Babysitting

réalisé par Philippe Lacheau et Nicolas Benamou

avec Philippe Lacheau, Alice David, Gérard Jugnot, Clotilde Courau, Enzo Tomasini, Vincent Desagnat, Tarek Boudali, Grégoire Ludig, Julien Arruti, David Marsais, Philippe Duquesne, Charlotte Gabris…

Comédie française. 1h25. 2013.

sortie française : 16 avril 2014

Babysitting

Faute de baby-sitter pour le week-end, Marc Schaudel confie son fils Remy à Franck, son employé, « un type sérieux » selon lui. Sauf que Franck a 30 ans ce soir et que Rémy est un sale gosse capricieux. Au petit matin, Marc et sa femme Claire sont réveillés par un appel de la police. Rémy et Franck ont disparu ! Au milieu de leur maison saccagée, la police a retrouvé une caméra. Marc et Claire découvrent hallucinés les images tournées pendant la soirée.

Babysitting : Photo Alice David, Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Vincent Desagnat

Babysitting est l’un des succès surprises français de 2014. Le film, qui a remporté le prix spécial du jury et le prix du public au festival de l’Alpe d’Huez, a réuni plus de deux millions de spectateurs dans les salles françaises. Décidément cette année, les comédies françaises  (par exemple, Situation amoureuse : c’est compliqué ou Les Gazelles) se sont inspirées des films américains. Babysitting reprend les ingrédients à l’origine des derniers succès américains qui séduisent un jeune public : le found-footage et la beuverie. Le film n’a rien d’original puisqu’il s’agit d’un croisement entre Very Bad Trip (que s’est-il passé après une fête trop alcoolisée ?) et Projet X (une fiesta qui part – vraiment – dans tous les sens, filmée en caméra amateur), même si Philippe Lacheau (réalisateur et interprète principal) s’en défend. Cependant, même s’il n’est pas inoubliable, Babysitting est une sympathique comédie divertissante. Si l’ensemble reste moyen et qu’une certaine presse l’a légèrement surestimé, le film n’a rien de honteux par rapport aux habituelles comédies françaises proposées récemment. Le film est principalement bien rythmé grâce à des alternances entre le présent et le passé : d’un côté, on voit ce qui s’est passé la veille, c’est-à-dire l’anniversaire de Franck qui dégénère, de l’autre, on a droit à la réaction des parents de Rémy, accompagnés de la police, qui découvrent avec stupeur les images de la vidéo, tentant de trouver des réponses à leurs questions (pourquoi la maison est saccagé et où est passé leur fils).

Babysitting : Photo Enzo Tomasini, Philippe Lacheau

L’humour est un peu trop destiné à un jeune public (t’as dépassé 30 ans, t’es mort)et est parfois lourd, voire un peu vulgaire. Par exemple, la scène avec la strip-teaseuse par exemple ne m’a pas fait rire malgré le buzz qu’elle a pu susciter. Cependant le film propose quelques bons moments de rigolade. Par exemple, les scènes qui font références à Mario Kart et Là-Haut m’ont bien fait marrer. Les dernières minutes du film sombrent dans la niaiserie : d’un côté on a droit aux amourettes de Franck et Sonia, de l’autre, malgré son insolence (ce gamin a besoin d’une bonne paire de claques), Rémy n’est juste qu’un gosse qui veut avoir un papa plus présent et qu’avec cette bande de dégénérés, il a passé le meilleur anniversaire de sa vie. Je n’adhère pas totalement à ce choix et en même temps je le comprends. Il est vrai que le film s’assagit un peu trop, mais au moins on a l’impression que le film n’est pas bêtement et gratuitement trash. Contrairement aux films français du même style sortis cette année, cités au début de ce billet, ce côté sage fonctionne malgré tout. Dans l’ensemble, à part Gérard Jugnot qui en fait des caisses, ce qui a tendance à énerver, le casting est plutôt convaincant, tout particulièrement Philippe Lacheau, plutôt attachant dans ce rôle du gars dépassé par les événements.

Babysitting : Photo David Marsais, Grégoire Ludig

Publicités

22 réflexions au sujet de « Babysitting »

  1. J’aime les deux zigotos du Palma Show mais ce sont de vulgaires second-rôles. En plus je déteste le found footage (« l’art du branleur » copyright Borat) et c’était très vulgaire.

    J'aime

  2. @ Borat :
    Le found-footage, bien que ce n’est pas trèèèès révolutionnaire, n’est pas le pire du film. Mais par contre, effectivement trop « djeunz » et surtout assez vulgaire, on aurait pu l’éviter.

    J'aime

  3. Après je ne l’ai pas vu mais je dois dire que ce genre de productions commence sérieusement à me gonfler. Oui je confirme « l’art du branleur ». Je filme mieux avec mon smartphone.

    J'aime

  4. @ Borat :
    Honnêtement, le film n’est pas aussi lamentable qu’il en a l’air. Je préfère ce film à Fiston. Au moins c’est un peu drôle.
    Si ça se trouve, filmer avec un portable, c’est l’avenir du cinéma (ok je sors).

    J'aime

  5. Si cela peut permettre à des jeunes cons comme moi de tater de la caméra pourquoi pas? Du temps que c’est bien filmer tout va bien.

    J'aime

  6. Le film n’est pas un chef-d’œuvre, mais j’avoue que certaines séquences m’ont fait bien rire, notamment dans la fête ou avec le perroquet.

    J'aime

  7. C’est perso le genre de comédies qui me met mal à l’aise et dont le message peut-être mal pris. On peut faire toutes les conneries du monde, peter les propriétés d’autrui, et s’en sortir indemne et même récolter les honneurs ou une gratification. C’était flagrant dans Projet X, et même si ce n’est pas le cas dans ce film, il y’a je trouve quand même ce genre de relents nauséabonds.

    J'aime

  8. @ Kapalsky :
    Je comprends ce que tu ressens. Je n’ai pas vu Projet X et je crois que j’ai eu raison parce que cela m’aurait énervé. Après, dans le film, ça « passe » parce qu’il y a quelques scènes qui fonctionnent. De plus, on voit bien que cela ne fait pas rire le personnage principal, qui semble avoir une certaine conscience, contrairement à ses copains.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s