Lulu femme nue

réalisé par Solveig Anspach

avec Karin Viard, Bouli Lanners, Claude Gensac, Pascal Demolon, Philippe Rebbot, Corinne Masiero…

Comédie dramatique française. 1h27. 2013.

sortie française : 22 janvier 2014

Lulu femme nue

À la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal, Lulu décide de ne pas rentrer chez elle et part en laissant son mari et ses trois enfants. Elle n’a rien prémédité, ça se passe très simplement. Elle s’octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité. En chemin, elle va croiser des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde : un drôle d’oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s’ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne… Trois rencontres décisives qui vont aider Lulu à retrouver une ancienne connaissance qu’elle a perdu de vue : elle-même.

Lulu femme nue : Photo Karin Viard

L’Islandaise Solveig Anspach, réalisatrice de Haut les coeurs ! (qui avait permis à Karin Viard de décrocher le César de la meilleure actrice en 2000) et surtout de nombreux documentaires (notamment Made in the USA) adapte la bande-dessinée Lulu femme nue d’Etienne Davodeau. Ce long-métrage a pour moi ses défauts. En effet, on pourra lui reprocher d’être un peu trop simple, que ce soit au niveau de l’histoire ou surtout en ce qui concerne la mise en scène. Selon moi, le film souffre également de quelques petits problèmes de rythme, surtout entre la partie avec Bouli Lanners et celle avec Claude Gensac. Je ne pense pas non plus que ce film me marquera. Mais c’est grâce à sa simplicité et à son humanité qu’on accroche à ce film à la fois touchant, attachant, humain, drôle, sincère, mélancolique et sensible, évitant avec intelligence les artifices. Il s’agit pour moi d’un bon feel good movie et surtout d’une bonne surprise (vu que je n’attendais rien de ce film). Il est clair qu’il est plein de bons sentiments, pourtant il n’est jamais niais. Le ton, plutôt léger, permet d’aborder avec subtilité de sujets graves comme la violence conjugale, la solitude et même la mort. Il s’agit d’un très beau portrait d’une femme qui s’émancipe.

Lulu femme nue : Photo Claude Gensac, Karin Viard

En effet, au début du film, Lulu, ou plutôt Lucie, est une femme timide, fragile, perdue, fatiguée de la routine, ne supporte plus les échecs (son dernier entretien d’embauche a été catastrophique) ni les responsabilités familiales et est écrasée par ses proches, tout particulièrement par son mari. Puis, notre héroïne va apprendre à s’affirmer et à se (re)découvrir en tant que femme (et non comme une épouse ou une mère de famille) au fil de son voyage initiatique grâce au contact de Charles, un ex-taulard bourru au premier abord mais en réalité tendre, et de Marthe, une personne âgée souffrant de la solitude mais dynamique. A travers les différentes rencontres de Lulu, Solveig Anspach réussit aussi parallèlement à livrer le portrait de gens modestes qui sont ici des laissés-pour-compte de la société. Elle va également reprendre goût à la vie et connaître enfin le bonheur et les joies de la liberté. Karin Viard est toujours autant formidable et confirme qu’elle est une des meilleures actrices françaises. Les seconds rôles sont également tous très bons. On retrouve notamment Bouli Lanners, très surprenant dans un rôle sensible, Claude Gensac, excellente en vieille dame qui aimerait sortir de la solitude, Corinne Masiero en patronne de bar connasse pas très sympa ou encore Pascal Demolon et Philippe Rebbot forment un très sympathique duo de frangins protecteurs.

Lulu femme nue : Photo Bouli Lanners, Karin Viard

Publicités

12 réflexions au sujet de « Lulu femme nue »

  1. Yep. C’est typiquement le genre de films que beaucoup détesteront, mais moi aussi, je l’aime bien, Lulu. Comme tu l’as dit si justement, le film a ses défauts, mais bon… compte tenu de sa tendresse pour son personnage, je lui pardonne bien ces quelques écarts.

    As-tu vu « Queen of Montreuil », de la même réalisatrice ?

    J’ai eu la chance de discuter avec Solveig Anspach. Un moment sympa avec une personne sincère, qui ne se prend pas pour la reine du monde. Un vrai instant de partage.

    J'aime

  2. @ Martin :
    Non, je n’ai pas vu « Queen of Montreuil ». A priori, ce film ne m’intéressait pas, mais depuis que j’ai vu « Lulu femme nue », je suis curieuse de le voir maintenant !
    Oh c’est génial ! Mais en quel honneur as-tu pu discuter avec elle ?

    J'aime

  3. @Tina: en fait, pour avoir l’honneur de parler avec Solveig Anspach, je suis passé par des chemins un peu détournés. Depuis un peu plus de trois ans, j’essaye d’entrer en contact avec des pros du cinéma pour faire de petites interviews. Pour « Queen of Montreuil », j’avais eu la possibilité de discuter (au téléphone) avec l’ingénieur du son. Et c’est lui qui m’avait proposé de me mettre en contact avec Solveig Anspach si j’étais intéressé.

    Nous en avons reparlé ensemble à la sortie de « Lulu femme nue » et il a fait le lien. J’ai donc eu Solveig Anspach au téléphone également. Parfois, il suffit d’oser demander 😉

    J'aime

  4. @ Martin :
    Oh je vois que tu as du culot, mais comme tu le dis, dans la vie, il faut en avoir parfois ! Et tu fais que pour ton blog ? Tu fais du journalisme ?
    En tout cas, je t’admire sur ce coup !

    J'aime

  5. J’ai aussi une certaine expérience du métier de journaliste et de communicant, que je mets en avant dans mes demandes d’interview. Après, ces interviews-là, elles ne sont publiées que sur mon blog – et c’est clair pour les artistes ou techniciens qui ont la gentillesse de me répondre.

    J'aime

  6. J’ai suivi une formation et exercé. Mais pas dans la presse cinéma.
    Ne m’en veux pas, mais je n’ai pas trop envie de détailler ça ici 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s