3 coeurs

réalisé par Benoit Jacquot

avec Benoit Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve, Patrick Mille, André Marcon…

Drame français. 1h45. 2014.

sortie française : 17 septembre 2014

3 coeurs

Dans une ville de province, une nuit, Marc rencontre Sylvie alors qu’il a raté le train pour retourner à Paris. Ils errent dans les rues jusqu’au matin, parlant de tout sauf d’eux-mêmes, dans un accord rare. Quand Marc prend le premier train, il donne à Sylvie un rendez-vous, à Paris, quelques jours après. Ils ne savent rien l’un de l’autre. Sylvie ira à ce rendez-vous, et Marc, par malheur, non. Il la cherchera et trouvera une autre, Sophie, sans savoir qu’elle est la sœur de Sylvie…

3 coeurs : Photo Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg

Deux ans après l’excellent Les Adieux à la Reine, Benoit Jacquot revient avec 3 coeurs, un mélodrame présenté en compétition à la Mostra de Venise. La presse semble plutôt emballée par ce nouveau long-métrage, ce qui n’est pas mon cas. L’histoire est en elle-même est touchante car on trouve tous ces coups du sort épouvantables, le personnage incarné par Benoit Poelvoorde est également bouleversant. Cependant, le film n’est pas réellement émouvant (par contre, on a envie de prendre du Xanax puis se pendre). A l’origine, le thème du destin est intéressant, et même puissant. En effet, Marc aime Sylvie mais les événements font qu’ils ne peuvent pas être ensemble. Cette relation va avoir des conséquences sur la vie de Marc mais aussi sur celle de Sylvie et de sa famille  : en effet, Marc se marie avec Sophie. Il l’aime sûrement, mais pas avec autant de passion que pour Sylvie. Mais surtout, il apprécie chez elle le confort qu’elle lui apporte : une vie de famille calme (avant l’arrivée de Sylvie évidemment), lui qui a tant besoin de repos (monsieur a des problèmes cardiaques). Cependant, la confrontation entre Marc et Sylvie est tellement repoussée (je vous rappelle qu’ils ne se sont plus vus depuis des années et Marc ne sait pas qu’il a épousé la soeur de Sylvie et vice versa) qu’on finit par trouver le scénario peu crédible.

3 coeurs : Photo Benoît Poelvoorde, Chiara Mastroianni

En fait, l’histoire est trop écrite : au début, Sylvie ne dit pas son prénom à Marc (ce comportement assez étrange quand on rencontre quelqu’un qu’on a envie de revoir), puis Sylvie et Marc ne se donnent pas de numéro de téléphone, ensuite Sophie veut présenter Marc à Sylvie mais monsieur évite à ce moment-là la webcam etc… Puis, sans être méchante, on se demande comment Marc a pu tomber amoureux de Sylvie, qui tire toujours la gueule, qui n’a pas de conversation et qui fume clope sur clope. La voix-off est également un élément qui m’a énormément gênée. Tout d’abord, elle arrive d’un coup alors que le film a bien commencé. Puis, je ne l’ai pas trouvée forcément très utile. Enfin, pour ne rien arranger et histoire d’alourdir le film, pourquoi avoir choisi une voix aussi grave ? Autre lourdeur : la musique. D’habitude, je n’ai rien contre le travail de Bruno Coulais, mais là j’ai trouvé sa composition trop chargée. Cependant, malgré un jugement assez sévère de ma part, 3 coeurs n’est pas forcément un mauvais film. La mise en scène de Jacquot semble plutôt maîtrisée, on sent où il veut mener son film et ses personnages, faisant attention à un grand nombre de détails. Il joue très justement avec les regards et les non-dits, ce qui fait monter la tension. Enfin, les acteurs sont également tous très bons, surtout Benoit Poelvoorde, absolument époustouflant. 

3 coeurs : Photo Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni

Publicités

18 réflexions au sujet de « 3 coeurs »

  1. Ca ne m’étonne pas que Poelvoorde soit excellent, c’est le cas de tous ses films… Je suis contente de lire ta critique sur ce film car c’est exactement ce que je craignais 🙂 Je passe donc mon tour (ou alors j’attends le DVD…)

    J'aime

  2. Une fois encore, Tina, je me retrouve largement dans ta chornique. P’tit bémol pour Charlotte, que j’aime bien d’habitude pourtant: là, j’ai trouvé qu’elle surjouait son personnage tourmenté. Benoît, lui, m’épate un peu plus dans chaque film.

    En revanche, 100% d’accord avec toi sur la musique et surtout sur la voix off: non seulement elle arrive comme un cheveu sur la soupe, mais en plus, elle ne sert à rien, puisqu’elle nous résume tout ce qu’on voit à l’écran. Il faudrait orienter Jacquot vers les voix off de Scorsese ou Kubrick.

    J'aime

  3. ah moi une fois de plus on n’est pas d’accord sur nos avis :o) j’ai adoré ce film ( la presse est plus partagée que tu ne le dis) que j’ai même nettement préféré aux adieux à la reine, brillant mais froid… alors que là ca la mise en scène est charnelle, ample, lyrique, tout ce que j’aime au ciné :o) c’est marrant ce que tu dis sur le fait qu’on a du mal à comprendre comment Poelvorde puisse tomber amoureux de Charlotte G car jusqu’à présent j’avais plutot entendu des gens- et notamment lors du débat après le film- qui émettait de gros doutes sur le sex appeal de Benoit P et qui ne comprenait pas du tout que les deux soeurs s’entichent de ce gars là :o)… enfin pour moi après l’amour est un crime parfait ( que tu n’as pas vraiment aimé non plus ) un des meilleurs films francais de l’année qui prouve que lorsquil y a des metteurs en scène derrière la caméra, on se fout un peu de la vraisemblance du scénario… c’est un constat que je ne faisais pas encore il y a qq années mais que je ressens de + en + :o) bonne journée à toi!!

    J'aime

  4. @ Martin :
    Je suis heureuse de voir que tu partages mon avis 🙂
    Pour Charlotte, je ne sais pas si elle surjoue mais elle ne m’a pas plus impressionnée que ça (c’est pour cela que j’ai surtout insisté sur la performance de Poelvoorde). J’aime bien Charlotte (elle a le mérite de faire des films trash sans que je la trouve vulgaire : un miracle) mais depuis un certain temps elle s’enferme dans ce registre de femme déprimée (comme dans « Samba », que j’ai pu voir en avant-première), ça me gonfle un peu, surtout qu’elle a du talent et qu’elle est capable de jouer autre chose.
    Oui voilà la voix off est ici tout ce que je déteste : elle doit pour moi servir des éléments non visibles à l’écran, or ici on voit clairement ce qui se passe !

    J'aime

  5. @ Filou :
    Ooohhh faut bien des désaccords de temps en temps ! 😉
    J’avais quand même l’impression que la presse avait bien aimé le film (par contre j’ai l’impression que les spectateurs ont moins accroché, d’après ce que je vois sur Allocine).
    Le pire, c’est que je suis d’accord avec toi sur la mise en scène, je reconnais que Jacquot a un véritable talent dans ce domaine.
    En tant que femme, je ne dis pas que Poelvoorde est mon genre, on ne peut pas dire qu’il a du sex appeal mais il dégage pourtant quelque chose, il a un charisme mine de rien. (bon après ça je crois que c’est vraiment une question de points de vue).
    Je précise qu’à côté de L’amour est un crime parfait j’ai quand même apprécié 3 coeurs 😮 Pour moi, le meilleur film français de l’année (en tout cas, ce que j’ai préféré) est Les combattants.
    Bonne journée également 🙂

    J'aime

  6. je suis d’accord, je n’ai pas réussi à être émue, j’ai trouvé le film trop froid… et déçue aussi par la musique de Bruno Coulais

    J'aime

  7. Ah ! les voix off, c’est souvent très lourd. Sinon, un film qui ne m’attire pas malgré le casting de haute volée, même si Benoît Jacquot est un bon réalisateur.

    J'aime

  8. Perso, les films de Benoît Jacquot me laissent sans voix… généralement parce qu’ils m’endorment d’ailleurs 😀 ! Blague à part, je déteste ses mises en scène, froides, lentes, et je ne comprends jamais rien au comportement de ses personnages…

    J'aime

  9. Là tu es presque trop gentille quand tu dis que ce n’est pas un mauvais film. J’en espérais beaucoup, l’idée était bonne, mais comme tu l’as soulevé, trop d’incohérences, des acteur franchement pas à l’aise et parfois agaçants … pour moi c’est un vrai mauvais film. Dommage car j’avais envie de l’aimer !

    J'aime

  10. Je viens de regarder ce film, principalement parce que je pensais que l’histoire me prendrait au tripes et ensuite parce que j’essaye de me faire en entier la filmo de Deneuve… Mais j’ai pas autant aimé que je le pensais. Même, je me suis jamais sentie aussi mal pendant un film, je pense que ça vient de la musique qui m’a vraiment tapé sur les nerfs. C’est bizarre mais j’ai eu un sentiment de claustrophobie sur ce film. La voix Off m’a aussi dérangée.
    Par contre effectivement les acteurs sont excellents

    J'aime

  11. @ Didynimes :
    Finalement nos avis se rejoignent ! Raaah la voix off est horrible, t’as envie de taper le gars qui parle et la musique lourdingue, du genre t’as envie de sauter du 100e étage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s