Gone Girl

réalisé par David Fincher

avec Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris, Tyler Perry, Carrie Coon, Kim Dickens, Patrick Fugit, Emily Ratajkowski, Missy Pyle, Sela Ward, Casey Wilson…

Thriller, drame américain. 2h30. 2014.

sortie française : 8 octobre 2014

Gone Girl

A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Gone Girl : Photo Ben Affleck, David Clennon, Lisa Banes

Dans cette critique, je vais essayer de ne rien dévoiler de l’intrigue mais il se pourrait que je laisse des indices derrière moi malgré tout. Si vous n’avez pas vu le film et que vous souhaitez avoir l’esprit 100% vide avant d’aller le voir, je vous déconseille de lire la suite de ce billet. David Fincher adapte le roman de Gillian Flynn (Les Apparences en V.F.) et c’est cette dernière qui s’est chargée de l’écriture du scénario. On ne sera alors pas étonné de voir une adaptation très fidèle au texte (et contrairement ce qu’affirment certains sites ou magazines, la fin n’est pas très différente de celle proposée par le roman). Fincher a su être à la hauteur de l’attente : en effet, on a droit à une adaptation fidèle qui possède une véritable personnalité. Adapter fidèlement pratiquement 700 pages n’était vraiment pas une tâche facile. En effet, on reconnait vraiment la patte de Fincher : un style assez froid mais dynamique, presque clipesque (vu son passé de vidéaste) mais sans faire tape-à-l’oeil non plus. La réalisation est impeccable, tellement maîtrisée, chaque scène, même chaque plan a une utilité et apporte quelque chose l’histoire et à son propos. Grâce à cette réalisation dynamique, les 2h30 passent très rapidement. Quant à l’intrigue, j’avais beau la connaître pourtant j’ai pris du plaisir à la redécouvrir.

Gone Girl : Photo Ben Affleck, Rosamund Pike

C’est sûr que ceux qui n’ont pas lu le livre ont dû être plus surpris que moi mais au fond, même si le twist est évidemment un plus dans l’histoire, ce n’est pas le but du film. D’ailleurs, le twist n’était pas ce qui intéressait Fincher (c’est ce qu’il a dit dans une interview et cela se ressent). Du coup, Gone Girl n’est pas qu’un simple thriller très divertissant, il est bien plus que ça, ce qui fait déjà de lui un grand film. Il se trouve quelque part entre la farce et la tragédie. Le mariage et les médias, plongés dans un tourbillon de mensonges, de manipulations, d’acharnements et d’apparences, sont au coeur de ce long-métrage. La musique, signée par Trent Reznor et Atticus Ross, correspond totalement à l’atmosphère pesante qui règne tout le long du film. Enfin, le casting ne déçoit pas car chaque acteur correspond vraiment à la description faite par Gillian Flynn. Ben Affleck, qui incarne Nick Dunne, l’Américain moyen par excellence (son sourire y est sûrement pour quelque chose) nous livre une des meilleures performances de sa carrière et fera enfin taire ses détracteurs. Rosamund Pike est tout simplement « épatante », capable de jouer sur plusieurs registres. Pour moi, elle mériterait largement un Oscar pour son interprétation. Les seconds rôles (Neil Patrick Harris, Tyler Perry, Carrie Coon, Kim Dickens ou encore Missy Pyle) sont également très bons.

Gone Girl : Photo Rosamund Pike

Publicités

21 réflexions au sujet de « Gone Girl »

  1. Tu sais ce que je pense de la durée du film mais tu as raison, le vrai plus tient à l’analyse de Fincher : ce côté « gestion des apparences », manipulation… De l’or pour le cinéaste (et tu as raison, je n’ai pas trouvé la fin du film très différente du roman, mais je devrai peut-être relire le roman pour mieux les comparer !)

    J'aime

  2. pas vu mais j’ai lu bpc d’excellents critiques sur le dernier Fincher. En plus, même si Affleck est bon, alors…

    J'aime

  3. Excellente adaptation, Fincher toujours aussi cruel avec des thèmes qu’il affectionne, acteurs au top et musique de qualité.

    J'aime

  4. Je te rejoins sur ce film d’une très grande virtuosité narrative. Il peut facilement intégrer le classement des meilleures œuvres cinématographiques de l’année.

    J'aime

  5. Je ne vais jamais au ciné ! J’habite un trou, les salles sont loin et SURTOUT je ne supporte pas le son qui est beaucoup trop fort hélas (j’ai des problèmes auditifs).

    J'aime

  6. Hello Tina ! Un peu moins enthousiaste que toi sur ce coup-là. Je trouve la critique de l’Amérique profonde et des mass médias un peu « too much ». Et puis, j’ai vite deviné que les choses n’étaient pas aussi simples et que la pauvre Amy n’était pas… euh… non, chut, ça suffit ! 🙂

    Pour le reste, j’ai quand même passé un bon moment, appréciant particulièrement le numéro offert par Rosamund Pike, actrice discrète qui n’avait peut-être jamais eu si belle occasion de démontrer son talent. Elle n’a pas volé les éloges que tout le monde lui décerne, sur le coup.

    J'aime

  7. @ Martin :
    Pour le twist, je ne pense pas que ce soit grave que tu l’aies découvert car à mon avis ce n’est pas le plus important 🙂
    Je vois que nous sommes tous d’accord sur Pike 🙂

    J'aime

  8. Toujours surpris et heureux que Gone Girl soit le plus gros succès de Fincher à ce jour (aux USA comme dans le monde). Vivement sa prochaine réalisation (quand il aura décidé de revenir au grand écran).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s