Bilan – novembre 2014

Cinéma

 

* Les films sortis cette année au cinéma

 

Bande de filles (Céline Sciamma, 2014) 0/4

Fiston (Pascal Bourdiaux, 2014) 0/4

A girl at my door (July Jung, 2014) 3/4

’71 (Yann Demange, 2014) 4/4

Hunger Games : La Révolte – partie 1 (Francis Lawrence, 2014) 2/4

Interstellar (Christopher Nolan, 2014) 4/4

Interstellar '71A girl at my door

* Rattrapages

 

Le Dernier Métro (François Truffaut, 1980) 4/4

Les Quatre Cents Coups (François Truffaut, 1959) 4/4

Une créature de rêve (John Hughes, 1985) 3/4

La leçon de piano (Jane Campion, 1993) 2/4

Invasion Los Angeles (John Carpenter, 1988) 3/4

Naissance des pieuvres (Céline Sciamma, 2007) 3/4

Dumb and Dumber (Peter Farrelly, 1994) 3/4

Y tu mamá también ! (Alfonso Cuarón, 2001) 1/4

Star Wars : épisode IV – Un nouvel espoir (George Lucas, 1977) 4/4

Star Wars : épisode V – L’Empire contre-attaque (Irvin Kershner, 1980) 4/4

Star Wars : épisode VI – Le retour du Jedi (Richard Marquand, 1983) 4/4

Polisse (Maïwenn, 2011) 4/4

Dans ses yeux (Juan José Campanella, 2009) 4/4

Star Wars : épisode I – La menace fantôme (George Lucas, 1999) 1/4

Le Prénom (Alexandre de la Patellière, Matthieu Delaporte, 2011) 3/4

Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaqueDans ses yeux Le Dernier métro

Lectures

 

Bridget Jones : Folle de lui (Helen Fielding, 2014) 3/4

Nos étoiles contraires (John Green, 2012) 3/4

La Vénus d’Ille (Prosper Mérimée, 1837) 3/4

Antéchrista (Amélie Nothomb, 2003) 3/4

Les aventures de Pinocchio (Carlo Collodi, 1883) 4/4

Publicités

20 réflexions au sujet de « Bilan – novembre 2014 »

  1. 2/4 à la leçon de piano ???? je suis outrée 😉
    Par contre, je ne suis pas du tout d’accord pour le prénom que je n’ai pas aimé du tout…Décidément, on ne sera presque jamais d’accord nous deux 🙂
    Sinon, dans l’ensemble c’est un bon mois non ? Pas mal de 4/4 !!

    J'aime

  2. @ Yuko :
    Tu connais ma cruauté ahahaha ! Non, sans déc’, j’ai pas trop accroché à La leçon de piano. Le film ne m’a pas vraiment émue, la musique ne m’a pas marquée. De plus, je n’ai pas réussi à ressentir de l’amour entre Hunter et Keitel (pour moi, il ne s’agit que de désir) et Anna Paquin m’a saoulée. Enfin, même si on suppose beaucoup de choses, je dois avouer que je n’ai pas toujours compris les réactions des personnages, disons plutôt pour être plus juste que je trouve ces réactions pas bien menées dans l’histoire.
    Cependant, je reconnais que les scènes de sexe sont très bien filmées, la mise en scène est bonne, Hunter joue également très bien (tout comme Keitel et Neill) et la dimension historique arrive bien à s’intégrer dans le récit.

    Qu’est-ce que tu n’as pas aimé dans Le Prénom ?

    Oui un bon mois, t’as vu, ça m’arrive d’être généreuse ! 😀

    J'aime

  3. Coucou Tina. Dans toute cette liste, très envie de voir « Une créature de rêve ».
    Certains films des années 80, j’adore les découvrir aujourd’hui.

    Et voilà que je réalise que « La folle journée de Ferris Bueller » est du même réalisateur !

    J'aime

  4. Alors pour Bibi, ce fut: Carrie de David Carson (bonne et surprenant adaptation un peu bloquée par ses atouts télévisés, en gros trop de coupures pubs visibles), Halloween 3, Samba, Jeux interdits, Les ailes du désir, Quand Harry rencontre Sally, Les sentiments, Interstellar, L’éveil, La famille Tennenbaum, La vie aquatique, Breaking the waves, Element of crimes, Larry Crowne, Le monde de Charlie, Melancholia, Fear and desire, The escapit, Le Havre, Poulet aux prunes, Magic in the moonlight, Hunger games 3, La terre outragée, Ma femme s’appelle Maurice, Nightcrawler, Astérix et le domaine des dieux et Je préfère qu’on reste amis.
    Depuis début novembre, je lis quotidiennement Les 101 meilleurs films à regarder entre amis un samedi soir de Rockyrama. Un pur festival pour passer d’excellentes soirées!

    J'aime

  5. @ Martin :
    Si t’étais un fan de Code Lisa (oooh je me sens si vieille maintenant), je ne peux te conseiller Une créature de rêve. Tiens, toujours pas vu « La folle journée de Ferris Bueller ».

    J'aime

  6. @ Borat :
    Je garde un bon souvenir du téléfilm Carrie, bien meilleur que le remake de merde avec Chloe Grace Moretz.
    J’avais beaucoup aimé Le Havre. Je comprends qu’on puisse ne pas aimer, c’est très particulier mais je trouve le film très beau et va au bout de ses idées politiques.
    J’aime bien aussi La famille Tenenbaum et La vie aquatique. Pas les meilleurs d’Anderson (je préfère Fantastic Mr Fox et The Grand Budapest Hotel) mais j’ai de l’affection pour ces deux films.
    Aaaah j’ai adoré Quand Harry rencontre Sally, pourtant pas forcément mon délire à la base, mais bien foutu, c’est tout mimi comme tout, y a du propos derrière et Meg Ryan était belle (maintenant c’est un canard).
    Pas une grande fan du Monde de Charlie, on en fait des caisses avec ce film. Après, pour une fois, Logan Lerman est bon, pour une fois j’ai pas envie de lui foutre une claque : y a du progrès.
    J’ai revu Les ailes du désir car je l’avais vu la dernière fois il y a trèèès longtemps et je n’en gardais pas un bon souvenir. Je me suis dit que j’étais peut-être un poil trop jeune et que je manquais de maturité. Baaah en fait en le revoyant, j’ai eu la même impression. Un beau film mais il m’ennuie. Pas une fan du Monde de Charlie
    Zut j’ai raté Breaking the Waves, ça me fait chier. J’ai essayé de regarder Element of crime. Je ne l’ai pas vu en entier, c’est tellement lent et bizarre. J’ai préféré ne pas le mettre dans ce bilan. Je lui redonnerai sa chance même si je ne suis pas hyper confiante.
    Ma femme s’appelle Maurice est vraiment pathétique, voire une honte. Un des films les plus nuls que j’ai pu voir (et j’ai vu pas mal de daubes).
    C’est prévu que j’aille voir Nightcrawler (raaah c’est quoi ce titre français débile ???). J’ai raté le Woody Allen, il y est encore mais je sais pas si j’aurais encore le temps, je vais voir. Après j’avoue qu’il me tente moyennement.

    J'aime

  7. Pas osé voir le remake mais l’adaptation tv m’a bien plu. Pas très enthousiaste pour Le Havre et ce malgré que j’aime bien Daroussin dedans. Et puis dans Quand…, au moins les deux passent pour des cons chacun de leur côté! Pour Charlie, j’y ai retrouvé un peu de John Hughes dans le traitement et le côté tragique m’a bien plu. Cela change de plus d’un teen movie récent. Element of crime est trop particulier, quant à Breaking the waves c’était très bon. Ma femme s’appelle Maurice devrait m’inspirer assez prochainement je pense. Nightcrawler, « par les producteurs de Drive », chanson de Kavinsky, Nightcall. CQFD! Magic in the moonlight est sympa mais ne m’a pas éclaté.

    J'aime

  8. @ Borat :
    Laisse tomber le remake de Carrie, c’est juste naze et inutile.
    Aahaha une critique de Ma femme s’appelle Maurice, j’attends ça de pied ferme !
    Ils sont lourds avec leur Drive. En plus je déteste quand on traduit un titre anglais par un autre anglais, c’es débile.
    J’espère que Breaking the Waves te donnera envie de voir d’autres films de LVT (son meilleur est pour moi Dancer in the dark).
    J’ai été surprise par la dimension tragique du Monde de Charlie (je déteste ce titre à la con) mais après je trouve qu’on ne retient pas grand chose de ce film, c’est assez vu et revu.
    Le problème avec Allen, c’est que je ne sais pas jamais si je vais aimer ou pas, je le trouve assez irrégulier.

    J'aime

  9. Je le verrais peut être un jour mais honnêtement je n’en ai strictement rien à foutre de ce remake!
    Oui et puis cela n’a aucun intérêt. C’est juste d’un ridicule incroyable de changer un titre anglais pour un titre… anglais. Ayez de l’inspiration merde ou ne faites rien du tout!
    Bah j’ai vu Melancholia aussi depuis qui m’a bien plu. Je serais même prêt à me farcir la version longue de Nymphomaniac. Une copine m’a dit qu’elle aimait beaucoup alors pourquoi pas me farcir le tout?
    Comme beaucoup de cinéastes en fin de compte. Mais c’est vrai qu’avec Allen depuis quelques années, on ne sait jamais sur quel pied juger. Après, Magic in the moonlight est vraiment sympa mais il ne m’a pas transporté.

    J'aime

  10. @ Borat :
    Franchement, j’étais sceptique avant de voir Nymphomaniac et finalement, après avoir vu le premier volume, j’avais vraiment envie de voir la suite. Franchement ça m’a bien plu et j’en ai même oublié le côté porno, comme quoi ! Par contre, apparemment la version longue de Nymphomaniac est celle qui est encore plus pornographique si je ne dis pas de bêtises. Pareil que toi, à la base, une copine me l’avait conseillé, du coup juste après je l’ai vu (pourtant elle est anti-LVT, on s’est même engueulées sur Melancolia et voir les photos de Gainsbourg avec deux Blacks l’avaient choquée ahaha)
    Allen fait parfois un très bon film (Midnight in Paris) et juste après il fait une daube sans nom (To Rome with Love), c’est pour ça que je me méfie quand il sort un nouveau film.

    J'aime

  11. Oui je sais et je l’étais déjà quand il est sorti, mais bon là au vue de ce que m’en a parlé une amie, je pense que je vais tenter la version longue surtout que les avis sont bien meilleurs pour cette version. Elle est un peu plus trash vraisemblablement mais (parce qu’il y en a un) Lars von Trier aurait mis énormément de réflexions dans certaines scènes clés. D’ailleurs lors d’une interview, Yvan Attal avait évoqué que sa femme se faisait insultée par les camarades de sa fille, disant qu’en voyant la photo, elle était la partie blanche d’un oréo! Je te laisse imaginer ce qu’il reste! 😀
    Je n’ai vu aucun des deux que tu cites, beaucoup trop carte-postale pour moi pour me donner envie. Mais Blue Jasmine m’intéressait et j’ai été bluffé. Si bien que dès que je l’ai vu, j’ai été à la BU et je me suis farci la plupart des Allen des 60-70-80’s.

    J'aime

  12. @ Borat :
    Bon après cette amie est très particulière (pour ça que ça m’avait étonné qu’elle puisse aimer ce film). Du coup je suis allée voir des extraits de la version longue… ça a l’air de tenir ses promesses pornographiques ! Oui, c’est trash mais c’est beaucoup plus intelligent que ça en a l’air (j’ai beaucoup aimé le film mais parfois les réflexions sont parfois lourdes, peut-être son petit défaut). Ahahaha oui je me rappelle de cette interview, pauvre Gainsbourg qui s’en prend plein la gueule depuis des années (bizarrement une des seules actrices toujours à poil que je n’arrive pas à trouver vulgaire).
    To Rome with Love, c’est juste du grand n’importe quoi, c’est même pas crédible (du genre Penelope Cruz qui débarque habillée comme une p*** au Vatican…), c’est lourd, ça fait passer les Italiens pour des crétins etc…
    La BU, alias le lieu sacré de tous les étudiants 😮

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s