Hunger Games

réalisé par Gary Ross

avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Elizabeth Banks, Lenny Kravitz, Stanley Tucci, Donald Sutherland, Wes Bentley, Willow Shields, Paula Malcomson, Toby Jones, Amandla Stenberg, Alexander Ludwig, Isabelle Fuhrman…

Film de science-fiction, aventure américain. 2h22. 2012.

sortie française : 21 mars 2012

Hunger Games

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, le Capitole, l’impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les « Tributs » – concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s’être rebellée et stratégie d’intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s’affronter jusqu’à la mort. L’unique survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n’est plus désormais qu’une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l’arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l’amour…

Hunger Games : Photo Gary Ross, Jennifer Lawrence

Avant d’être un succès cinématographique, Hunger Games était d’abord une saga littéraire de Suzanne Collins, en trois tomes et principalement destinée aux adolescents. C’est Gary Ross (PleasantvilleSeabiscuit) qui s’est chargé de la mise en scène du premier épisode (les autres seront réalisés par Francis Lawrence). Pour moi, le film a ses défauts, à la fois liés au travail de Ross mais aussi à celui de Collins (même si c’est vache de dire ça car je n’ai jamais eu l’occasion de lire les romans). Tout d’abord, la shaky cam peut très vite fatiguer et surtout empêche parfois qu’on puisse réellement voir ce qui se passe à l’écran. D’ailleurs, la caméra ne bougera plus autant dans les épisodes suivants. Puis, l’histoire en elle-même rappelle un peu trop celle de Battle Royale (même s’il ne s’agit pas non plus d’un copier-coller). Suzanne Collins affirme dans le New York Times qu’elle n’a jamais lu le roman de Koshun Takami. Bien sûr que les coïncidences peuvent exister mais j’ai tout de même du mal à croire qu’elle ne connaissait pas ce roman, surtout qu’en 2008, date de parution du premier Hunger Games, l’adaptation cinématographique de Battle Royale par Kinji Fukasaku était déjà sortie depuis plusieurs années. Le livre de Collins a également énervé les fans de Stephen King car ces derniers auraient vu une ressemblance avec Running Man et Marche ou Crève. De plus, certains lecteurs y avaient vu une similitude avec la nouvelle Le prix du danger de Robert Sheckley. Tout ça pour dire que l’histoire de la saga young adult a beau être séduisante, elle n’a absolument rien d’original. On pourra également discuter des références gréco-romaines, à la fois intéressantes et agaçantes, dans le sens où on a parfois l’impression que Collins les utilise sans en prendre conscience de leurs réelles significations.

Hunger Games : Photo Gary Ross, Jennifer Lawrence, Stanley Tucci

Cependant, malgré ces éléments dérangeants, j’ai tout de même aimé ce premier épisode, bien au-dessus des grosses productions destinées aux ados qu’on a droit d’habitude. Pour une fois, j’ai l’impression que les ados ne sont pas pris pour des imbéciles – même si l’intrigue installe encooore un pseudo-triangle amoureux. Une fois le film fini, on a juste hâte de regarder la suite (hélas pour moi, je n’ai pas adhéré aux deux opus suivants). Hunger Games est pour moi un bon divertissement avec une réflexion intéressante sur notre société. Parfois un peu trop tape-à-l’oeil, l’univers proposé reste intéressant et cohérent par rapport au discours du film. Le propos sur la télé-réalité et même plus généralement sur les médias, reste très pertinent, ce qui est même assez surprenant dans un film hollywoodien. Le film est plutôt long et ne démarre pas de suite (mais selon moi ces longueurs peuvent se justifier) mais je ne suis pas ennuyée car il est plutôt bien rythmé et l’histoire est suffisamment intéressante pour que je reste scotchée du début jusqu’à la fin. De plus, malgré la censure (rappelons-le, le film est surtout destiné aux jeunes), le film réussit à être suffisamment violent, du moins, pour être plus juste, la transcription de la violence dans les jeux est bien présente et est parvenue à me secouer à de nombreuses reprises. Certaines scènes ont également réussi à me toucher. Enfin, j’ai trouvé dans l’ensemble le casting plutôt bon (ça nous change de Twilight), surtout Jennifer Lawrence, qui convient parfaitement pour interpréter une crédible, attachante et combative Katniss Everdeen. On pourra juste regretter certains personnages secondaires… trop secondaires justement (comme celui d’Isabelle Fuhrman par exemple).

Hunger Games : Photo Elizabeth Banks, Gary Ross, Jennifer Lawrence

Publicités

28 réflexions au sujet de « Hunger Games »

  1. La sortie du 3ème volet m’a donné envie de découvrir ce premier opus.
    Maintenant, il faudrait qu’il passe à la téloche…

    Je dois dire que je trouve Jennifer Lawrence plutôt sympa.
    Je suis curieux de voir ce qu’elle va faire en vieillissant, maintenant.

    J'aime

  2. @ Martin :
    Tu devrais regarder le premier, même si je ne te garantis pas que tu vas aimer (la shaky cam a vraiment gêné de nombreux spectateurs). Je trouve Jennifer Lawrence également sympa, même si j’ai un peu l’impression qu’elle a pris le melon depuis son Oscar non mérité selon moi.

    J'aime

  3. Mal filmé et encore trop proche de Battle royale. Néanmoins, le côté survival est bien géré et surtout l’aspect téléréalité est bien utilisé et intéressant. Le personnage de Stanley Tucci peut se voir comme une sorte de Benjamin Castaldi ou Vincent Cerruti et Snow et son directeur des programmes comme une sorte d’Etienne Mougeotte ou Nonce Paolini (si tu ne sais pas qui c’est, ils ont été ou sont à la direction de TF1).

    J'aime

  4. @ Borat :
    C’est vrai que le personnage de Tucci peut faire penser aux deux guignols de TF1 (je ne supporte plus les UV de Cerutti, c’est pas possible de se bousiller la peau comme ça).
    Je sais qui sont ces chers Mougeotte et Paolini (deux pourritures au passage).

    J'aime

  5. D’ailleurs il y a quelques temps j’ai fait une caricature de Cerruti. Je l’ai fait entièrement noir comme dans certains shows assez racistes réalisés par les américains. Seuls les yeux ressortaient! Et il disait dans le micro: « bonsoir je suis Vincent Cerruti écran total dents blanches! » Je plusseois pour les pourritures!

    J'aime

  6. Je me tâte en ce moment, à la librairie les livres étaient vendus dans un coffret hors de prix. Le survival me plait beaucoup mais j’ai peur du côté « ado », du dirigisme et des psychologies bâclées.
    J’aime Stephen King et j’ai adoré Running Man mais si à chaque fois qu’une oeuvre ose aller sur ce thème on l’accuse de plagiat dans ce cas je trouve ça inapproprié et abusif.
    Sinon ton com’ sur TF1 … 😀

    J'aime

  7. @ AmandineDismoimedia :
    Pareil c’est surtout le côté ado qui me rebute (j’ai déjà lu Twilight, merci…)
    Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faut pas voir du plagiat de partout. Mais je comprends la réaction des fans s’il y a vraiment des similitudes. Il ne faut pas crier scandale mais il ne faut pas non plus hésité à dire quand il y a des inspirations évidentes.
    Je n’aime pas cette chaîne. Je ne dis pas que je ne la regarde jamais, cela serait hypocrite mais j’évite tout de même de la regarder, j’ai pas envie de cautionner la vulgarité, la méchanceté, la bêtise et la paresse.

    J'aime

  8. Non mais je l’avais posté sur Twitter. Ce sera long à retrouver mais si tu veux je la publie rien que pour toi dedans.

    J'aime

  9. @ Borat :
    Ah okay ! La dure loi de ne pas être sur Twitter (disons que j’ai pas activé mon compte – trop peur de raconter des conneries à longueur de journées – déjà que sur Facebook c’est pas brillant :o).
    C’est vrai, tu ferais ça ? C’est gentil 😀 😀 😉

    J'aime

  10. Bonjour Tina, des 3 films déjà sortis, c’est celui-ci, le premier que je préfère, l’attrait de la nouveauté? Comme Harry Potter, c’est le premier que je préfère. Bonne après-midi.

    J'aime

  11. @ Dasola :
    Je vois que tu as le même avis que moi : le premier est également mon préféré. Pour Harry Potter, j’aime énormément le 1er même si le 3 et le 2 sont plutôt mes préférés.

    J'aime

  12. Oui j’en fais toute la semaine. Il suffit que j’ai l’inspiration et cela arrive très facilement. Cette semaine j’ai réalisé une jolie Harley Quinn et un concept-art pour ma bd sur Jack Burton pour ne citer que ça.

    J'aime

  13. Je comprends que tu aies aimé car le film est plutôt bien fait et Jennifer Lawrence est très charismatique. Pour ma part, j’ai peut-être préféré plus rondement menée (pour moi la 1ere partie est un peu longue).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s