Un été à Osage County

réalisé par John Wells

avec Meryl Streep, Julia Roberts, Ewan McGregor, Chris Cooper, Julianne Nicholson, Benedict Cumberbatch, Abigail Breslin, Sam Shepard, Juliette Lewis, Margo Martindale, Dermot Mulroney, Misty Upham…

titre original : August : Osage County

Drame américain. 2h. 2013.

sortie française : 26 février 2014

Un été à Osage County

En famille, on se soutient. En famille, on se déchire… Suite à la disparition de leur père, les trois filles Weston se retrouvent après plusieurs années de séparation, dans leur maison familiale. C’est là qu’elles sont à nouveau réunies avec la mère paranoïaque et lunatique qui les a élevées. A cette occasion, des secrets et des rancœurs trop longtemps gardés vont brusquement refaire surface…

Un été à Osage County : Photo Meryl Streep

Un été à Osage Country est adapté de la pièce August : Osage County de Tracy Letts (qui a d’ailleurs signé le scénario), qui a remporté plusieurs Tony Awards dont celui de la meilleure pièce ainsi que le prix Pulitzer. Ce film a permis à Meryl Streep et Julia Roberts de décrocher une nomination aux Oscars. Je n’ai pas vu la pièce et honnêtement vu la qualité du film, je n’ai aucune envie de la découvrir. Il n’y a que les beaux paysages, la photographie et un peu Julia Roberts qui sont des éléments positifs, le reste est à balancer ! On assiste à une véritable catastrophe. Qu’est-ce que s’ennuie dans ce sous-Festen en Amérique (je précise que je ne suis pas une grande fan du film de Thomas Vinterberg) ! La réalisation de John Wells (The Company Men) est mauvaise, pour ne pas dire inexistante et l’histoire en elle-même n’est pas très intéressante. Honnêtement, au bout d’un moment, on finit par se foutre des problèmes familiaux tordus des personnages tous très antipathiques. On ne croit pas non plus une seule seconde à ces personnages trop hystériques, cyniques et méchants : les traits sont trop forcés et superficiels.

Un été à Osage County : Photo Julianne Nicholson, Margo Martindale, Meryl Streep

Le scénario a trop mis le paquet : la mère (Streep) est une cancéreuse et toxico qui hurle tout le long, une des filles (Roberts) est trompée par son mari, la fille de Roberts (Breslin) est une ado autant rebelle qu’un Tokio Hotel parce qu’elle est végétarienne, elle fume de la marijuana et elle répond mal à sa maman, une autre fille (Nicholson) est amoureuse de son cousin, la troisième fille (Lewis) est une bimbo qui sort avec un pédophile (Mulroney). Il faut dire que le film est long et surtout trop bavard (le gros piège des pièces adaptées au cinéma – mais bon cela n’excuse pas tout). Au final, on a droit à tout ce bordel pour un propos bien pauvre. En résumé, attention aux secrets de famille car il y a des gens pas normaux, la méchanceté se transmet par les liens familiaux et quand les gens sont méchants, on ne peut rien y faire, même si on partage le même sang. Les acteurs gueulent et bougent dans tous les sens pour pas grand-chose, du style « regardez, là, grande scène puissante » ou « attention, émotion », mais au final les scènes ne produisent aucun effet : pas d’effets chocs, ni d’émotion, mais que de l’agacement d’entendre autant de cris et de voir autant de pathos. Enfin, même le casting de rêve sur le papier est décevant : à part Julia Roberts (mais elle ne relève pas suffisamment à elle seule le niveau du film : en même temps, il y a beaucoup de boulot), les acteurs ne sont pas convaincants. Ils sont en dessous de leurs capacités habituelles. Même Meryl Streep est mauvaise. Elle en fait des caisses ! Je l’aime beaucoup mais sa nomination aux Oscars est incompréhensible.

Un été à Osage County : Photo Benedict Cumberbatch, Chris Cooper

Publicités

6 réflexions au sujet de « Un été à Osage County »

  1. A 100% d’accord ! surtout sur les acteurs, Meryl Streep est ultr agaçante, elle surjoue tout le temps et le scénario, comme tu le dis, au bout d’un moment on n’y croit plus à cette famille.
    Vraiment pas un film que j’ai apprécié

    J'aime

  2. Le film réunion de famille que tu as déjà vu dans des téléfilms bien moins longs et tu as beau avoir un beau casting cela ne veut pas dire qu’ils s’en sortiront indemne. J’ai oublié terriblement hollywoodien.

    J'aime

  3. Tu vois c’est le genre de flm qui me gonfle. C’est terriblement hollywoodien et ça sent purement le film nominé aux Oscars. Manque plus que le logo Weinstein et c’est le panar.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s