Les mondes de Philip K. Dick

Je ne pourrais pas prétendre connaître le travail de Philip K. Dick de A à Z mais cela fait depuis quelques années maintenant (de tête depuis mon entrée à la fac) que je m’intéresse à cet auteur. Je l’ai découvert en regardant certaines adaptations cinématographiques.

Philip K. Dick trouble vos écrans !

♦ J’ai d’abord commencé par ses nouvelles (j’en cite quelques unes si ça peut inciter certains à découvrir son oeuvre) :

  • Le Rapport Minoritaire (The Minority Report), 1956

→ Minority Report de Steven Spielberg (2002) avec Tom Cruise, Colin Farrell, Samantha Morton, Kathryn Morris et Max Von Sydow.

affiche (1)

  • Un jeu guerrier (War Game), 1959
  • Ce que disent les morts (What the dead men say), 1964. La trame est reprise dans Ubik (1966).
  • Ah, être un Gélate (Oh, to be a Blobel), 1964.
  • Souvenirs à vendre (We can remember it for you wholesale), 1966.

Total Recall de Paul Verhoeven (1990) avec Arnold Schwarzenegger, Sharon Stone et Michael Ironside.

Total Recall : Mémoires Programmées (Total Recall) de Len Wiseman (2012) avec Colin Farrell, Kate Beckinsale, Bryan Cranston et Jessica Biel.

036721 20176123

  • La Foi de nos pères (Faith of our fathers), 1967.
  • La Fourmi électrique (The Electric Ant), 1969.
  • Nouveau modèle (Second Variety), 1953.

Planète Hurlante (Screamers) de Christian Duguay (1995) avec Peter Weller.

planete_grd

  • L’Imposteur (The Impostor), 1953.

Impostor de Gary Fleder (2001) avec Gary Sinise, Vincent D’Onofrio, Mekhi Pfifer, Madeleine Stowe, Tony Shalhoub et Gary Dourdan.

21014333_20130621104146685

 

♦ Puis j’ai eu l’occasion de découvrir deux romans (qui font partie de ses plus connus) qui font

  • Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (Do Androids Dream of Electric Sheep ?), 1968.

Blade Runner de Ridley Scott (1982) avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young et Darryl Hannah.

330370

  • Susbtance Mort (A Scanner Darkly), 1977.

A Scanner Darkly de Richard Linklater avec Keanu Reeves, Winona Ryder, Robert Downey Jr., Woody Harrelson et Rory Cochrane.

18477798

♦ Il y a eu également d’autres adaptations cinématographiques de ses nouvelles ou romans :

  • La Clause du Salaire (Paycheck), 1953.

Paycheck de John Woo (2003) avec Ben Affleck, Aaron Eckhart, Uma Thurman, Paul Giamatti, Michael C. Hall et Kathryn Morris.

18370437

  • L’Homme doré (The Golden Man), 1954.

Next de Lee Tamahori (2007) avec Nicolas Cage, Jessica Biel, Julianne Moore.

18754455

  • Rajustement (Adjustement Team), 1954.

L’Agence (The Adjustement Bureau) de George Nolfy (2011) avec Matt Damon, Emily Blunt, Anthony Mackie, Terrence Stamp, John Slattery et Michael Kelly.

19640223

♦ Nova Production m’a proposé de regarder avant sa diffusion sur Arte le documentaire sur cet auteur qui s’intitule (vous l’aurez compris au titre de ce billet) Les Mondes de Philip K. Dick. Il s’agit d’une excellente surprise qui plaira à un grand nombre de spectateurs, c’est-à-dire à la fois les fans de l’auteur ou les gens qui connaissent déjà son oeuvre et ceux qui n’ont jamais lu ses nouvelles ou ses romans. Ce documentaire, court, bien rythmé et passionnant, se présente comme une sorte de biographie permettant de mettre en lumière son oeuvre. Ainsi, il n’y a rien de voyeuriste lorsque le documentaire se plonge dans des moments douloureux et intimes (comme la perte de sa soeur). Le but n’est pas qu’on pleure sur son sort (même si c’est évidemment émouvant, je n’ai pas un coeur de pierre !) mais de comprendre ce qui l’a poussé à écrire ou encore pourquoi certains thèmes ou descriptions sont récurrents dans son oeuvre. J’ai également apprécié de voir des documents d’archive avec l’auteur himself. Personnellement, je n’avais jamais réellement eu l’occasion de le voir s’exprimer dans des vidéos donc ça m’a aidée à mieux le cerner. Il y a aussi de nombreux intervenants qui parlent de Philip : sa famille, ses amis, des auteurs de SF, son psy, des scientifiques et même Rutger Hauer. On ne tombe pas dans le défilé de personnalités qui veulent juste montrer leur lien avec Dick, il s’agit de témoignages qui permettent de nouveau d’apprendre à connaître davantage l’hommes, son écriture et ce qu’il a apporté plus généralement à la science-fiction. On s’aperçoit alors à quel point son oeuvre est toujours aussi universelle et que la science-fiction ne devrait pas être une barrière mais au contraire une ouverture sur des questions à la fois actuelles, existentielles et profondément humaines. Enfin, et c’est pour ça que j’écris aussi ce billet, ce documentaire réussit à montrer le lien fort entre les oeuvres de Philip K. Dick et le cinéma. Il faut dire que son oeuvre, très visionnaire, liée à sa personnalité torturée, ne peut être que destinée au cinéma.


Les mondes de Philip K. Dick, documentaire réalisé par Yann Cocquart, co-écrit avec Ariel Kyrou.

Diffusion sur Arte le mercredi 2 mars à 22h35.


Publicités

37 réflexions au sujet de « Les mondes de Philip K. Dick »

  1. Je n’ai pas lu ses nouvelles mais je connais un grand nombre de ses adaptations. Minority report belle parabole où l’on voit que Spielby entre dans une période plus sombre, plus critique envers les USA. Il évoque en filigramme le Patriot act avec plusieurs années d’avance, sans compter la photo froide de Kaminski. Puis c’est un blockbuster encore très innovant visuellement.
    Total recall de Paul Verhoeven est très différent du bouquin car installe l’intrigue sur Mars. Il n’en reste pas moins un divertissement hard boiled superbe, un des meilleurs films sur Mars aussi. Schwarzy est en forme, Michael Ironside aussi. Puis même s’il a un peu pris dans la tronche (normal le film a 26 ans),il reste top. En sachant que la suite prévue à l’époque devait être une adaptation de Minority report. 🙂
    Quant à sa réadaptation quelle catastrophe. Alors visuellement c’est joli mais sans charme. Puis cela se veut une réadaptation de la nouvelle, mais c’est surtout un remake sur Terre du film de Popaul. Le personnage de Kate Beckinsale est ainsi un mélange entre les persos de Ironside et Sharon Stone. Puis c’est le même déroulement les mêmes idées (fille à trois seins, la machine Recall).
    J’ai vu la fin de Planète hurlante il y a quelques temps et c’était de la grosse série b. Pas sûr que tout le film me plairait.
    Blade runner très grand film et qui m’a sauté à la gueule lorsque je l’ai revu au cinéma. Il me plait de plus en plus. Bien que le final cut a retouché quelques sfx et que le sens a changé, le film sidère de par sa beauté plastique, ses acteurs sidérants (Harrison Ford en parfait contre emploi changeant de ses rôles virils, Rutger Hauer parfait), film aux thematiques géniales (Deckard est-il un robot? Le robot est il plus sensible que l’homme? Peut il tomber amoureux?) et la musique de Vangelis est terrible. Je ne sais pas ce que va donner la sequelle mais j’ai plus confiance en Denis Villeneuve que Ridley Scott. Quand je vois le massacre qu’il fait en ce moment avec Alien, content qu’il ne réalise pas.
    Je ne sais pas si j’ai aimé ou pas A scanner darkly. Visuellement très intéressant, plutôt bien joué mais très étrange. Je suppose que c’est pareil dans le roman, mais il y a de quoi s’y perdre.
    Paycheck est une énorme purge. John Woo ne semble pas avoir pu faire grand chose pour sauver les meubles. Un film qui confirme tout le gâchis de la période us de ce réalisateur de talent. Je n’ai pas vu encore Chasse à l’homme mais ce sera surement mieux que ce machin indigeste et improbable. Même les acteurs n’y croient pas et le film ne ressemble à rien. On ne sait jamais si on est devant de la sf, un film d’action ou autre chose…
    J’ai évidemment vu Next dans mon marathon Nicolas Cage. Film bourré de cgi dégueulasses, au final totalement improbable et synonyme de je m’en foutisme, mal joué, méchant arrivant comme par enchantement. Dis toi qu’après j’ai enchaîné avec Hell driver du haut niveau celui là aussi!

    J'aime

  2. Un gros coup de coeur évidemment pour Minority Report et Blade Runner. Pour le reste, ce billet donne très envie de découvrir ce documentaire consacré à cet illustre auteur de science fiction

    J'aime

  3. J’ai vu, sur mon programme, ce fameux documentaire. Je pense l’enregistrer afin de découvrir plus en avant l’univers de cet écrivain qui continue de nourrir le cinéma.

    J'aime

  4. Le rdv est noté, tu penses bien ! 😉
    Si jamais une biographie te tente sur Philip K. Dick, je te conseille « Je suis vivant et vous êtes morts », écrit par Emmanuel Carrère.

    J'aime

  5. @ Borat :
    J’aime également énormément Minority Report, un de mes Spielberg préférés, ce dernier a pris quelques libertés et a surtout rallongé le texte de Dick mais il l’a fait intelligemment. Comme tu dis, c’est vraiment un blockbuster innovant sur beaucoup de points !
    Je n’ai toujours pas vu Total Recall (on me frappe ?) mais il parait qu’effectivement c’est différent de la nouvelle, je serais alors hyper curieuse (ouais depuis le temps que ça dure, j’ai pas d’excuses 😮 ). Ahahah j’ai entendu tellement de mal de la deuxième version, tout comme Next (ahahah le marathon Nicolas Cage !!! 😀 ) et Paycheck effectivement !!
    On est d’accord : Blade Runner est un pur chef-d’oeuvre, un film vraiment complémentaire au texte de Dick. Je n’ai rien contre Villeneuve, loin de là, mais perso la suite me fait peur…
    Je comprends qu’on ne puisse pas accrocher à A Scanner Darkly. Ouais, dans le roman, on a vraiment cette impression d’étrangeté, comme si l’histoire était racontée par un drogué. Le roman est d’ailleurs dédicacé à tous ses amis drogués décédés.

    J'aime

  6. Un auteur marquant, très marquant. Le maître de l’illusion. Je suis mort et vous êtes vivants. Les intrigues tellement bien fichues qu’on… en perd la tête. Il sait mieux que personne nous interroger sur notre condition d’être pensant : et si tout n’était qu’illusion. J’adore !

    J'aime

  7. D’après ce que j’avais compris, le roman Minority report serait moins bien que le film et justement ces rajouts seraient bénéfiques. Sans compter que Spielby l’a réintroduit dans un monde post 11/09. Ce sera encore plus violent dans La guerre des mondes et Munich.
    Il va falloir réviser Popaul le violent avant la sortie d’Elle en septembre. Un de mes films préférés du réalisateur, un des plus importants de Schwarzy aussi.
    Si tu n’as pas vu les trois là ce n’est pas grave notamment les deux derniers qui sont de terribles bouses.
    Je pense que la suite ferait peur si c’était Scott aux commandes. Il vaut mieux qu’il n’en soit que producteur/scénariste vu la merde qu’il a fait sur Alien. Villeneuve aura au moins une vision nouvelle.
    Le film reprend d’ailleurs la citation.

    J'aime

  8. J’adore Philip K. Dick et j’aime en particulier ses nouvelles (il existe d’ailleurs plusieurs recueils magnifiques chez Denoël si je me souviens bien). On mesure à peine combien son influence est immense! Du coup, j’ai très hâte de voir ce film sur Arte (j’espère qu’ils vont le mettre sur la plateforme internet!)
    Sinon, il y a aussi la fantastique (dans tous les sens du terme) bio d’Emmanuel Carrère, que je te conseille absolument. Non seulement c’est une mine d’infos, mais c’est un objet littéraire incroyable!

    J'aime

  9. Les nouvelles sont vraiment très bien, mais je n’arrive pas à tenir sur les romans (à part pour Blade Runner). J’imagine que les vieilles traductions n’aident pas. Difficile de dire quelle nouvelle j’ai préférée (en ressortant le recueil, je me rends compte que je les aime toutes), mais les films que j’ai vus ne m’ont pas convaincue (Minority Report = beurk, Impostor est un navet). Bon ok, Total Recall premier du nom est pas mal mais la nouvelle est tellement mieux ! Et il faudrait que je prenne le temps de regarder Blade Runner sans être interrompue et rater des bouts de l’intrigue.
    Dans ta liste, tu peux rajouter Le maître du haut château qui est adapté en série télé 🙂

    J'aime

  10. @ Borat :
    En fait, Minority Report est une nouvelle, donc forcément il y a beaucoup de choses pas développées 😉
    Ettt je sais, surtout que la bande-annonce d’Elle m’a donnée envie de m’y intéresser davantage ! 😀
    Non je sais que c’est pas grave, juste tout de même de la curiosité finalement ! (nous savons bien que voir des merdes peut être bénéfique parfois !).
    Après je ne vais pas non plus partir pessimiste, je souhaite vraiment que Villeneuve fasse du bon boulot ! 😉

    J'aime

  11. @ Girlie Cinéphilie :
    Décidément vous êtes plusieurs à me recommander l’ouvrage de Carrère (que j’ai déjà noté dans ma pile de livres à trouver !). A mon avis, je sens que le doc’ sera en replay sur le site d’Arte (je surveille).

    J'aime

  12. @ Yadana :
    Ah c’est officiellement fait pour l’adaptation du maître du haut château ?!
    Après pour être honnête, je préfère aussi ses nouvelles, je ne pourrais pas expliquer pourquoi je les trouve plus profondes et énigmatiques. Ooooh pauvre Minority Report 😦

    J'aime

  13. @ Yadana :
    Ah bah tu m’apprends quelque chose ! 😀 Je vois en plus de bonnes notes !
    Vraiment pour moi le film de Spielberg développe vraiment tout ce qu’il y a dans le texte de Dick, je trouve ça courageux d’avoir mis en avant son propre ressenti de lecteur, d’imaginer tout ce qu’il n’y avait pas dans l’oeuvre tout en gardant la trame et l’esprit.

    Aimé par 1 personne

  14. Je confirme pour The man in the high castle diffusée l’été dernier. Par contre tu vas devoir les télécharger car d’ici que ça arrive en France. 😉
    Bah tu sais certaines nouvelles sont parfois bien développées quand même! 😀 Après jamais trop fais attention à la différence nouvelle/roman. Normalement le roman est plus long mais cela dépend…
    Toujours pas vu la bande-annonce d’Elle, mais le sujet est intéressant malgré que j’ai un peu peur des acteurs. Au fait tu as vu quels films de Verhoeven? Au moins depuis 1985 (moi-même je n’ai toujours pas eu l’occasion de voir ses films hollandais).
    Ah non pas là. Si tu dois voir une version de Total Recall c’est le Verhoeveen et ce même s’il va sur Mars. Si tu veux voir John Woo avec un concept de science fiction regarde plutôt Volte face. Quant à Next c’est vraiment irrécupérable. C’est même pas fun à regarder, à part rigoler devant les cgi dégueulasses, les retours incessants en arrière (car oui le film ce n’est que ça) et le brushing de Nicolas Cage.
    Pour ce qui est du documentaire, c’était en effet bien instructif et cela m’a permis de voir que différents passages des adaptations renvoient à sa parano. Que ce soit les précodes prévoyant des crimes, renvoyant à des crimes partout ou Douglas Quaid se méfiant de tous dès qu’il sort de Rekall.

    J'aime

  15. Je suis un grand fan de Dick, dommage que la grande partie des adaptations de son oeuvre au ciné se ramassent. Mais c’est comme avec Stephen King, parfois ça passe et souvent ca casse :s

    Perso, je ne saurais trop te recommander « L’Homme dont toutes les dents étaient exactement semblables » (moins de la SF qu’une observation des mœurs contemporaines) et « Simulacres », probablement une des meilleures visions dystopiques de la Guerre Froide jamais écrites. 😀

    J'aime

  16. Tiens, sur la photo en haut de Philipp, on dirait Bill Viola (je sais, cette remarque est un peu hors sujet, mais comme j’adore Bill Viola… 😉

    J'aime

  17. Ca doit être vraiment très intéressant !
    J’avais beaucoup apprécié A Scanner Darkly… Mais je suis vraiment curieuse de le revoir depuis le temps 🙂

    J'aime

  18. @ Borat :
    En France on est toujours à la ramasse, ça ne me surprend même plus !
    Oui effectivement la différence entre roman et nouvelle est floue, mais là Minority Report est quand même vraiment court, suffisamment pour dire que c’est une nouvelle 🙂
    Je trouve le casting d’Elle plutôt bon sur le papier, rien à voir comment ça sera en vrai ! Je n’ai vu que Basic Instinct !
    T’en fais pas, j’ai déjà regardé Volte Face 😉 Mais le brushing de Nicolas Cage peut être un argument de taille pour regarder Next ! Après on est d’accord : je compte privilégier la version Total Recall de Verhoeven, pour moi l’autre je le regarderais vraiment si je n’ai rien à faire ^^
    Yyyyeaaah c’est cool que tu aies regardé le doc’ et que tu aies aimé !! 😀

    J'aime

  19. En tous cas tu devrais la trouver facilement sur le net en vost. Elle a reçu d’assez bonnes critiques d’ailleurs de ce que j’ai vu sur twitter.
    Alala Tina d’ici septembre, il va falloir enchaîner La chair et le sang, Robocop, Total Recall, Starship troopers et Black Book. Impératif.

    J'aime

  20. Et en plus sur zt ils ont commencé à mettre des films de sa période hollandaise, jusqu’ici difficilement trouvable. J’ai déjà dl Spetters.

    J'aime

  21. Je fais souvent des rondes depuis quelques mois pour voir si des films sont ajoutés et j’ai été agréablement surpris de voir des films de Verhoeven période hollandaise. En espérant que d’autres arriveront en bonne qualité. Je crois qu’ils n’existent pas en dvd.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s