Captain America : le soldat de l’hiver

réalisé par Anthony et Joe Russo

avec Chris Evans, Scarlett Johansson, Anthony Mackie, Samuel L. Jackson, Robert Redford, Sebastian Stan, Cobie Smulders, Frank Grillo, Emily VanCamp…

titre original : Captain America : The Winter Soldier

Film d’action, science-fiction américain. 2h08. 2014.

sortie française : 26 mars 2014

Captain America, le soldat de l'hiver

Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Captain America, le soldat de l'hiver : Photo Chris Evans, Scarlett Johansson

Comme j’avais bien apprécié Captain America : First Avenger, il était logique que je découvre les suites des aventures de Steve Rogers. Comme nous l’annonçait la fin du premier film et comme nous l’avons vu dans Avengers, nous ne sommes plus dans les années 1940. Rogers fait un bond dans le temps et se retrouve à notre époque : 70 ans se sont alors écoulées. J’aimerais parler de ce film en le considérant comme un objet à part, mais je dois avouer que j’ai du mal à éviter les comparaisons avec les deux autres longs-métrages qui mettent en scène ce super-héros. Le long-métrage de Joss Whedon, qui réunissait notre Captain America, Nick Fury, la Veuve Noire et le Faucon, m’avait beaucoup plu. Pourtant, étrangement, j’ai mis un certain temps à m’adapter à cette nouvelle époque, à quitter une précédente ère qui donnait du charme au précédent film et même à revoir des personnages que j’avais déjà vus. L’histoire n’est pas inintéressante mais elle ne m’a pas captivée plus que ça. Le début est d’ailleurs étrange. En effet, on retrouve rapidement les mêmes personnages que dans « Avengers », cela permet alors à l’histoire de démarrer très rapidement, pratiquement in medias res. Pourtant, je n’ai pas ressenti les mêmes choses que pour … First Avenger et Avengers.

Captain America, le soldat de l'hiver : Photo Sebastian Stan

Il y a pourtant de l’action et des effets spéciaux rendant le film spectaculaire ainsi que des personnages qui réussissent à s’imposer. En effet, notre « Captain America », toujours aussi bien incarné par Chris Evans, reste un personnage toujours aussi attachant et touchant, dépassé par cette nouvelle époque et qui a un bon fond. J’ai également été contente de retrouver Scarlett Johansson en Black Widow, sexy sans être vulgaire ni potiche, ou encore Samuel L. Jackson en Nick Fury. Robert Redford est également un convaincant et charismatique méchant, tout comme Sebastian Stan, le fameux « soldat de l’hiver ». Quant à Anthony Mackie, il m’a agréablement surprise dans le rôle du Faucon. Dans « Avengers », je trouvais ce personnage trop effacé. Je ne pourrais pas trop dire si c’était dû au scénario qui ne lui laissait pas vraiment sa place ou à l’acteur Jeremy Renner, que j’aime bien pourtant. On retrouve aussi quelques touches d’humour, notamment à travers le duo formé par Captain America et Black Widow, mais de nouveau moins appuyé toujours par rapport aux deux autres films. Pour conclure, dans l’ensemble, Captain America : le soldat de l’hiver est pour un moi un honnête divertissement. J’étais ravie de retrouver le super-héros, ses potes et des méchants, mais le résultat ne m’a pas autant emballé par rapport au précédent film de Joe Johnson et à Avengers.

Captain America, le soldat de l'hiver : Photo Anthony Mackie

Publicités

3 réflexions au sujet de « Captain America : le soldat de l’hiver »

  1. Une seconde aventure qui prend des tournures d’espionnage très intéressantes. Chris Evans est toujours bon, Black Widow prend enfin de la place, Nick Fury n’est plus un vulgaire passeur d’armes et le Faucon est trèsbien introduit.

    J'aime

  2. Franchement j’aime aussi bien le film de Joe Johnston que le film des frères Russo. De plus, j’avais très peur que ce soit un film de transition avant Avengers 2, puisque le film est le seul à avoir des éléments très humains (avec Iron Man 3 on est plus dans une forme de fantastique) dans la phase 2 et se situe directement dans le Shield. Au final ce n’est pas le cas et tant mieux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s