How I live now – Maintenant c’est ma vie

réalisé par Kevin MacDonald

avec Saoirse Ronan, George Mackay, Tom Holland, Harley Bird, Anna Chancellor…

titre original : How I live now

Drame, science-fiction, action britannique. 1h46. 2013.

sortie française : 12 mars 2014

How I Live Now (Maintenant c'est ma vie)

Daisy, une adolescente new-yorkaise, passe pour la première fois ses vacances chez ses cousins dans la campagne anglaise. Rires, jeux, premiers émois… Une parenthèse enchantée qui va brutalement se refermer quand éclate sur cette lande de rêve la Troisième Guerre Mondiale…

How I Live Now (Maintenant c'est ma vie) : Photo Saoirse Ronan

Kevin MacDonald, principalement connu pour avoir réalisé Le Dernier Roi d’Ecosse, qui avait permis à Forest Whitaker de décrocher l’Oscar du meilleur acteur, adapte le roman de Meg Rosoff, paru en 2004. Hélas, le retour du réalisateur est très décevant. Je me suis même demandée comment il a pu réaliser une daube pareille. Je ne le pensais pas aussi crétin. Tout d’abord, les éléments qui concernent la Troisième Guerre Mondiale ne sont pas très bien utilisés. On comprend qu’il s’agit d’une guerre autour du nucléaire. Mais le sujet reste assez vague, on ne comprend pas tous les enjeux, on ne connaît pas l’ennemi. Puis, il faut avouer qu’il ne se passe quand même pas grand-chose. On a également l’impression que cette guerre dure quinze jours (en gros, elle se termine quand Daisy et la petite chieuse reviennent à la maison – il ne s’est pas passé beaucoup de temps apparemment). On voit d’abord des jeunes s’amuser dans la campagne (limite ça ressemble à une publicité), puis une fois la guerre qui éclate (action qui met un temps fou à arriver, c’est la première fois que j’ai hâte de voir une guerre sur grand écran !), en gros, on voit deux filles marcher, se plaindre (« j’ai soif », « j’ai mal aux piiiiieds », et il manque plus que « j’ai envie de pisser » et t’as la totale !), qu’est-ce que c’est passionnant tout ça ! Pour voir ça, honnêtement, je préfère encore regarder Pékin Express.

How I Live Now (Maintenant c'est ma vie) : Photo George Mackay, Saoirse Ronan

Ensuite, les personnages m’ont beaucoup agacée, tout particulièrement « Daisy-Elizabeth ». Je ne critique pas l’interprétation de la jeune actrice irlandaise Saoirse Ronan, elle fait le job comme on dit. Mais son personnage est juste insupportable et très caricatural, du style, « je suis une ado rebelle parce que je suis blonde platine, j’écoute du rock et j’ai des piercings d’abord et je parle avec mépris parce que je t’emmerde » ou encore « ne m’appelle pas Elizabeth, mon p’tit nom à moi c’est Daisy ». J’exagère à peine. Cette description s’applique d’abord pour la première partie du film. On croit qu’on a vu le pire. Mais Daisy va tomber amoureuse. Et pas de n’importe qui, puisqu’il s’agit de son propre cousin ! Les relations sont très saines visiblement. Et dans le film, cette relation incestueuse ne semble jamais remise en question. Voyons, c’est normal de coucher avec son cousin et d’envisager même un avenir avec lui. Qu’il n’y ait pas de suite à ce film, je ne veux pas voir à quoi ressembleront leurs enfants, s’il vous plaît. C’est quand même paradoxal que Daisy, qui semble rebelle et moderne, se comporte comme une femme du Moyen-Age. Bref, je disais que Daisy tombait amoureuse de son cousin, mais du genre en mode relou. « Oh Eddiiiiiiie, où es-tu ? », « Oh Eddiiiiiie je reviendrai pour toi » et bla bla bla. A force, tu finis par haïr ce prénom – et même pire, les gens qui s’appellent Eddie (ou Edouard). Notre jeune héroïne s’adoucit et devient carrément niaise. En fait, au bout d’un moment, l’enjeu du film est : « Mais où est Eddie ? ». En gros, s’il est vivant, même si les autres crèvent comme des rats, c’est pas grave, puisqu’Eddie est vivant et qu’il fera probablement des gamins à sa cousine.

How I Live Now (Maintenant c'est ma vie) : Photo Saoirse Ronan

Tout le long du film, ce personnage entend des voix (très énervantes) dans sa tête. « Pourquoi ??? ». On croit qu’on va avoir une réponse quand le fameux cousin lui dit une réplique du style : « Ne te préocuppe pas de ces voix dans ta tête qui te dictent des règles ». Mais, non, pas de réponse non plus. Qui est alors Daisy ? Une ex-anorexique (probablement) ? Une ex-suicidaire ? Une folle ? Un peu des trois à la fois ? Autre chose ? La cerise sur le gâteau est probablement la fin. Ce qui est « drôle », c’est que les répliques de Daisy semblent vouloir montrer l’intérêt du film. En gros, elle dit un truc complètement niais du genre « J’ai réfléchi, j’ai changé grâce à l’amouuuuuuuur, je resterai à la campagne avec mon chéri alors que je ne ressemble à rien avec ce look de citadine, maintenant c’est ma vie ». L’avantage, c’est que ça explique un peu le titre stupide du film, qui ne présageait déjà rien de bon. Mais en fait, quand le film s’est terminé et pendant que la salle pleine à craquer se vidait – on était trois- je me suis dit : « mais tout ça pour ça ? ». Sérieusement, il fallait vraiment une Troisième guerre mondiale (qui implique donc des morts ! tragédie !) pour nous dire ça ? C’est pas du foutage de gueule ? Ce que je retiens de ce film : en gros, on s’en cogne de cette foutue guerre et du nucléaire, c’est juste une histoire d’amour adolescente mais attention, c’est pas comme dans les Twilight, Harry Potter ou Hunger Games. Non, là c’est entre cousins. ON S’EN FOUT !

How I Live Now (Maintenant c'est ma vie) : Photo Harley Bird

Publicités

2 réflexions au sujet de « How I live now – Maintenant c’est ma vie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s