La Théorie des Dominos

réalisé par Stanley Kramer

avec Gene Hackman, Candice Bergen, Richard Widmark, Mickey Rooney, Eli Wallach…

titre original : The Domino Principle

Thriller américain, britannique. 1h37. 1977.

sortie française : août 1977

Vu dans le cadre de Dvdtrafic : Un grand merci à Cinetrafic et à Elephant Films (facebook) + (site officiel)

Cinetrafic vous propose une liste de films à regarder et de films américains

La Théorie des dominos

Un vétéran du Vietnam emprisonné est contacté par un étrange émissaire, qui lui propose de le faire évader s’il accepte un « contrat ». S’il refuse, la femme qu’il aime sera assassinée…

domino2

Je ne connaissais pas ce film, même pas de nom, jusqu’à ce que Cinetrafic, dans le cadre de Dvdtrafic, en parle lors de sa dernière opération et m’envoie très gentiment le dvd. Le sujet, le réalisateur et le casting de rêve m’ont donné envie de découvrir ce long-métrage. Il s’agit d’une adaptation du roman d’Adam Kennedy intitulé The Domino Principle, publié en 1977. D’après Wikipedia (un de mes meilleurs amis, chut), la théorie des dominos est « une théorie géopolitique américaine énoncée au XXe siècle, selon laquelle le basculement idéologique d’un pays en faveur du communisme serait suivi du même changement dans les pays voisins selon un effet domino. » Pour être plus précis (là je vais citer Allocine – j’ai l’honnêteté de vous avouer que je n’ai pas toutes ces connaissances !), le titre fait référence à la doctrine datant de 1953 de John Foster Dulles, secrétaire d’Etat américain, au sujet de la propagation du communisme en Asie du Sud-Est : si l’Indochine « tombait », tous les autres pays d’Asie pouvaient aussi tomber. Ici, le titre est alors métaphorique, c’est-à-dire qu’on ne parle évidemment vraiment de cette situation géopolitique. Cette théorie concerne alors le personnage principal, Roy Tucker (Gene Hackman), qui fait partie d’une sorte de chaînes : s’il tombe, tous les autres tomberont aussi. Bref, la théorie des dominos s’applique alors pour ce film de complots, très en vogue dans le cinéma américain des années 1970. J’aurais voulu être passionnée par cette histoire de complots mais ce ne fut pas le cas. J’ai eu l’impression que le film ne décollait jamais. Pire : j’ai eu l’impression de regarder une introduction qui ne semble jamais prendre fin. Au début, je pensais qu’on allait nous expliquer la situation de base en quelques minutes, mais ça prend limite tout le film, du coup je me suis ennuyée pratiquement tout le long.

domino3

Cela est dommage car j’ai pourtant bien senti le contexte politique, on sent qu’il a une véritable importance. Justement, à force de vouloir dénoncer cette Amérique des années 70 qui doute et suspecte tout le monde sans cesse, Stanley Kramer a un peu trop délaissé son histoire. Alors qu’on met une plombe à comprendre ce complot autour de Roy Tucker au point où on finit par s’en cogner, Kramer se préoccupe davantage de l’histoire d’amour entre Tucker et Ellie qui devient rapidement niaise (le dîner aux chandelles, avec une photographie assez moche et une lumière épouvantable, m’a achevée). Du coup, personnellement, je n’ai pas vraiment ressenti cette paranoïa qui entoure le personnage principal, ni ce côté kafkaïen (alors qu’un des personnages cite justement Kafka). Seules les dernières minutes sont réellement intéressantes, là on comprend enfin où le réalisateur veut en venir, on voit bien à quel point le système est fort au point que toute résistance est vaine et que les individus ne sont que des pions impuissants. Mais hélas, ces dernières scènes arrivent vraiment trop tard et les révélations, pourtant primordiales pour comprendre le propos du film, tombent un peu comme un cheveu sur la soupe. Bref, dans l’ensemble, ce film m’a déçue. Je ne trouve pas le scénario très convaincant (il s’égare un peu trop et crée l’ennui), la mise en scène est correcte mais n’est pas non plus transcendante. A voir vraiment pour les fans inconditionnels de Stanley Kramer ou de certains acteurs, comme Gene Hackman (excellent dans le rôle principal), Richard Widmark, Eli Wallach ou encore Mickey Rooney (je suis en revanche moins convaincue par Candice Bergen, même si son interprétation n’a rien de lamentable), qui m’ont au moins permis de tenir jusqu’au bout.

dominp4

Publicités

15 réflexions au sujet de « La Théorie des Dominos »

  1. @ Girlie Cinéphilie :
    Si tu aimes le casting, tu pourrais peut-être apprécier ce film (surtout que cette édition DVD est sympa, avec des explications au tout début du film et tout ça).

    J'aime

  2. Aïe ! Moi qui voulait me le procurer en Bluray, je suis maintenant bien refroidi. Je crois donc que je vais miser mes dominos sur un autre achat.

    J'aime

  3. Bon, eh bien si j’ai bien compris, le casting quatre étoiles et cette géopolitique de Guerre Froide ne suffisent pas soulever ton enthousiasme. Je me suis d’abord mordu les doigts de ne pas l’avoir demandé à Cinétrafic mais j’avoue que j’ai moins de regrets maintenant. De mon côté, j’ai des devoirs de vacances en retard, mais ça attendra mon retour de la plage 😉

    J'aime

  4. @ Prince :
    Peut-être que tu apprécieras plus que moi mais honnêtement je me suis beaucoup ennuyée. Je ne regrette pourtant pas que Cinetrafic me l’ait envoyé, au moins j’ai pas de regrets, j’avais envie de le voir de toute façon ! Hâte de lire tes chroniques pour Dvdtrafic !

    J'aime

  5. Je me souviens effectivement qu’on délaissait le sujet pour tomber dans le thriller le plus classique… Hackman reste quand même un sacré acteur, et la théorie énoncée dans le titre aurait bien droit à un nouveau film…

    J'aime

  6. Ping : P à T | Le blog de Tinalakiller

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s