, Maya Rudolph, Ike Barinholtz, James Brolin, Dianne Wiest, John Cena, John Leguizamo, Greta Lee, Madison Davenport, Kate McKinnon…

Comédie américaine. 2h. 2015.

sortie française : 11 mai 2016

495748.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Deux sœurs sont de retour chez leurs parents pour débarrasser leur ancienne chambre d’enfant avant que la maison familiale ne soit vendue. Dans l’espoir de revivre pour une nuit leurs années de gloire passées, elles organisent une soirée « de jeunes » avec leurs anciens camarades de lycée qui tourne rapidement en fiesta délirante et salutaire pour cette bande d’adolescents attardés.

Sisters : Photo Amy Poehler, Tina Fey

Tina Fey est la créatrice (et actrice aussi) des séries phares 30 Rock et Unbreakable Kimmy SchmidtAmy Poehler elle est à la tête de Parks and Recreation. Toutes les deux sont capables de faire des merveilles, que ce soit au sein du Saturday Night Live ou à la présentation de la cérémonie des Golden Globes. Il était déjà arrivé de voir Fey et Poehler au sein d’un même film mais jamais elles n’avaient formé de duo ensemble au cinéma dans les rôles principaux. Je comprends donc leur envie de se réunir et il faut avouer que ça avait de la gueule sur le papier. Puis, après avoir vu Sisters, on se dit que c’était la pire des idées. Je me demande pourquoi elles se sont foutues dans un tel merdier qui détruit toute leur bonne réputation et tout le travail qu’elles ont fourni jusqu’à présent. Pire, elles font même partie de la liste des producteurs ! Derrière la caméra, on retrouve Jason Moore, qui avait signé le sympathique mais surestimé Pitch Perfect et au scénario Paula Pell, qu’on a déjà vue dans des petits rôles notamment dans les deux séries des stars de ce film. Comment est-on arrivé à une vraie cata ? Beaucoup d’erreurs se sont accumulées jusqu’à ce qu’on ait droit à un machin (j’ose même pas nommer ça un film) indigeste. Je précise que je suis pourtant tolérante avec des comédies qui ne volent pas toujours haut, le principal étant que je me marre. Le problème ici est qu’il s’agit d’une comédie qui ne fait pas rire. Bref, pourquoi justement ce film n’est-il pas drôle ? Dès les premières minutes (et hélas ça se poursuit jusqu’aux dernières), des clichés gros comme des camions. Je veux bien accepter des clichés, qui peuvent même devenir un moteur dans les comédies mais là il y en a tellement que très rapidement on n’a même pas envie de croire à l’histoire qu’on nous propose. En clair, encore une éternelle opposition entre deux frangines (ooh surprise) de quarante balais frustrées : une est une infirmière divorcée coincée mais comme on dit chez moi, elle est brave, la seconde est une mère célibataire superficielle pas foutue de garder un emploi. Bref, leur vie est un bordel et décident d’en ajouter davantage suite à, diable, terrible annonce : leurs parents ont décidé de vendre la maison qui ont marqué leur enfance. « Tiens, si on décidait de foutre le bordel en organisant une fête comme des ados attardés alors qu’on a 40 piges et que c’est un peu pathétique de faire ça ? ».

Sisters : Photo Amy Poehler, Tina Fey

Je sais qu’il y a beaucoup de films déjà faits autour de ce sujet, c’est-à-dire des adultes qui ont une vie chiante qui décident de redevenir le temps d’un instant de redevenir des ados (nostalgiiiiieeeee qui me gave déjà bien à l’origine) et en général ce n’est pas très fin. Mais il y a eu quelques réussites. Là non seulement on est dans une situation qui nous paraît d’emblée bidon mais les éléments grossiers s’accumulent dans tous les sens du terme. On n’est pas simplement dans la bonne vieille histoire d’une nostalgie « oooh je veux revivre ma jeunesse ». Non, là ça se transforme en Projet X ! Et ça devient carrément LOURDINGUE (et en plus, qu’est-ce que le film est looong) ! Il n’y a que des vannes autant pourries (et vulgaires) les unes que les autres sur le sexe et la drogue, une accumulation improbable de problèmes (je veux bien croire que les films ne représentent pas la réalité mais là ça finit par piquer les yeux), le scénario n’ayant en fait strictement rien à raconter. Mais face à tout ça, on a droit à une fin hyper moralisatrice qui dégueule bien comme il le faut. C’est d’autant plus décevant quand on avait l’impression que Tina Fey et Amy Poehler qui, certes ne sont pas responsables directement de ce carnage complètement creux mais qui l’ont bien cautionné, auraient pu se foutre facilement de la gueule de ce genre de production. Les deux copines ne sont d’ailleurs pas au mieux de leur forme. Poehler fait le job. Quant à Fey, si au début elle passe à peu près dans cette caricature de dinde, elle devient vite insupportable en montrant certaines limites. Les rôles secondaires ne s’en sortent d’ailleurs pas mieux. Le pire, au fond, c’est que ça me fait de la peine de ne pas avoir aimer grand-chose dans ce « film » creux, sans intérêt, pas foutu de développer ses thèmes (notamment autour de la fameuse relation entre les soeurs !) parce que j’ai malgré tout toujours beaucoup d’affection pour Tina Fey et Amy Poehler qui sont capables d’être talentueuses et de participer à de bien meilleurs projets.

Sisters : Photo Amy Poehler, Tina Fey

Publicités

28 réflexions au sujet de « Sisters »

  1. Mais que diable allais-tu faire dans cette galère ? 😉 Déjà que ça fait longtemps que certains Américains nous abreuvent de vulgarité dans leurs films (on a aussi des Français champions dans ce domaine), maintenant voilà des femmes qui s’y mettent (la fameuse Poehler, chaque fois que j’entends parler d’elle ça m’a l’air pour des scènes grossières). L’égalité hommes-femmes façon nivellement par le bas, quoi. XD

    J'aime

  2. Bon ben je vais rester sur le combo « 30 Rock » (& son légendaire « Lemon, you’re weak ») // « Parks & Recreation (avec Ron Swanson, le seul, l’unique)… Dommage, la bande-annonce de Sisters m’avait moi-même arraché quelques gloussements de dinde 😀

    J'aime

  3. J’étais encore un tantinet décidée à lui laisser sa chance, mais vraiment pour voir Tina Fey et Amy Poehler qu’on a pas vues depuis un moment. Mais j’avoue que ta critique donne vraiment pas envie XD
    Et en même temps elle éveille ma curiosité. J’ai presque envie de le regarder juste pour voir à quelle point c’est une catastrophe (c’est chaud non ?). Haha, je ne sais pas quoi faiiiiire.

    J'aime

  4. Bien ce que je craignais. Et pour répondre à Lilylit, non Amy Poehler ne fait pas dans l’humour gras. Preuve en est dans la série Parks and recreation et encore plus dans Inside out où le personnage qu’elle incarne est exactement comme celui de la série. Idem pour l’époque où elle offiçiait dans le Saturday night live

    J'aime

  5. @ Lilylit :
    Je dirais pas que Poehler est grossière. C’est pas de l’humour gras pourtant, pas du Apatow. Elle est plus dans un humour caricatural (ce qui n’a rien d’une critique ici). Justement, le film ne représente pas du tout son univers !

    J'aime

  6. @ Sweet Judas :
    La bande-annonce aussi m’avait pourtant fait sourire même si ça laissait présager quelque chose de pas fin. Mais je ne pensais pas que ce serait un flot de vulgarités absolument tout le long !

    J'aime

  7. @ Ibidouu :
    Si ça se trouve, sans dire que tu vas graaaave kiffer, tu ne détesteras pas. Peut-être suis-je trop sévère ? J’en sais rien, c’est que mon ressenti après tout 😉

    J'aime

  8. Les seules « sisters » recommandables que je connaisse ont été filmées par Brian de Palma. Même si elle joue dans un autre registre, je te les recommande chaudement.

    J'aime

  9. Et ben moi, je l’ai vu hier et j’ai passé une très bonne soirée. Sans être un summum du genre, j’ai trouvé ça simple mais plutôt bien foutu, je me suis vraiment marrée et je l’ai trouvé bien meilleur que ce que promettait la bande-annonce.
    Mais ça vient peut être de plusieurs choses: je me rapproche un peu plus de l’âge des personnages et oui, je comprend leur motivation: à partir de 35 ans, les nuits passées à danser avec tes potes, c’est fini et c’est vraiment d’une tristesse abyssale. Ensuite, j’aime beaucoup et Tina Fey, et Amy Poelher, et je les trouve ici plutôt pas mal du tout, surtout Amy Poelher que je trouve assez touchante. Et je trouve le scénar pas si mal que ça: les intentions des personnages sont claires, les embuches aussi, le retournement de situation qui va pousser les personnages à changer de rôle aussi, avec un sous-texte sur une génération de quarantenaires incapables d’avoir un semblant de situation sociale proche de leur parents à vingt ans.
    Sinon, pour infos, Poelher et Fey avaient déjà partagé l’affiche en duo dans Baby Mama, qui lui, était vraiment très mauvais.

    J'aime

  10. @ Girlie Cinéphilie :
    J’espère que tu vas quand même faire ta critique sur ton blog, même si j’ai un avis différent du tien ! 😀
    Mais t’es pas si âgée, non ? (enfin je t’imagine… jeune ! Juste un chouïa plus âgée que moi).
    Mais dans Baby Mama, il n’y a pas une des deux qui avaient un rôle vraiment plus secondaire ? (je n’ai pas vu – visiblement – cette daube).

    J'aime

  11. Oui, je vais essayer de la faire (je suis à la bourre en ce moment, sur mes chroniques, c’est effrayant!)
    Disons que malgré mon apparence juvénile, ma quasi absence de rides, ma voix cristalline et mon dynamisme invraisemblable, je suis maintenant plus près de mes 40 ans que de mes 30 ans (ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie). Et je te l’annonce tout de go: faire une folle soirée avinée à guincher toute la nuit avec tes potes du même âge qui ont maintenant des enfants et une situation, ça tient du pur fantasme, même pour le jour de l’an (qui est devenu un « dîner entre amis sans chichi », sérieux), à moins que ces mêmes potes n’ait la bonne idée de se marier, parce que le mariage est devenue la seule raison socialement acceptable pour une nénette en couple de plus de 30 ans de danser toute la nuit en hurlant sur le DJ pour qu’il passe enfin de la bonne musique…
    Bref, je t’assure que cette envie dévorante de passer enfin une nuit à faire n’imp et danser au lieu de disserter sur les produits bio et les méthodes d’apprentissage de la lecture, je la comprends…(Heureusement, j’ai aussi des potes plus jeunes que moi que vers qui je peux me tourner dès que ça arrive… )
    Sinon dans Big Mama, c’est assez équilibré sur l’importance du rôle de chacune, mais celui-ci ne m’a vraiment pas ne serait-ce qu’amusée.

    J'aime

  12. @ Girlie Cinéphilie :
    T’en fais pas, je crois qu’on a tous nos périodes chargées !
    Attends, sur les photos que tu as mises sur Facebook, c’est bien toi il me semble ? Mais tu fais VACHEMENT jeune ! Et même dans tes goûts, ta manière d’écrire et tout, tu respires la jeunesse ! Respect ! J’espère que plus tard je garderai cet état d’esprit !
    Hélas, le mariage et la famille ne sont plus un moyen pour certains d’accéder à un bonheur strictement personnel : c’est avant tout pour « réussir » aux yeux des autres ! Après, j’avoue me sentir hors du coup. Perso je fréquente des jeunes de mon âge qui ne sont pas dans ce délire de grosses soirées, certains (pas forcément des amis d’ailleurs) sont déjà chiants en soirée (je n’ose pas savoir ce qu’ils seront à 40 ans…).
    Je crois que je vais finir par me mater Big Mama même si ça va encore me désoler de voir un ratage… (surtout que le sujet est cool – et là je m’aperçois après quelques renseignements que je confondais avec un autre film, forcément !). On va dire que je m’accrocherais à Tina et Amy !

    J'aime

  13. Faut croire que la fréquentation régulière des salles obscures (donc exposition aux UV minimum) conserve! Merci 😉
    Sinon, en ce qui concerne Big Mama, c’est à tes risques et périls. (En même temps, j’ai vu pire ces derniers temps, va savoir pourquoi, je me suis fadée 2 films affreux avec Julia Roberts dans une même après-midi, Mange prie aime et Valentine’s day: j’ai failli faire une dépression tellement cela m’a dépité. Que personne ne viennent me dire que ce sont des feel good movies!)

    J'aime

  14. @ Girlie Cinéphilie :
    Au moins je suis prévenue !
    Disons que j’avais passé un petit bon moment devant Valentine’s day mais soyons honnête ça a peu de qualités. Après Mange, prie, aime, huuuum ça ne m’a jamais bottée !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s