Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force

réalisé par J.J. Abrams

avec Daisy Ridley, John Boyega, Adam Driver, Harrison Ford, Oscar Isaac, Carrie Fisher, Mark Hamill, Lupita Nyong’o, Andy Serkis, Peter Mayhew, Gwendoline Christie, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Kenny Baker, Max von Sydow, Warwick Davis, Simon Pegg…

titre original : Star Wars – Episode VII : The Force Awakens

Film de science-fiction, aventure américain. 2h15. 2015.

sortie française : 16 décembre 2015

Movie Challenge 2016 : Un film qui a une suite

052074.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Plus de trente ans après la bataille d’Endor, la galaxie n’en a pas fini avec la tyrannie et l’oppression. Les membres de la Résistance menés par la générale Leia Organa combattent les nouveaux ennemis de la république, dirigés par le leader suprême Snoke. À ses côtés, le jeune Kylo Ren dirige les troupes du Premier Ordre. Dépassés, les résistants ont besoin de Luke Skywalker, le dernier Jedi. Mais celui-ci se cache depuis bien longtemps. La résistance envoie son meilleur pilote, Poe Dameron, sur Jakku pour récupérer une carte qui les mènera à Luke. Mais l’arrivée de Kylo Ren et ses soldats leur complique la tâche.

(résumé venant de Cinéma Choc, parce que celui d’Allocine ne me convenait pas et que j’avais une flemme de fou de vous en faire un convenable).

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Daisy Ridley, John Boyega

La sortie du VIIe épisode de la saga culte Star Wars faisait parties des événements incontournables de la fin de l’année 2015. Je faisais évidemment partie des gens très excités car j’étais évidemment poussée par ma curiosité : comment redonner de nouveau vie à une saga aussi culte sans nous lasser et surtout sans trahir son univers ? Pouvait-on faire confiance à J. J. Abrams malgré la qualité de certains de ses films ? Après tout, George Lucas avait réussi à massacrer sa propre saga ces dernières années avec La Menace Fantôme et même L’Attaque des Clones (en revanche, j’adore toujours autant La Revanche des Sith). Malgré ma curiosité, même mon excitation, il y avait bien la peur d’être déçue. Finalement, sans crier au chef-d’oeuvre, ce nouvel opus de Star Wars s’en tire plutôt bien pour plusieurs raisons. Certes, il s’agit d’un film commercial, on ne va pas se mentir (même si un film commercial peut être artistique, ça ne me semble pas incompatible) mais il parvient tout de même à continuer à développer tout ce qui a déjà mis en place depuis le début de la saga, notamment en ce qui concerne les liens familiaux, rendant Star Wars plus profond qu’il en a l’air. Après on pourra évidemment lui reprocher de reproduire un scénario finalement assez similaire aux « premiers » épisodes de la saga d’où aussi une certaine prévisibilité). Cela dit, contrairement à d’autres sagas qui jouaient trop sur la carte de la nostalgie au point de nous écoeurer et de nous gaver (je pense récemment à Jurassic World), les nombreux clins d’oeil à ce que nous connaissions déjà de la saga ne sont pas trop lourds. En fait, je trouve que le film a le mérite de combler les fans de la première heure et d’attirer un public plus jeune en train de découvrir probablement la saga. J’étais évidemment heureuse de retrouver les figures mythiques de la saga comme Han Solo, Leia ou encore Luke Skywalker et j’étais aussi contente de découvrir les nouveaux personnages qui s’intègrent rapidement dans un univers pourtant bien connu par les fans. De plus, nous pouvons tout de même souligner les efforts vraiment faits venant de la part du grand studio Disney en mettant en avant les minorités. Même si évidemment, ça ne va pas changer la qualité d’un film, j’espère tout de même que ça va permettre Hollywood de changer pour de bon de mentalité et c’est bien que ça passe aussi par une si grande saga que celle-ci. Les nouveaux personnages sont incarnés par un casting très convaincant, que ce soit la jeune Daisy Ridley (même si elle a quelques mimiques à la Keira Knightley), John Boyega (repéré dans le surprenant Attack the Block de Joe Cornish) ou encore Oscar Isaac qu’on ne présente plus.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Harrison Ford, Peter Mayhew

A noter aussi quelques caméos (difficiles à repérer quand on ne le sait pas forcément) sympathiques (Daniel Craig, Simon Pegg, Michael Giacchino ou encore Nigel Godrich le producteur de Radiohead). Je reviens aussi sur le rôle de Rylo Ken interprété par Adam Driver, qui a pu créer beaucoup de discussions. J’admets qu’il s’agit d’une petite déception de ce côté-là. Certes, sans spoiler, la fin nous permet de comprendre certains choix adoptés. Cela dit, j’ai été perturbée de voir ce méchant se comporter comme un pauvre enfant capricieux. Je trouve que ça casse vraiment certains éléments tragiques mis en place depuis le début de la saga. C’est dommage parce qu’Adam Driver ne livre pas une mauvaise interprétation, loin de là. Même dans une grosse machine comme Star Wars, il parvient à s’en sortir. Mais je crois qu’il n’est pas aidé par l’écriture de son personnage ni même par son physique. Cela ne m’a en tout cas pas empêché d’apprécier pleinement le spectacle. Les effets spéciaux spectaculaires, la musique mythique, le son, les magnifiques décors… tout y est pour qu’on se replonge sans problème dans l’univers qu’on connait tous tant. De plus j’ai trouvé le film bien rythmé dans le sens où déjà je ne me suis pas ennuyée mais surtout l’action avec tout qui pète dans les coins ne paraît pas lourde. Il n’y a pas non plus que ça. Le scénario prend tout de même le temps de s’intéresser aux personnages, cela accentue une émotion qui apparaît dans le film assez naturellement finalement malgré tous les éléments derrière mis en place pour éventuellement la faire naître. De plus, et ça aussi, c’est quand même un point assez important à souligner : on a tout simplement envie d’aller découvrir le reste de cette nouvelle trilogie mise en place (même si honnêtement j’ai peur de l’overdose avec les spin-off qui vont bientôt voir le jour). Certains le voient comme une sorte d’épisode de transition, certes c’est possible mais je n’ai jamais vu cet aspect en question pendant ma séance, pour moi il s’agit bien d’un vrai épisode, là encore c’est pour qu’il s’agit d’une réussite malgré quelques défauts notables.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Adam Driver

Publicités

43 réflexions au sujet de « Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force »

  1. pas de pb pour le synopsis ! Moi même il m’arrive parfois de reprendre le synopsis sur d’autres sites tout en mentionnant le lien évidemment. Pour le reste, un épisode assez décevant dans l’ensemble qui marche clairement sur les traces de l’épisode 4 en reprenant peu ou prou le même schéma narratif

    J'aime

  2. Certes il s’agit du même schéma hérité de Campbell, mais est-ce un problème? Je ne crois pas. Cela permet justement à la saga de repartir sur de bonnes bases. Les nouveaux personnages sont bons, ça joue bien, les vieux de la vieille sont là pour notre plus grand plaisir. Le film est vraiment superbe, faisant oublier le look fond vert artificiel de la prélogie. Voilà ce que l’on voulait voir en 1999.

    J'aime

  3. Vu (et même revu) et je suis one hundred percent d’accord avec toi : raccord avec la saga, scénario en forme de digest des précédents mais simple, basique et redoutablement dynamique, nouveaux persos sympatoches et même réserve sur le côté grand gamin du méchant (et sur son mentor holographique). Si tu veux, on se fait le prochain ensemble 😉

    J'aime

  4. Je n’ai vraiment pas aimé cette épisode, avec le recul, je crois que je préfère même La menace Fantôme. J’avais déjà argumenté mon avis sur naveton, mais vraiment je n’irai pas voir les suites.

    J'aime

  5. Je me retrouve bien dans ta chronique, Tina. Je considère que cet épisode VII est tout à fait honorable, même si c’est vrai que le scénario n’a rien d’ébouriffant. J’ai bien hâte de voir comment va évoluer le personnage de Kylo Ren. J’espère qu’il n’a pas encore livré toutes ses surprises…

    J'aime

  6. Sous le charme dès la première projection, je reste conquis devant le tour de force réussi par JJ Abrams (bien épaulé, tant du côté technique qu’artistique). Star Wars est de retour, j’ai de nouveau 12 ans 🙂

    J'aime

  7. @ Eelsoliver :
    Merciiii beaucoup !! 😀
    En tout cas après avoir vu le film, même si ça m’a clairement plus emballée que toi, je comprends mieux ton avis 🙂

    J'aime

  8. @ Borat :
    Problème, j’ai envie de dire, ça dépend après de ce qu’on attend. Perso ça m’a un chouïa déçue, ça fait partie des éléments qui m’empêchent d’adorer pleinement ce nouvel épisode mais heureusement pour moi, le reste suit donc ça n’a pas pris le dessus. Mais je comprends la déception de certains spectateurs vis-à-vis de ce point en question.

    J'aime

  9. Encore une suite enfermée dans un schéma déjà éprouvé. Ceci étant, comme tu le dis, comparé à Jurassic World, les références constellant ce Star Wars VII sont moins tape à l’œil. Et puis, le plaisir est au rendez-vous.

    J'aime

  10. Vu au cinoche et revu en DVD 🙂 C’est un bon blockbuster qui ne prend pas les spectateurs pour des débiles, j’apprécie. On est en terrain connu, il y a de l’action, de l’humour, de l’émotion et les SFX sont au top. Après c’est vrai que le film a des défauts mais comme tous les épisodes de la saga 🙂 Et puis franchement, quand je vais voir Star Wars, c’est pour prendre du plaisir, m’amuser pas pour réfléchir sur le devenir de l’Humanité donc j’ai eu ce que j’étais venu chercher !

    J'aime

  11. J’attendais une grande suite de Star Wars, tout comme un premier volet convaincant d’une nouvelle trilogie (ce qu’il est). J’ai eu cela. Quant à Campbell, Lucas faisait pareil et cela ne gênait personne. Ce n’est qu’une formule, la plupart des grands récits de sf-fantasy ont cela. Il n’y a qu’à voir Le seigneur des anneaux. Là non plus cela ne choque personne pourtant c’est la recette Campbell. 😉

    J'aime

  12. Vu au cinéma à sa sortie, un nouvel épisode plutôt sympathique (moi aussi, je déteste La Menace Fantôme et j’aime la Revanche Des Sith, donc, tu n’es pas seule). Ce que j’ai surtout regrétté, c’est le traitement accordé au personnage incarné par Harrison Ford. Quel interet de le faire revenir si c’est pour lui infliger ça ? Par contre, la scène finale avec Daisy Riley gardant le bras tendue sans bouger pendant que la caméra tourne en plan large au dessus de la falaise durant une plombe, ça m’a fait sourire.

    J'aime

  13. à Tina: La nouvelle tentait au moins du renouveau (d’ailleurs les fans de la première heure ont été assez dépaysés) donc à la rigueur. Mais là, c’est vraiment le remake de l’épisode 4 et les quelques nouveautés ne m’ont vraiment pas convaincu.

    J'aime

  14. @ Potzina :
    Si ça se trouve, il y a vraiment des gens qui vont aller voir Star Wars en espérant de trouver des réponses philosophiques à leurs questions existentielles ! :p

    J'aime

  15. @ Titi :
    Perso, le traitement accordé à Ford ne m’a pas gênée. Sans spoiler, je trouve que c’est un bon compromis trouvé pour les fans et relancer la trilogie.
    Ahh cette scène ! 😀

    J'aime

  16. Va savoir Tina, il y en a peut-être pour qui Yoda c’est l’équivalent de Dieu 😀 En tout cas, ce qui est sûr c’est que certains adorent comparer les blockbusters avec le ciné indé alors forcément c’est agaçant et surtout débile. Ces gens-là doivent s’éclater dans la vie 😉

    J'aime

  17. Pour ma part j’ai été totalement emporté par ce nouvel opus de J.J. Abrams ! Comme tu le dis très justement, la nostalgie n’empoisonne pas cette introduction à une nouvelle trilogie, le poids de l’héritage se voyant porté avec grâce par ce jeune trio d’acteurs impeccable et bourré de charisme en devenir. J’ai personnellement beaucoup aimé ce côté « gamin », comme tu dis, de Kylo Ren, installer cette fragilité de l’antagoniste est super intéressante, on ne demande qu’à voir grandir la puissance de son côté obscure. Et après la dernière scène – la plus belle de la saga à ce jour – on a qu’une seule envie c’est de voir la suite, c’est un très bon signe ! ^^

    J'aime

  18. Bah Abrams l’applique aussi bien que Lucas. Il fait même du personnage principal une femme. Le principe est peut être le même mais le perso de Rey me paraît plus complexe que Luke qui a déjà le sang des Skywalker. Elle on ne le sait pas.

    J'aime

  19. Un remake caché du premier Star Wars, des références à Miyazaki un peu partout, une bonne réalisation d’Abrams, et des nouveaux acteurs qui sont bons. C’est hyper-référentiel, mais le début se laisse regarder avec plaisir, notamment grâce à Rey. La fin est moins convaincante avec un sort réservé au duo de père/fils du film (Solo/Kylo Ren) qui contredit l’esprit des premiers films (j’avais essayé d’expliquer ce qui m’avais gêne « chez moi »). Bon, ça reste bien meilleur que La menace fantôme.

    J'aime

  20. @ Maxlamenace :
    Je peux comprendre le choix d’avoir voulu le présenter comme un grand enfant, je pense juste que c’est mal mis en avant, par quelques choix maladroits (selon moi). Mais je garde espoir pour faire évoluer ce personnage. Et comme tu le dis, cette dernière scène est juste wooow ! 😀

    J'aime

  21. @ Strum :
    Pour le sort père / fils, quand on connait les choix d’Harrison Ford, je comprends même si ça peut forcément décevoir. Mais je trouve que ça permet quand même de réserver encore quelques surprises, comme si personne n’était épargnée (même si quand tu regardes le film c’est assez prévisible).

    J'aime

  22. Faire du neuf avec du vieux, c’est dans la tendance 🙂
    Moi, j’ai adoré retrouver tout mon univers (même si JE ne suis pas dedans) avoir un retour aux sources avec de vrais lieux de tournage, et de nouveaux personnages bien sympatoches!
    Le gros bémol : la fin, car tout comme Titi, ce plan m’a gavée…
    Sinon, je suis impatiente de voir le VIII 😉

    J'aime

  23. @ Ideyvonne :
    Malheureusement on ne peut pas dire que ça sent à plein nez la pure créativité, soyons honnête ! Mais après ça a le mérite d’être divertissant et de donner envie de regarder la suite comme tu le dis 😉

    J'aime

  24. J’aurais du mal à dire que le film est original ou innovant, mais malgré tout j’ai aimé retrouver cet univers. Vivement la suite (Rogue One) !

    J'aime

  25. Ping : Un nouveau défi pour les 60 000 vues: le défi filmo | lachambreroseetnoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s