Discount

réalisé par Louis-Julien Petit

avec Olivier Barthélémy, Corinne Masiero, Pascal Demolon, Sarah Suco, M’Barek Belkouk, Zabou Breitman…

Comédie française. 1h45. 2013.

sortie française : 21 janvier 2015

Discount

Pour lutter contre la mise en place de caisses automatiques qui menace leurs emplois, les employés d’un Hard Discount créent clandestinement leur propre « Discount alternatif », en récupérant des produits qui auraient dû être gaspillés…

Discount : Photo Corinne Masiero, M'Barek Belkouk, Olivier Barthelemy, Pascal Demolon, Sarah Suco

Lorsque j’ai découvert pour la première fois l’existence même de Discount, je dois avouer que je redoutais le pire. En effet, un (trop) grand nombre de « comédies » françaises ont des titres similaires (en gros, un seul mot parce qu’apparemment, les réalisateurs et/ou producteurs prennent souvent les spectateurs pour des imbéciles incultes). Rappelez-vous de Disco (à quelques lettres près, c’est presque comme Discount ça), Camping, RTT, Safari, Supercondriaque, Fiston, Barbecue et j’en passe (rien que cette courte liste me file des boutons). La bande-annonce ne m’avait pas non plus convaincue des masses. Mais finalement, j’ai fini par aller voir ce film un peu par hasard. Je ne sais pas si c’est parce que je m’attendais à quelque chose d’horrible mais en tout cas Discount est selon moi une agréable bonne surprise. Certes, il ne s’agit certainement pas d’un grand film, ce n’est même pas le film de l’année, mais il est au-dessus des autres comédies françaises actuelles. Selon Télérama (magazine que je n’aime pas forcément), il s’agit d’une « comédie à la Ken Loach ». Discount n’a certainement pas la force, ni une forme de noirceur que possèdent les films du réalisateur britannique. Pourtant, cette comparaison n’est pas autant démesurée que je l’imaginais. En tout cas, il est plus dans la lignée d’un Loach que d’un Onteniente (ce qui est rassurant). Malgré ses maladresses, le premier long-métrage de Louis-Julien Petit déborde de sincérité et d’humanité. Au lieu de nous foutre des stars surpayées et surmédiatisées et un budget colossal (si, si, je vise certaines personnes), le budget de ce film est vraiment « discount » et les acteurs choisis restent plutôt méconnus.

Discount : Photo M'Barek Belkouk, Olivier Barthelemy, Pascal Demolon, Sarah Suco

La mise en scène n’est pas extraordinaire mais elle reste tout de même correcte. Même si cela n’excuse pas tout, je suis souvent bienveillante envers une première réalisation. Le scénario est parfois maladroit (certains points auraient pu être retravaillés ou creusés), pourtant il reste efficace et tient la route. Louis-Julien Petit et son co-scénariste Samuel Doux sont arrivés à donner du relief à leurs personnages en s’intéressant notamment à leurs blessures et c’est pour cela qu’ils sont si attachants. Même la patronne incarnée par Zabou Breitman n’est pas simplement décrite comme une horrible femme sans coeur. Du coup, le film ne tombe jamais dans le manichéisme et parvient à décrire ce système de travail (les patrons qui subissent eux-mêmes des pressions, les vigiles qui prennent un peu trop leurs responsabilités) sans jamais le caricaturer. Au contraire, il y a même une petite touche d’ironie bienvenue. Discount réussit également à pointer du doigt sur des sujets révoltants, comme le chômage qui menace les employés et le gaspillage alimentaire. Mais au-delà de ces sujets franchement pas joyeux, le film est surtout un hymne réussi à la solidarité et à la générosité. Il évite les lourdeurs et, au contraire, il trouve le ton juste entre l’humour et l’émotion. Louis-Julien Petit a également su mettre en avant le décor nordiste. C’est peut-être aussi pour cela que Discount a été comparé aux films de Ken Loach. Enfin, pour finir, Discount est servi par un casting parfait, que ce soit Olivier Barthélémy (très convaincant en leader), la toujours aussi naturelle Corinne Masiero (j’aime toujours autant sa gouaille), le charismatique Pascal Demolon (j’adore également sa voix), la touchante Sarah Suco, le rigolo et tendre M’Barek Belkouk ou encore Zabou Breitman.

Discount : Photo Corinne Masiero

Publicités

12 réflexions au sujet de « Discount »

  1. Au contraire de toi je l’attendais vraiment ce film. Et à l’arrivée je suis du même avis que toi, quelques maladresses, une réalisation pas ouf mais il a son charme, et j’ai passé un moment agréable !

    J'aime

  2. @tina; un film français dont le titre n’a qu’un seul mot et qui n’est pas un navet? Étonnant, ah mais non, Franck Dubosc n’est pas du casting. Là, je comprends mieux….

    J'aime

  3. Bonne nouvelle. Heureusement que tu en parles, sinon j’aurais zappé… tellement marre de ces films français médiocres. MAIS il y a Corinne Masiero au générique, c’est un très très gros atout. Rien que pour elle, j’aurais peut-être tenté quand même.

    J'aime

  4. @ Chonchon :
    Hélas, je ne crois pas que le film ait marché. Il n’a pas eu un bon plan marketing (pourtant les critiques sont plutôt bonnes, même venant de blogueurs parfois sévères), on s’attendait tous à un truc catastrophique, finalement non. C’est pas le film du siècle mais perso ça m’a parlé. Exactement, Masiero est excellente dans ce film !

    J'aime

  5. Bonjour tinalakiller, j’ai aussi beaucoup aimé ce film sympathique sans prétention et qui fait du bien. J’en redemande (pourquoi pas une suite?) Bonne après-midi.

    J'aime

  6. @ Dasola :
    Je ne sais pas du tout si le film a été rentable (je n’ai pas l’impression qu’il y ait eu foule mais le budget étant faible, peut-être qu’il est dans ses frais) au point d’en faire une suite et je ne sais pas si ça serait utile mais en tout cas, tu as bien résumé ce film qui défend une véritable cause sans non plus être prétentieux.

    J'aime

  7. Un avis rassurant, après une bande annonce qui, pour ma part, m’avais plutôt convaincu de la bonne tenu de l’entreprise. Je tenterais donc l’expérience Discount dès que j’en aurais l’occasion.

    J'aime

  8. @ 2flicsamiami :
    Je m’attendais vraiment à pire et il s’agit d’une bonne surprise, du coup je pense que ce film pourrait effectivement te plaire!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s